Rechercher

Troisième Congrès SMM, ces alliages à la peau dur Super-alliages, les défis de demain

| Rédacteur: Gilles Bordet

>> La troisième édition du congrès SMM aura lieu le jeudi 4 décembre au centre «Messe Luzern». Lors de ce congrès le thème abordé concernera l’usinage des matériaux durs et tenaces, les fameux super-alliages. Ils trouvent leur application non seulement dans l’industrie aéronautique et spatiale, des turbines, mais aussi dans la construction mécanique et la technique médicale.

Entreprises liées

(Image)

L’invité d’honneur de cette année sera Bertrand Piccard, aéronaute et aviateur passionné, il a relevé des défis considérés comme impossibles, dignes de ceux accomplis par son père et son grand-père avant lui. Il réalisa le premier tour du monde en ballon sans escale et sera l’initiateur du projet d’avion solaire « Solar Impulse » avec lequel il relira l’Europe à l’Afrique avec pour seule énergie celle du soleil.

«With each of their great "firsts", the explorers of the last century constantly pushed back the limits of the impossible. Today, the drive to make new discoveries must go on, with the aim of improving the quality of life on our planet.» Bertrand Piccard
«With each of their great "firsts", the explorers of the last century constantly pushed back the limits of the impossible. Today, the drive to make new discoveries must go on, with the aim of improving the quality of life on our planet.» Bertrand Piccard
(Image: Solar Impulse)
Médecin-psychiatre, il a acquis de par sa formation un regard humaniste sur le monde qui l’entoure. Bon orateur et communicateur, il n’oppose jamais les extrêmes et recherche plutôt à construire des ponts pour développer des synergies.

Galerie d'images

Galerie d'images avec 17 images

Il fera partager au public présent sa passion et son expérience du monde aéronautique ainsi que ses stratégies pour rendre possible ce qui ne le semble pas de prime abord avec l’enthousiasme et le petit grain de folie qui caractérise les grands aventuriers de ce monde.

Dr.-Ing. Konrad Wegener, professeur à l'EPFZ de Zürich (ETH), Institut pour les machines outils et la fabrication.
Dr.-Ing. Konrad Wegener, professeur à l'EPFZ de Zürich (ETH), Institut pour les machines outils et la fabrication.
(Image: ETH)
Le second ténor de ce jeudi sera le très populaire Docteur EPF Konrad Wegener, qui par sa passion communicative entrainera les auditeurs au cœur des matériaux là où se joue les enjeux technologiques de demain. Il est certain que s’il a découvert le Saint Graal des procédés d’usinage c’est au congrès du SMM qu’il en révélera l’existence !

Usinage des titanes et super-alliages, un peu d'histoire

Vaste sujet que celui-ci et pas si récent que ça, 2 projets militaires sont à l'origine de presque toutes les techniques d'usinage et de mise en forme de ces matériaux difficiles. Le premier concerne le titane et le projet Oxcart (char à bœufs) à la fin des années 50. Ce nom de code avait été choisi volontairement pour tromper l'Union Soviètique, alors premier producteur et exportateur de titane au monde, sur la nature de ce programme top secret qui donnera naissance aux incroyables et toujours inégalés avions de reconnaissance A-12 Oxcart et SR-71 Blackbird entièrement construit avec du titane russe! A cette époque l'utilisation du titane était encore confidentielle, mais Kelly Johnson le génial père du projet vit dans ce matériaux la solution pour faire voler un avion très imposant à 3 fois la vitesse du son. Quand le projet démarra il n'y avait presque aucunes données sur les méthodes d’usinage et de mise en forme du titane, la société dut tout inventer, du forgeage à chaud à l'usinage en passant par les fluides réfrigérants, c'est dans le cadre de ce projet que les premières machines automatiques, ancêtres de nos CNC actuelles, virent le jour.

Le projet failli ne pas aboutir tellement les problèmes liés au travail du titane semblaient insolubles mais ce n'était pas suffisant pour démoraliser l'équipe du « Skunk Works » (bureau d'étude de chez Lockheed) qui inventa toutes les techniques nécessaires à cette tâche, elles sont toujours utilisées actuellement même si elles ont grandement évoluées.

Le second projet date de la même période et concerne aussi un avion tri-sonique, il s'agit du bombardier XB-70 Valkyrie de chez North American. Les ingénieurs de la société empruntèrent une voie différente de chez Lockheed en choisissant de construire un appareil sur une base acier inoxydable et super-alliage à base de nickel. L'entreprise rencontrera les mêmes difficultés que son concurrent lors de la mise en forme et de l’usinage des alliages fortement chargés en nickel et en chrome indispensables pour résister aux très fortes températures générées à plus de mach 3. Il fallut aussi inventer des procédés de fabrication, des outils et des fluides réfrigérants pour ces matériaux exotiques presque inconnus à cette époque. La plupart des alliages sur base nickel ont été développés pour ce projet non sans difficultés. Là aussi le défi fut relevé et il créa l’avènement des alliages à base de nickel ainsi que des techniques de mise en forme et de fabrication pour ces matériaux à l'usinabilité difficile. L'industrie mécanique d'aujourd'hui doit énormément à ces 2 projets, ils furent les pionniers qui défrichèrent la voie pour les suivants.

