Economie - Formation - Swissmechanic: Situation économique globalement positive

Rédacteur: Jean-René Gonthier

>> Au sein de Swissmechanic la situation économiques est globalement positive. En effet, les différentes évaluations des données chiffrées récoltées lors de l’enquête 2011 reflètent une surprenante évolution positive au sein de l'organisation. Le chiffre d’affaires annuel total pondéré a en effet augmenté de 3,6 % et le chiffre d’affaires réalisé par employé de 2,6 %. Le nombre de collaborateurs a augmenté d’un petit % pour atteindre un total de 64'856 employés.

Entreprises liées

En ce qui concerne la grandeur moyenne des entreprises, elle a augmenté de 0,6 employé pour s’établir à 59,5 collaborateurs. Le nombre d’apprentis a quant à lui augmenté de façon encore plus surprenante par rapport à l’année précédente en établissant un nouveau record avec 6'487 unités. Une légère diminution a été enregistrée au niveau du nombre d’entreprises membres; il passe de 1313 à 1309 entreprises.

L’enquête sur les données de base 2011 a été réalisée pour la huitième fois via Internet. La qualité des données récoltées a également augmenté de façon réjouissante. Par contre, le respect des délais prescrits est resté en dessous des attentes. Les rappels ultérieurs et certaines vérifications nécessitent beaucoup trop de temps et comme déjà mentionné l’année passée, engendrent des retards désagréables concernant les contributions à ristourner aux sections et aux organisations de branches.

  • Augmentation de 608 employés auprès des entreprises membres.
  • Avec 64'856 employés, contre 64'248 pour l’année précédente, le nombre total d’employés a enregistré une augmentation nette de 608 postes de travail ou de 0,95 %.
  • La grandeur moyenne calculée sur l’ensemble des membres actifs se monte à 49,5 employés par entreprise (année précédente 48.9 employés).

Nouveau record inattendu du nombre d’apprentis

Il y a déjà deux ans que l’on croyait avoir atteint le record absolu en ce qui concerne le nombre d’apprentis en formation dans les entreprises de Swissmechanic ainsi que dans les sites de formation rattachés à Swissmechanic. A la surprise générale et malgré une situation économique difficile durant l’année écoulée, le nombre d’apprentis a une fois de plus légèrement augmenté. Il semblerait que le léger recul enregistré en 2010 se situe dans une fourchette de variations normales.

A la fin de l’année passée, 6'487 contrats d’apprentissage ont été annoncés (année précédente 6'306). L’augmentation par rapport à l’année précédente est de 181 apprentis ou 2,9 %. Le précédent record de 2009 avec 6'429 contrats d’apprentissage a ainsi encore une fois pu être dépassé de 58 unités.

Bonne moyenne d'apprentis

La moyenne de 10 % d’apprentis par entreprise a de nouveau été atteinte

Par rapport au nombre total d’employés, le nombre d’apprentis en 2011 a de nouveau atteint le niveau visé de 10 % (année précédente 9,8 %). Avec 5,0 apprentis par entreprise (année précédente 4,80) la moyenne a également pu être légèrement améliorée par rapport au dernier exercice.

Evolution du chiffre d'affaires

Malgré les problèmes liés au franc suisse surévalué, le chiffre d’affaires a continué d’évoluer

Le chiffre d’affaires a continué d’évoluer de façon positive durant l’année écoulée. Le chiffre d’affaires total pondéré a une fois de plus augmenté de 600 millions pour atteindre 17,5 milliards de francs. Ce résultat représente une augmentation de 3,6 %. Le chiffre d’affaires effectif de tous les membres actifs devrait toutefois sensiblement dépassé la barre des 20 milliards de francs (membres atypiques compris).

Après l’effondrement du chiffre d’affaires réalisé par collaborateur en 2009 de Fr. 249'300 et son rétablissement de 2010 à Fr. 262'300, le chiffre d’affaires moyen par collaborateur a une nouvelle fois augmenté en 2011 pour atteindre Fr. 269'100, ce qui représente une augmentation de 2,6 %.

Pour la première fois depuis 7 années, on a travaillé plus longtemps chez Swissmechanic

Durant les années 1999 à 2003, la moyenne hebdomadaire de travail se situait à 41,4 heures. De 2004 à 2010 compris, la moyenne demeurait aux environs de 41,5 heures pour augmenter pour la première fois de 0,1 heure l’année dernière pour passer à 41,6 heures.

Les plus assidus au travail sont les collaborateurs actifs dans le domaine des traitements thermiques suivis de très près par les collaborateurs occupés dans le secteur du découpage au jet d’eau.

Les collaborateurs les plus assidus au travail sont occupés dans l’organisation de branche des entreprises du secteur des traitements thermiques avec 42,2 heures suivis de près par les collaborateurs du secteur du découpage au jet d’eau et au laser avec une moyenne de 42,0 heures. En ce qui concerne les sections, les cantons de la Suisse orientale des Grisons, St-Gall/Appenzell et Thurgovie travaillent également de façon assidue avec une moyenne de 41,9 heures. Les employés de la section de Bienne continuent de travailler le moins avec une moyenne de 40,8 heures. <<

(ID:34842360)