Avenir du salon Swiss Plastics

Questions à René Ziswiler de Messe Luzern

| Rédacteur: Jean-François Pillonel

(MSM/JF Pillonel)

>> Le salon Swiss Plastics, qui s’est déroulé en janvier dernier dans les nouvelles halles du Parc Messe Luzern, sera reconduit, mais avec un nouveau rythme triennal. Afin de mieux comprendre les raisons qui ont poussé les organisateurs à prendre une telle décision, la rédaction du MSM s’est approchée de René Ziswiler, responsable du développement des salons chez Messe Luzern. Interview.

MSM: Au terme de l'édition 2014 du salon Swiss Plastics, les organisateurs estiment-ils que les objectifs ont été atteints?

René Ziswiler : Avec environ 5'000 visiteurs et 320 exposants, nos objectifs ont été atteints. Ce qui nous fait particulièrement plaisir, ce sont les retours très positifs que nous avons reçu de nos exposants. 94% d’entre eux seront à nouveau présents lors de la prochaine édition du Salon Swiss Plastics.

MSM: Le salon Swiss Plastics vise-t-il une audience nationale ou internationale ?

René Ziswiler : Cette manifestation est avant tout destinée à un public helvétique. Cette année, seuls un peu plus de 10% des visiteurs étaient de provenance étrangère.

MSM: En regardant l'offre en manifestations dédiées au plastique et matériaux composites en Europe, on constate l'existence de cadences annuelle, biennale ou triennale. Quelles sont les raisons du nouveau rythme triennal de la manifestation?

René Ziswiler : Nous avons la certitude qu’un rythme triennal est celui qui convient le mieux à l’industrie. En se situant toujours trois mois après le salon K (qui se déroule à Düsseldorf au rythme triennal NdlR), nous nous éloignons de notre concurrent direct, le salon Fakuma (qui a lieu à Friedriechshafen au rythme biennal NdlR). La nette augmentation du nombre de nos visiteurs démontre que nous avons pris la décision adéquate.

René Ziswiler est responsable du développement des salons chez Messe Luzern AG.
René Ziswiler est responsable du développement des salons chez Messe Luzern AG. (MSM/JF Pillonel)

MSM: A-t-il été facile de convaincre les organisateurs de ce nouveau rythme ?

René Ziswiler : Messe Luzern AG est la société organisatrice du salon Swiss Plastics. Durant une année, le comité du salon s’est réuni à plusieurs reprises pour discuter de ce thème. Au terme des discussions, le rythme triennal a été choisi de manière presque unanime.

MSM: Cela signifie-t-il qu’aucune activité événementielle liée à Swiss Plastics n’aura lieu entre les éditions triennales du salon?

René Ziswiler : Un congrès se déroulera lors de chacune des années intermédiaires. Orienté vers l’innovation, il aura lieu pour la première fois le 27 janvier 2015. Il sera placé sous le patronage de Swiss Plastics, qui est le réseau et la marque faîtière de l’industrie plastique suisse. Les activités innovantes dans les industries de l’automobile, de la technique médicale et des techniques électriques et électroniques seront mises en évidence. Orientés vers l’exportation, ces marchés sont caractérisés par une régulation croissante et des cycles d’innovation particulièrement courts. On attend avec intérêt les résultats de cette première édition du «Swiss Plastics Innovation Report».

MSM: Lors du salon de cette année, la conférence traitant de l’impression 3D a remporté un réel succès, attirant plus de 350 auditeurs. Ce type d’événement (sujet porteur pour le plus grand nombre en lieu et place d’exposés pour un petit groupe d'auditeurs) va-t-il se répéter dans le futur ?

René Ziswiler : L’impression 3D est actuellement un thème très porteur qui est capable de mobiliser un large spectre de visiteurs. Mais cela va sans doute rapidement changer. Bientôt, des informations beaucoup plus pointues seront exigées sur le sujet de la fabrication additive. Et ceci conduira inévitablement à s’adresser à des auditoires beaucoup plus restreints. <<

Propos recueillis par Jean-François Pillonel, rédacteur MSM

Coordonnées: Messe Luzern A, Horwerstrasse 87, 6005 Lucerne, Tél. 041 318 37 00, Fax 041 318 37 10, www.messeluzern.ch

Ajouter un commentaire

copyright

Cette contribution est protégée par le droit d'auteur. Vous voulez l'utiliser pour vos besoins ? Contactez-nous via: support.vogel.de/ (ID: 42604541 / Nouvelles)