Rechercher

Une turbine à gaz Siemens pour un rendement presque parfait Plus de 60% de rendement pour une centrale a cycle combiné

| Rédacteur: Jean-René Gonthier

>> Dix ans après le lancement d’un programme innovant destiné à développer sa nouvelle génération de turbines à gaz de classe H, Siemens franchit pour la première fois, le seuil des 60% de rendement pour la tranche 4 de la centrale à cycle combiné d’Irshing au sud de l’Allemagne.

Entreprises liées

Combiné avec une turbine à vapeur, la centrale Siemens affiche un rendement étonnant de plus de 60%. (Image: Siemens)
Combiné avec une turbine à vapeur, la centrale Siemens affiche un rendement étonnant de plus de 60%. (Image: Siemens)

Sérieuse avancée technologique pour la production d’électricité à partir d’une centrale à cycle combiné turbine à gaz plus turbine à vapeur !

Avec son rendement global supérieur à 60 % et sa flexibilité d’exploitation remarquablement souple, Siemens affiche une performance record pour la nouvelle tranche 4 de la centrale d’Irsching. La petite cité des berges du Danube (70 km au nord de Munich) est la première implantation de l’unité prototype de production d’électricité, d’une capacité de 600 MW qui répond exactement aux besoins d’EO.N, à savoir, injecter dans le réseau de 375 MW à 570 MW avec un maximum de réactivité.

Galerie d'images

Pourquoi ces performances sont-elles exigées par le distributeur de courant ?

Vu la politique de sortie du nucléaire et la formidable multiplication des installations éoliennes et solaires en Allemagne, une part croissante de la production électrique est aujourd’hui soumise aux fluctuations et aléas météorologiques.

Aussi, pour maintenir la stabilité du réseau en toutes circonstances, la puissance de centrales électriques capables d’ajuster rapidement leur production à la demande est indispensable afin de compenser ces variations.

(ID:29570950)