Rechercher

Une bouffée d'air pour le secteur industriel français Japon-France, un partenariat au plus haut niveau

| Rédacteur: Gilles Bordet

>> La France est désormais le fer de lance de la stratégie industrielle européenne du japonais Amada qui investit 40 millions d’€uros dans ses trois usines françaises. Ces investissements ont été dévoilés lors de «l’Amada Innovation Fair Europe 2013» qui s'est tenu pour la première fois à Paris.

Entreprises liées

Le siège social européen d'Amada à Paris.
Le siège social européen d'Amada à Paris.
(Image: Yann Bohac)

Septembre dernier, en présence de la Ministre du commerce extérieur Nicole Bricq et du Ministre du Redressement productif Arnaud Montebourg, Mitsuo Okamoto, président du groupe AMADA, Toshio Tagagi, senior managing director, et Gilles Bajolet, directeur général France et Europe, ont confirmé le renforcement du «Headquarter» européen du groupe installé près de l’aéroport Charles De Gaulle (ZI Paris nord II).

Côté stratégie, 40 millions d’€uros d'investissements productifs sont dédiés aux trois sites de production français avec à la clef, la création de 50 à 60 emplois directs.

Galerie d'images
Galerie d'images avec 5 images

L’engagement renouvelé du groupe nippon dans l’hexagone confirme la reconnaissance de l’excellence industrielle française et une solide confiance dans l’avenir du secteur en Europe.

«Ces investissements massifs montrent à quel point l’industrie française reste compétitive et attractive pour les investisseurs étrangers. Le sérieux de nos engagements, le savoir-faire de nos professionnels, la qualité et la précision de nos produits fondent la confiance de nos partenaires» affirme Gilles Bajolet.

(ID:42482002)