Suvema Open house 2020, un beau succès Suvema Open house, une édition 2020 masquée

Auteur / Rédacteur: Auteur : Gilles Bordet, rédacteur MSM / Gilles Bordet

Du 11 au 13 novembre dernier, Suvema organisait son salon privé dans ses locaux de Biberist. Dans la halle de montage qui sert aussi de show-room, un large éventail de machines-outils est exposé. Un échantillon représentatif de l'étendue de la gamme de machines-outils proposée par Suvema.

Entreprises liées

Open house 2020 chez Suvema. Un événement masqué mais réussi !
Open house 2020 chez Suvema. Un événement masqué mais réussi !
(Source : MSM)

Le moment aurait pu sembler inopportun en pleine seconde vague pandémique mais il est essentiel pour l'entreprise, comme pour toutes les autres d'ailleurs, de continuer à vivre et de développer ses activités le plus normalement possible. Pour assurer la sécurité des visiteurs comme celle de son personnel, l'entreprise soleuroise a pris de multiples précautions pour que ces 3 journées se déroulent dans les meilleures conditions possibles. Visite en petits groupes, port du masque et désinfection des mains obligatoires, rien de bien différent qu'ailleurs, nous sommes désormais habitués à ces contraintes qui sont devenues notre quotidien. Malgré ces petits désagréments, le salon s'est déroulé dans les meilleures conditions possibles et les visiteurs ont appréciés de pouvoir découvrir les dernières nouveautés comme les machines en cours de montage.

Le point positif de cette situation exceptionnelle, petits groupes et tranche horaire dédiée, a été la qualité des échanges entre les visiteurs et le personnel de Suvema.

Galerie d'images
Galerie d'images avec 10 images

Suvema est un partenaire technologique avant tout

Suvema propose bien plus à ses clients que la représentation et le SAV de plusieurs marques de fabricants de machines-outils. L'entreprise s'est forgée une réputation de partenaire fiable, compétent et réactif. « Suvema est un partenaire technologique à part entière. La presque totalité des machines que nous vendons sont en partie assemblées et modifiées ici. Nous sommes aussi capable de livrer des solutions clés en main, du choix du type de machine au programme en passant par l'outillage et les stratégies d'usinage », explique Roland Gutknecht, PDG de Suvema.

Pour le directeur il est clair que : « De nos jours, la clé de la réussite dans la production industrielle réside dans l'efficacité en matière de coûts, de temps et de ressources. La notion de smart factory ne peut plus être ignorée. »

Suvema s'appuie sur plusieurs décennies d'expériences pour proposer des solutions qui vont du conseil aux applications et à la formation.

Beaucoup de machines, et plus particulièrement les tours à poupée mobile Citizen sont hautement « personnalisés » par Suvema à la demande de ses clients avec l'installation d'automatisations et de divers périphériques. Lors de cet événement, les visiteurs pouvaient notamment voir un de ces tours usiner de petits axes pour valider l'option LFV (Low Frequency Vibration). Un client de Suvema désirait avoir l'assurance que le système de vibration à basse fréquence LFV qui permet de briser le copeau de n'importe quel type de matériau ne laisse bien aucune marque sur la pièce, comme l'affirme le fabricant japonais.

Voilà typiquement le type de services axés sur la pratique et l'expérience que propose l'entreprise soleuroise. Au fil des ans, l'équipe d'ingénieurs et de techniciens a relevé bien des défis aux côtés de ses clients et a ainsi acquis un très grand savoir-faire.

Pour assurer la relève, l'entreprise engage chaque année un nouveau ou une nouvelle apprenti(e) automaticien(ne) et commencera dès l'année prochaine la formation de polymécanicien(e)s.

Un vaste choix de machines-outils presque exclusivement japonaises

Parmi les modèles exposés lors de ces portes-ouvertes, il y avait des centres de fraisage 3 ou 5 axes Okuma, Hasegawa, Bridgeport, Akira-Seiki et bien entendu une large majorité de tours à poupée mobile et décolleteuses Citizen. Un massif centre de tournage-fraisage Okuma de la série Multus trônait également dans la halle de montage. « Ce type de machines est très demandé et apprécié de notre clientèle. Sa grande polyvalence et la possibilité d'usiner avec la même machine une pièce de tournage comprenant d'importantes opérations de fraisage complexes sont des atouts décisifs », explique Gino Verthuy, conseiller de vente fraisage chez Suvema.

Un autre acteur majeur de notre temps c'est le système logiciel « Connect Plan » d'Okuma, colonne vertébrale d'un atelier de production moderne. Le système était affiché sur un imposant écran tactile qui fournit en temps réel de très nombreuses informations. Le logiciel collecte des données sur les machines-outils et fournit des informations détaillées qui peuvent être utilisées pour affiner les processus de fabrication et améliorer la productivité.

« Industrie 4.0 ce n'est pas l'avenir mais le présent », affirme Roland Gutknecht, PDG de Suvema. « Connect Plan permet de suivre en temps réel l'état de fonctionnement et les statuts des machines-outils. Connecté à un ERP il fournit des analyses pour une meilleure gestion de ses outils de production », précise-t-il encore.

Cette puissante aide logiciel fonctionne en parfaite synergie avec les commandes Okuma OSP suite mais elle peut également communiquer avec des systèmes tiers.

Mais la nouveauté qui attirait immédiatement le regard dès l'entrée dans la halle était le couple ­Okuma LB3000 EX II et son magasin de pièces ­ARMROID.

(ID:46995338)