Innovation et développement à Fribourg

«Fribourg a tout à gagner avec la blueFACTORY»

| Rédacteur: Jean-René Gonthier

Jean-Luc Mossier, directeur de la Promotion économique du canton de Fribourg.
Galerie: 6 photos
Jean-Luc Mossier, directeur de la Promotion économique du canton de Fribourg. (Image: JR Gonthier/MSM)

>> blueFACTORY poursuit son développement à grande vitesse. Les résultats du concours d’urbanisme ont été dévoilés le 27 mars 2013. Les projets de contenus prennent des contours enthousiasmants. La structure juridique du parc est en voie d’achèvement. L’objectif est toujours de lancer les constructions en 2014... Ouvrons un peu les dossiers et examinons ce que Fribourg propose.

Le point de la situation avec Jean-Luc Mossier, directeur de la Promotion économique. Un interview réalisé par Charly Veuthey, Journaliste indépendant pour le compte de la Promotion économique de Fribourg.

PromFR: Où en est blueFACTORY en ce début 2013?

Jean-Luc Mossier: Les terrains achetés par la commune et le canton ont été transférés le 6 juin 2012. Fri Up, la plateforme d’encadrement des start-up, s’est installée dans les locaux existants en automne 2012. D’ici le milieu de l’année, tous les bureaux disponibles auront trouvé preneurs. Le site a donc déjà son élan et l’esprit de networking est en train de naître.

Avant même le transfert des terrains, une structure d’études placée sous le contrôle d’un comité de pilotage politique (CPP) avait déjà été mise en place pour lancer les études urbanistiques. Il s’agit de répondre aux questions de base: quels seront les volumes et l’emprise du quartier dans la cité, combien de bâtiments seront construits, dans quel ordre, comment seront-ils liés entre eux et connectés avec les transports publics, les réseaux routiers et piétons… Les exigences nécessaires pour être un quartier «zero carbon» doivent également être définies.

PromFR: Où en êtes-vous par rapport à l’agenda fixé?

Pour compléter ce thème
 
Bilan du carbone
 
Des animations dans le parc

Jean-Luc Mossier: Le concours d’urbanisme a démarré en septembre. Nous aurions souhaité le mettre en route le 6 juin. Nous avons trois mois de retard, mais c’est peu lorsqu’il est nécessaire d’obtenir des consensus. Nous n’avons pas rencontré de blocage. C’est ce qui compte.

Ajouter un commentaire

copyright

Ce texte est protégé par les droits d'auteur. Si vous désirez l'utiliser pour des besoins personnels veuillez consulter les conditions suivantes sur www.mycontentfactory.de (ID: 39306910 / Personnalités)