Industrie MEM et Covid-19 : Recul des exportations dans tous les marchés de vente

Industrie MEM : Effondrement massif depuis avril 2020

Page: 2/2

Related Vendors

Les restrictions de voyage pénalisent fortement l’industrie

Souvent, la vente de produits industriels est un processus complexe. Il est indispensable d’organiser des réunions de vente et de développement de projet, des démonstrations ou des marches d’essais. Il en va de même pour la réception des marchandises à la sortie d’usine, des mises en service sur le site de destination ainsi que pour les travaux de réparation et d’entretien. Pour exercer ces activités, aussi bien les spécialistes que les clients doivent pouvoir se déplacer. Pour 67% des entreprises MEM, les restrictions de voyage actuelles figurent parmi les trois problèmes les plus importants du confinement. Elles rendent extrêmement difficile l’acquisition de nouvelles commandes et la gestion jusqu’à la fin des commandes en cours, y compris la facturation.

La politique doit prendre ses responsabilités

Afin d’atténuer les effets négatifs de l’épidémie du coronavirus dans l’industrie MEM suisse, les conditions-cadres doivent être améliorées. La Commission des finances du Conseil des États aura l’occasion d’engager ce processus dès le 12 mai 2020. Ses séances auront également à l’ordre du jour la suppression des droits de douane sur les produits industriels. Pour l’industrie MEM seule, cela se traduirait par une réduction des coûts d’environ CHF 125 millions par année et par un soulagement administratif important. « La suppression des droits de douane sur les produits industriels constituerait une réelle amélioration et un signe fort de soutien à l’industrie en Suisse », souligne Hans Hess. Swissmem exige que le Conseil national et le Conseil des États approuvent cette proposition du Conseil fédéral lors de la session d’été, afin que la suppression des droits de douane sur les produits industriels puisse entrer en vigueur au début de 2021.

Pour Swissmem, actuellement les exigences suivantes sont prioritaires :

  • 1. Assouplissement des restrictions de voyage : Swissmem salue le fait que la Confédération ait assoupli les restrictions d’entrée pour les spécialistes, les techniciens et les clients des pays de l’UE/AELE.

Selon les déclarations de la conseillère fédéral Karin Keller-Sutter lors de la séance extraordinaire et la circulaire du Secrétariat d’Etat aux migrations du 8 mai, les cantons peuvent désormais également traiter les nouvelles notifications et demandes d’emploi ou d’entrée de courte durée qui ne peuvent être reportées dans le sens d’un intérêt économique prépondérant. Il s’agit notamment des demandes d’acquisition de clients, y compris les entretiens de vente, et des demandes d'acceptation de machines par des spécialistes, etc. Cela fait des semaines que l’industrie applique scrupuleusement les règles de l’OFSP. Par conséquent, le risque pour la santé est faible. Par contre, la situation économique est problématique. L’industrie souhaite dans ce contexte pouvoir compter sur une pratique cantonale généreuse. Il est prévu d’appliquer un assouplissement similaire au plus tard le 8 juin également pour les personnes provenant d’autres pays.

  • 2. Le délai pour la soumission de demandes de crédits de transition doit être prolongé jusqu’à fin 2020.

Considérant le fait que de nombreuses entreprises MEM ne rencontreront des problèmes de liquidités qu’au cours des deuxième et troisième trimestres, ces dernières devraient avoir la possibilité de soumettre de telles demandes encore après le 31 juillet 2020.

  • 3. La durée d’indemnisation en cas de réduction de l’horaire de travail doit être augmentée à 18 mois.

En raison de la mauvaise situation économique dans les marchés de vente cibles, certaines entreprises ont été obligées à recourir au chômage partiel dès 2019 et se rapprochent donc de la fin de la période d’indemnisation fixée à douze mois.

  • 4. Les activités de recherche dans les hautes écoles doivent être reprises.

La coopération entre les entreprises, les hautes écoles et les instituts de recherche est essentielle pour l’innovation et donc pour la compétitivité de la Suisse à moyen et à long terme. MSM

S'abonner à la newsletter maintenant

Ne manquez pas nos meilleurs contenus

En cliquant sur „S'abonner à la newsletter“, je consens au traitement et à l'utilisation de mes données conformément au formulaire de consentement (veuillez développer pour plus de détails) et j'accepte les Conditions d'utilisation. Pour plus d'informations, veuillez consulter notre Politique de confidentialité.

Dépliez pour les détails de votre consentement

(ID:46576416)