The Bright World of Metals continue de développer sa position de leader international

Le quatuor de salons : le moteur des tendances

| Auteur / Rédacteur: Source : Messe Duesseldorf / Jérémy Gonthier

La prochaine Bright World of Metals avec ses salons GIFA, METEC, THERMPROCESS & NEWCAST est prévue pour juin 2023.
Galerie: 1 photo
La prochaine Bright World of Metals avec ses salons GIFA, METEC, THERMPROCESS & NEWCAST est prévue pour juin 2023. (Source : Messe Düsseldorf / ctillmann)

Après cinq jours de salon particulièrement fructueux, la « Bright World of Metals » a fermé ses portes le samedi 29 juin après avoir appuyé sa position de leader international en tant que premier salon consacré aux techniques de métallurgie et de fonderie au monde.

De nombreux investissements, des transactions commerciales spontanées ainsi que des échanges animés et un transfert de savoir-faire entre les exposants et les visiteurs ont marqué l’atmosphère particulièrement dynamique dans les douze salles d’exposition du centre des expositions de Düsseldorf. GIFA, METEC, THERMPROCESS & NEWCAST ont rencontré un grand succès auprès des exposants comme des visiteurs – et dans ce contexte, le caractère international a encore augmenté par rapport aux salons précédents.

Les facteurs de réussite : l’internationalité et la compétence décisionnelle

« Avec près de 2'360 exposants venus du monde entier, les quatre salons couvrent presque entièrement le marché international. On retrouve des acteurs mondiaux aux côtés de petits nouveaux venus innovants et de fournisseurs de technologies de niche », annonce Friedrich-Georg Kehrer, Global Portfolio Director Metals and Flow Technologies Messe Düsseldorf GmbH. Au cours des cinq jours de salon, les salles d’exposition ont accueilli près de 72'500 visiteurs venus de 118 pays. La demande en techniques de métallurgie et de fonderie européennes est très importante en particulier sur les autres continents, dans la région asiatique notamment. Cela reflète d’ailleurs le classement international par pays : L’Inde et la Chine sont en tête, suivies par l’Italie, la Turquie, le Japon, la France et la Russie. « Cette internationalité élevée du côté des exposants et des visiteurs est une garantie du succès de la Bright World of Metals et c’est ce qui rend le quatuor de salons vraiment incomparable. Pour les professionnels du métal et de la fonderie, le quatuor de salons est un incontournable », continue Kehrer.

Ceci est également confirmé par Heinz Nelissen, président de la GIFA & NEWCAST et directeur général de Vesuvius GmbH FOSECO Foundry Division : « Juste après le début du salon, l’incertitude latente causée par le ralentissement conjoncturel s’est rapidement envolée, et l’afflux de visiteurs professionnels était énorme. Le grand nombre de visiteurs professionnels prestigieux issus d’un environnement très international a fait preuve d’un grand intérêt pour les innovations des exposants », explique Nelissen. « Les domaines de la numérisation, de l’automatisation, de l’additive manufacturing et de l’efficacité des ressources en particulier étaient au centre des discussions. Et une chose est devenue évidente : la GIFA a clairement confirmé son statut de salon international. MSM

Ajouter un commentaire

copyright

Ce texte est protégé par les droits d'auteur. Si vous désirez l'utiliser pour des besoins personnels veuillez consulter les conditions suivantes sur www.mycontentfactory.de (ID: 46123875 / Agenda)