Industrie MEM Entrées de commandes de l'industrie MEM au beau fixe

Auteur / Rédacteur: Source : Swissmem / Marina Hofstetter

Les entrées de commandes dépassent le niveau d'avant la crise. Au premier trimestre 2021, les chiffres de l'industrie des machines, des équipements électriques et des métaux (industrie MEM) indiquaient une nette amélioration de la situation.

Entreprises liées

Les chiffres commerciaux de l'industrie MEM pour le premier trimestre 2021 sont bons, mais il n'est pas encore possible de juger s'il s'agit d'une tendance de croissance durable ou d'un simple effet de rattrapage.
Les chiffres commerciaux de l'industrie MEM pour le premier trimestre 2021 sont bons, mais il n'est pas encore possible de juger s'il s'agit d'une tendance de croissance durable ou d'un simple effet de rattrapage.
(Source : Gerd Altmann / Pixabay)

Les entrées de commandes ont augmenté de 4,8 % par rapport à la même période de l'année précédente. Cela a également eu un impact sur le taux d'utilisation des capacités de production qui est passé de 77,0 % au dernier trimestre 20 à 81,7 % au premier trimestre 2021. La tendance à la hausse s'est poursuivie en avril 2021 (85,6 %). De ce fait, le taux d'utilisation des capacités de production dans l'industrie MEM se situe juste en dessous de la moyenne à long terme de 86,1 %. Par contre, le chiffre d'affaires au premier trimestre 2021 a reculé de 0,5 % par rapport à la même période de l'année précédente. Ce recul est principalement dû au développement sur le marché intérieur.

Augmentation des exportations vers l'UE et l'Asie

Par rapport à l'année précédente, les exportations de marchandises de l'industrie MEM ont augmenté de 3,3 % au premier trimestre 2021 pour atteindre 16,3 milliards de francs. Ce sont principalement les exportations vers l'UE (+ 8,1 %) qui ont augmenté. Les exportations vers les marchés asiatiques ont également augmenté (+ 2,5 %). Avec une croissance de près de 20 %, la Chine a presque atteint une valeur record. Seules les exportations vers les États-Unis ont diminué (- 2,7 %). La situation diffère en fonction des groupes de produits. Les exportations dans la métallurgie ont augmenté de 11,6 %, celles au niveau de la construction de machines de 2,6 % et dans le secteur de l'électricité/électronique de 2,2 %. Les exportations d'instruments de précision étaient les seules à diminuer (- 1,7 %).

La reprise devrait se poursuivre

Les chiffres commerciaux de l'industrie MEM pour le premier trimestre 2021 reflètent une situation qui s'est notablement détendue. Stefan Brupbacher, directeur de Swissmem, déclare : « Je suis satisfait de constater que la tendance à la hausse se poursuit, ce qui se dessinait déjà en fin d'année 2020. J'envisage les mois à venir avec un certain optimisme. Selon les indicateurs clés, le chiffre d'affaires atteindra également le niveau d'avant la crise au cours du second semestre de l'année. » En effet, les valeurs actuelles de l'indice des directeurs d'achat (PMI) dans l'industrie annoncent une croissance attendue relativement importante. Les résultats de la dernière enquête de Swissmem auprès des entreprises membres indiquent une tendance positive. Pour les douze mois à venir, 57 % des entrepreneurs prévoient une augmentation des entrées de commandes de l'étranger. Seuls 8 % des chefs d'entreprise s'attendent à une baisse des commandes. Des impulsions de croissance sont attendues, principalement d'Allemagne, de Chine et des États-Unis. Toutefois, dans la perspective actuelle, il n'est pas encore possible de juger s'il s'agit d'une tendance de croissance durable ou d'un simple effet de rattrapage.

Malgré ce tableau encourageant, la pandémie du Covid a laissé un lourd fardeau. Cela fait des années déjà qu'une part importante des entreprises MEM lutte contre des marges faibles. Cette situation s'est encore aggravée au cours de l'année précédente. Dans une enquête de Swissmem, 24 % des entreprises ont déclaré avoir bouclé l'exercice 2020 avec une perte au niveau de l'EBIT. 31 % ont indiqué une marge EBIT insatisfaisante inférieure à 5 %. Seulement 17 % des entreprises ont atteint une marge de 5 %, habituelle dans l'industrie, tandis que 28 % des entreprises ont obtenu une très bonne marge supérieure à 8 %.

Suppression des droits de douane sur les produits industriels

Il est important maintenant de vaincre définitivement la pandémie. L'amélioration des conditions-cadres pour l'industrie d'exportation permettrait de profiter de l'élan actuel pour générer une croissance durable et des marges suffisantes. Après que le Conseil des États ait approuvé la suppression des droits de douane sur les produits industriels lors de la session d'hiver 2020, la Commission de l'économie et des redevances du Conseil national (CER-N) en a fait de même. Martin Hirzel, président de Swissmem, s'exprime : « Je suis heureux que les arguments de l'industrie aient réussi à convaincre la CER-N. À présent, c'est au tour du Conseil national dans son ensemble de prendre une décision. J'espère vivement qu'il acceptera cette réelle amélioration des conditions-cadres lors de la session d'été. »

Swissmem soutient la loi sur le CO2

Par rapport à 1990, les entreprises membres de Swissmem ont déjà réduit leurs émissions de CO2 de 59 %. Cela est notamment dû au système de conventions d'objectifs. Les entreprises s'engagent à réduire leurs émissions de CO2 au moyen de mesures ciblées. En contrepartie, elles sont exonérées de la taxe sur le CO2. La nouvelle loi sur le CO2 poursuit ce modèle à succès et l'étend à toutes les entreprises. Cela libère un potentiel considérable de réduction supplémentaire. La nouvelle loi sur le CO2 est une opportunité pour l'industrie suisse. Le prix du CO2 augmente dans le monde entier. Le fait de s'investir dans le développement de nouvelles technologies respectueuses de l'environnement est donc toujours plus intéressant. L'industrie MEM fait partie des leaders mondiaux dans le domaine des technologies clés, notamment dans la gestion technique des bâtiments, l'e-mobilité ou l'utilisation de l'hydrogène. En exportant ces nouveaux produits, elle représente un énorme levier au niveau de la réduction des émissions de CO2 dans le monde entier. Aussi bien la place industrielle suisse que le climat en profitent. MSM

(ID:47419417)