EPHJ-EPMT-SMT 2015 - Interview du directeur du salon Un nouveau succès à l'horizon

Rédacteur: Jean-René Gonthier

>> Suite à notre rencontre avec Barthélémy MARTIN, la rédaction du MSM est persuadée qu'il n'y a véritablement aucune raison pour que cette nouvelle édition du salon EPHJ-EPMT-SMT ne se déroule pas, comme d'habitude, merveilleusement bien. Un tel succès est quasiment assuré. Mais cette réussite programmée est liée à de nombreux paramètres dont notamment une excellente organisation.

Fournisseurs liées

Edition 2014, avec une vue partielle sur le secteur SMT dédié aux techniques médicales.
Edition 2014, avec une vue partielle sur le secteur SMT dédié aux techniques médicales.
(Image: EPHJ-EPMT-SMT)

Laissons la parole au grand organisateur, Monsieur Barthélémy Martin pour nous dévoiler les nouveautés de l'édition 2015 du grand salon de l'horlogerie, de la microtechnique et des techniques médicales.

MSM: Qu’est-ce que l’arrivée du salon EPHJ-EPMT-SMT à Genève d’une part, à Palexpo d’autre part, a apporté ?

Barthélémy MARTIN: Son arrivée à Genève a dynamisé encore plus le salon EPHJ-EPMT-SMT; de par le nom Genève, sa notoriété tant en Suisse qu’à l’étranger a encore grandi. Par ailleurs, le fait que récemment, par souci de pérennité du Salon, ses fondateurs aient confié l’organisation du Salon à Palexpo (devenu également actionnaire), a permis de soulever les incertitudes que d’aucuns auraient pu avoir sur l’avenir à long terme. Palexpo a, en outre, les équipes et les infrastructures nécessaires pour l’organisation d’un salon. Le regroupement de tous les exposants dans une seule halle et sur un seul niveau a beaucoup apporté à la qualité de l’accueil.

Galerie d'images
Galerie d'images avec 5 images

Barthélémy MARTIN, le chef de projet de l'EPHJ-EPMT-SMT.
Barthélémy MARTIN, le chef de projet de l'EPHJ-EPMT-SMT.
(Image: EPHJ-EPMT-SMT)

MSM: Votre salon initialement dédié aux sous-traitants de l’horlogerie s’est ouvert ensuite aux microtechniques puis plus tard aux techniques médicales. Y aura-t-il une nouvelle diversification ou une plus grande ouverture dans un avenir proche ou au contraire désirez-vous limiter (ou restreindre) la surface de votre exposition?

Barthélémy MARTIN: Notre priorité est de répondre aux besoins des exposants et des visiteurs attirés par chacun des trois secteurs du Salon réunis autour de synergies multiples. La formule actuelle a fait ses preuves, elle est cohérente et elle répond aux tendances du domaine de la haute précision qui reste l’ADN du Salon. Une diversification n’est pas à l’ordre du jour. Vous constaterez, cette année, que, afin de maintenir tout le monde sur le même niveau, nous n’avons pas agrandi le Salon et aurons donc un nombre d’exposants que légèrement supérieur à l’an passé. Par ailleurs, nous réfléchissons à comment intégrer le développement important des synergies entre le domaine des technologies horlogères, microtechniques et celui des technologies médicales qui prennent et prendront toujours plus d’importance.

S'abonner à la newsletter maintenant

Ne manquez pas nos meilleurs contenus

En cliquant sur „S'abonner à la newsletter“, je consens au traitement et à l'utilisation de mes données conformément au formulaire de consentement (veuillez développer pour plus de détails) et j'accepte les Conditions d'utilisation. Pour plus d'informations, veuillez consulter notre Politique de confidentialité.

Dépliez pour les détails de votre consentement

(ID:43353048)