Un programme passionnant

Plusieurs acteurs du monde de la mécanique seront présent pour faire partager leurs expériences et leurs expertises dans le domaine du travail des matériaux difficiles. Fabricant d'outillages, mais aussi de réfrigérants, le titane demande une attention particulière car il est extrêmement oxydable, et bien-sûr les fabricants de machines-outils et d'attachements sans oublier les chimistes du revêtement sans qui les performances atteintes actuellement seraient impossibles.

Le congrès se déroulera sur toute la journée du jeudi 4 décembre de 8h30 à 18h00 avec les intervenants suivants:

  • 08:30 - Ouverture du congrès
  • 09:00 - Discours de bienvenue Matthias Böhm | rédacteur en chef SMM et chef d'édition de Vogel Business Media, secondé par le modérateur René Näf | Urma AG.
  • 09:10 - Véritablement révolutionnaire Markus Schnyder | Mikron Tool SA.
  • 09:35 - Gros volume de copeaux dans le titane : Défis, technologies et solutionsWalter Börsch | Starrag Group Holding AG.
  • 10:00 - Intégration des techniques d’usinages non-conventionnelles pour une fabrication optimisée des composants aéronautiques Thomas Wengi | GF Machining Solutions International SA.
  • 10:25 - Pause
  • 10:50 - Court, plus court, ultra-court Hans Marfurt | Trumpf Maschinen AG, Baar.
  • 11:15 - Progrès dans le quotidien des revêtements haute performance en couches minces - Des technologies et de leur applicationsHelmut Rudigier | Oerlikon Balzers Coating AG
  • 11:40 - Repas de midi
  • 13:10 - Divertissement culturel - « Dezibelles » cœur féminin A capella

Forum 1

  • 13:20 - Défis de l’usinage : Développer les compétences par l'innovation Stefan Senn | Fraisa SA.
  • 13:50 - Percer les composites : Matériaux hybrides dans la construction des avions Dr. Peter Müller-Hummel | MAPAL Dr. Kress KG, D-Aalen
  • 14:20 - Céramiques à hautes performances dans l'industrie horlogère Marc Bangerter | Bangerter Microtechnik AG.

Forum 2

  • 13:20 - L'avantage concurrentiel de « l'outil liquide » Max Zuber | Blaser Swisslube AG.
  • 13:50 - « Plus rapide, plus solide, plus léger » : Plus innovant, plus résistant, alliages spéciaux pour des machines de haute performance et la construction légère Johann Mayerhofer | Böhler Edelstahl GmbH & Co KG, A-Kapfenberg.
  • 14:20 - Nouvelles technologies d'usinage pour applications difficiles et matériaux ultra-durs Martin Bräm | Gebr. Bräm AG.
  • 14:45 - Pause
  • 15:10 - Divertissement culturel - « Dezibelles » cœur féminin A capella
  • 15:15 - Nouveaux matériaux, le défis pour les techniques de production Prof. Dr.-Ing. Konrad Wegener | ETH Zürich, Institut pour la machine-outils et la construction.
  • 16:05 - Défis pour le développement des matériaux du premier hélicoptère suisseDaniel Schultheiss | Marenco Swisshelicopter AG.
  • 16:30 - L'avenir se crée avec l'esprit des pionniers Dr. Bertrand Piccard | Solar Impulse.
  • 17:15 - Discours de fin, apéritif et réseautage

Ce qu'il faut savoir

La maîtrise de langue de Goethe est indispensable pour toute personne intéressée par cet événement, en effet aucune traduction simultanée n'est prévue. L'inscription est obligatoire et disponible à l'adresse suivante: www.smm-kongress.ch/de/registrations. S'y trouve aussi toutes les informations concernant le tarif ainsi que les détails pour se rendre sur le site de la foire de Lucerne. Organisée pour la 3e fois, le SMM Kongress s'est entouré de partenaire solides et innovants dans leur domaine d'activité. Les partenaires principaux qui soutiennent et accompagnent cet événement sont : Trumpf Maschinen AG, Oerlikon Balzers, Open Mind-the cam company, GF Machining Solutions, Fraisa, Böhler, Messe Luzern, Swiss Medtech Expo Lucerne, Swissmechanic, Blaser swisslube. Cinq exposants présenterons leur produits lors de cette journée, il s'agit des sociétés Marposs, Codex, Niedermann Werkzeugmaschinen, MHT Gmbh et HBS Hartmetall.

A savoir...

Thème du congrès: «Moderne Produktionstechnik für hochleistungswekstoffe»

Date du congrès : 4 décembre 2014

Orateur principal : Bertrand Piccard

Lieu du congrès : Messe Luzern AG, Horwerstrasse 87, 6005 Luzern <<

Inscriptions : En ligne ou auprès de Barbara Vonderlinn, Tél. 044 722 77 72, barbara.vonderlinn@vogel-media.ch, www.smm-kongress.ch <<

(ID:42980344)