Rechercher

Inauguration d'un Parc technologique

| Rédacteur: Edouard Huguelet

>> Deux ans après la pose de la première pierre, le nouveau Parc technologique de Saint-Imier a été inauguré ce printemps en présence des autorités de la ville, des conseillers d’Etat bernois et neuchâtelois en charge du Département de l’éducation, de la direction de la Haute Ecole Arc et de nombreux invités.

Entreprises liées

Le tout nouveau PTSI à Saint-Imier, inauguré le 25 mai 2012.
Le tout nouveau PTSI à Saint-Imier, inauguré le 25 mai 2012.
(Image: HE-Arc)

Depuis la rentrée académique de septembre 2011, le PTSI est le nouveau centre de recherche appliquée et de développement de la Haute Ecole Arc Ingénierie dans le Jura bernois. Les étudiants de troisième année en Bachelor en Informatique, en Industrial Design Engineering (conception mécanique) et en Microtechnique (génie industriel) y suivent également une partie de leurs cursus et y accomplissent leur travail de Bachelor au plus près des entreprises. «Avec ce nouveau bâtiment, le PTSI est désormais un superbe outil qui permet de former des ingénieurs de haut niveau et de faire de la recherche appliquée pour les entreprises de la région. Regrouper sous le même toit l’institut des Microtechniques Industrielles et l’Institut des Systèmes d’Information et de Communication ainsi que TT-Novatech et le Tornos Research Center constitue un mélange gagnant qui va contribuer à dynamiser la compétitivité de notre industrie», se réjouit le directeur de la Haute Ecole Arc Ingénierie, Guido Frosio.

En contact avec l'industrie régionale

Pour la directrice générale de l’Ecole, Brigitte Bachelard, «la Haute Ecole Arc renforce ainsi sa position en tant qu’acteur académique de la Ra&D et de la formation d’ingénieurs dans le Jura bernois. En tant que HES, le contact avec l’industrie régionale est un poumon vital à notre développement. Ce nouveau magnifique bâtiment résonne de modernité avec notre nouveau Campus du plateau de la gare de Neuchâtel».

Le centre de compétence Ra&D de la HE-Arc dans le Jura bernois

Avec l’avènement du système des hautes écoles spécialisées et de sa dynamique en matière de recherche appliquée et de prestations de recherche, le partenariat entre école et industrie a été renforcé.

Et, avec ce dernier, l’amélioration de la formation au travers de l’intégration des nouvelles connaissances dans leurs cours par les enseignants chercheurs ainsi qu’une intensification du transfert de connaissances dans un but commun de compétitivité.

«En tant que conseiller d’Etat et membre du Comité stratégique de la HE-Arc, je suis particulièrement satisfait de constater que l’Ecole, au travers de ses activités de formation et de recherche, contribue à renforcer l’image d’une région à haute valeur ajoutée», reconnaît Bernhard Pulver.

«La principale richesse de l’Arc jurassien est son savoir-faire, conclut le maire de Saint-Imier Stéphane Boillat. Avec leurs professeurs et ingénieurs, les instituts de la Haute Ecole Arc et de TT-Novatech et tout le nouveau PTSI joue assurément un rôle majeur dans l’acquisition et la transmission de ce savoir. Nous nous réjouissons de voir ce savoir-faire se développer et attirer toujours plus d’étudiants dans ce cadre moderne, séduisant et parfaitement adapté à la recherche. A noter que les activités de Ra&D du domaine Ingénierie de la HE-Arc sont complétées par les activités de l’Institut de microtechnologies appliquées de La Chaux-de-Fonds (Neode) et l’Institut d’horlogerie et création (Le Locle). Soit au plus proche des entreprises avec lesquelles l’Ecole a noué des liens privilégiés en matière de prestations de service et de transfert de savoir-faire et de technique. <<

(ID:34075590)