L'horlogerie suisse a besoin d'une décharge électrique!

Serons-nous encore dans la course dans dix ans?

Page: 3/3

Entreprises liées

L'idée géniale de Vaucher Manufacture Fleurier

Une idée simple, et c'est généralement celles-ci, qui cartonnent le mieux. Il s'agit de proposer aux acteurs des montres connectées une alternative fiable aux batteries déficientes des appareils portables. Habituellement un engin nomade interconnecté ayant un GPS à bord et un système de communication 3G, 4G commence à s’essouffler à la fin de la journée. Là une prise de courant électrique est la bienvenue pour recharger ses batteries. Et c'est là que l'inventivité du CSEM et de Pierre Genequand vient à la rescousse en proposant un moteur horloger ne devant être remonté qu'une seule et unique fois par mois.

Imaginons donc un engin à porter au poignet, soit une montre connectée dont l'énergie électrique serait tirée d'un module mécanique de VMF. Une conception en strate, soit une bracelet portant le module énergie et recouvert par un plugin électronique contenant les fonctions de la montre connectée ios, Androïd (ou windows phone, BlackBerry etc.)

Galerie d'images

Les manufactures horlogères suisses sont capables de miracles en terme de mécanique et aussi en autonomie énergétique. Alors que les leaders, les mastodontes de l'électroniques savent déjà ce que le consommateur de demain aimerait accéder à son poignet gauche!

Il est à parier qu'une alliance intelligente entre ces deux mondes d'apparence antinomiques mais néanmoins complémentaires est indispensable pour que l'horlogerie suisse ne rate pas le train (ou trend) de la montre connectée...

Et pour les nostalgiques, n'oubliez pas la tradition et le patrimoine, rappelons nous que la sixième journée du patrimoine horloger se déroulera à La Chaux-de-Fonds / Le Locle, le samedi 8 novembre 2014. www.urbanismehorloger.ch <<

(ID:43050723)