Horlogerie: Pourquoi Armin Strom vole vers le succès

Une véritable manufacture

| Rédacteur: Thomas Koch

Exemple de platine.
Galerie: 42 photos
Exemple de platine. (Image: MSM / JR Gonthier)

>> Actuellement la production dans cette manufacture horlogère va bon train, mais déjà on s’imagine dans des locaux plus spacieux, un agrandissement est en gestations, pour produire mieux mais pas forcément de plus grandes séries. Armin Strom a déjà un long parcours derrière elle, Cette PME très active et réactive compte aujourd’hui 18 personnes. Elle possède la maîtrise de l’ensemble de son produit et désir poursuivre dans cette voie, en conservant en interne la fabrication de la quasi totalité de ses mouvements.

Cette aventure a débuté petit à petit par un fondateur, un connaisseur, un passionné qui heure après heure «squelettait» jour après jour à la main ses bijoux de montres. Désormais depuis le retrait d’Armin Strom a la tête de l’entreprise, deux descendants spirituel du père fondateur ont repris son esprit et son savoir-faire pour perpétuer cette belle aventure.

Travail de concert

Afin d'atteindre une qualité irréprochable, les clients ne manquent jamais de faire le tour des ateliers et bureaux de conception d'Armin Strom avant de signer tout contrat. Et ainsi les clients deviennent presque immanquablement des partenaires car ils apprécient pleinement la transparence de cette manufacture. Ici à Bienne, rien n'est secret toute question est bonne à poser... Les clients sont contents de voir fonctionner les centres d'usinage et machines spéciales de l'entreprise Ils apprécient particulièrement le privilège de pouvoir admirer la dextérité des horlogers dans le montage des composants. Une opération qui se déroulent sous les yeux respectueux des visiteurs. La transparence n'est ici pas un vain mot, les questions les plus spécifiques reçoivent à chaque fois une réponse adéquate. Ainsi j'ai désiré savoir si l'ensemble des composants était véritablement réalisé en interne. Michael Dünner, directeur de l'atelier de production n'a pas hésité à me confier que certaines opérations très particulières sont faites en sous-traitance à l'exemple du roulage par écrouissage pour les pivots tournants longtemps tels que ceux des secondes, ainsi que les opérations thermiques de trempe et le polissage, toutefois l'ensemble de la décoration est réalisée en interne. Et de rajouter: «ce sont là des opérations que nous ne réalisons pas dans nos murs mais si nous trouvons des machines adéquates pour y parvenir il n’y a alors aucune raison pour ne pas investir et exécuter ces opérations en interne. Pour l'instant c'est plus une question de place que de stratégie, mais un agrandissement de notre surface d'atelier permettrait de rapatrier ces opérations chez nous ».

Pour compléter ce thème
 
Glossaire: principe de base utilisé par mimotec

Ajouter un commentaire

copyright

Cette contribution est protégée par le droit d'auteur. Vous voulez l'utiliser pour vos besoins ? Contactez-nous via: support.vogel.de/ (ID: 35564550 / Manufacture)