Oui à la compétence et à la fiabilité

Rédacteur: Jean-René Gonthier

>> L’industrie des machines apprécie la compétence et la fiabilité de la Suva: Une aide rapide et fiable après un accident et un soutien pour la réinsertion voici ce qu'offre la Suva. Cette prestation a beaucoup de succès auprès des entreprises de l’industrie des machines, comme le montre ce dernier sondage. Dans une consultation auprès de plus de 33’000 clients, affichant un taux de satisfaction global de 82 points sur 100, la Suva a encore pu gagner trois points à la fin 2010 par rapport à la dernière consultation il y a trois ans.

Entreprises liées

Avec 84 points, les entreprises de l’industrie des machines donnent à l'assurance Suva un satisfecit. Après un accident, la Suva offre aux victimes d’accidents graves un encadrement global et les soutient pour la réinsertion dans le monde du travail. Ce service a aussi du succès auprès des entreprises de l’industrie des machines; celles-ci évaluent les compétences professionnelles de la Suva avec 83 points, ce qui est légèrement au-dessus de la moyenne de l’ensemble des entreprises sondées (81 points). La Suva s’engage à limiter la durée de l’incapacité de travail et encourage la réinsertion.

Mesures pour baisser les coûts

Les clients de la Suva ne savent souvent pas qu’elle conduit – en collaboration avec les médecins et hôpitaux – un contrôle des coûts conséquent afin de réduire les frais médicaux. Felix Weber, membre de la direction de la Suva: «Nous entreprenons beaucoup à cet égard. Le traitement électronique de 1,5 millions de factures de médecins, laboratoires ou physiothérapeutes par an est un exemple. Presque chaque huitième facture est retenue par le système en raison d’éléments particuliers et elle est vérifiée. De plus, quelque 500’000 factures non encore saisissables électroniquement sont vérifiées manuellement.» Ainsi, la Suva évite quelques 100 millions de francs de frais inutiles par an. Cela contribue à maintenir des primes basses car ce sont les assurés qui bénéficient des économies. Ces dernières années, les frais médicaux ont évolué à la Suva de manière nettement plus modérée que ceux des caisses maladie. La réduction du coût des accidents demande aussi de mettre le holà aux abus. Chaque année, quelque 300 cas sont contrôlés de manière approfondie. Le potentiel d’économie se monte pour chaque cas clôturé jusqu’à un demi million de francs. La satisfaction des entreprises de l’industrie des machines concernant les mesures de réduction des coûts de la Suva est de 76 points et se situe ainsi nettement au-dessus de l’évaluation moyenne de toutes les entreprises qui est de 56 points.

Prévention des accidents et maladies professionnels

La Suva accorde beaucoup d’importance aux efforts dans la prévention. Ceux-ci sont évalué par les entreprises de l’industrie des machines avec 81 points. Pendant les dernières décennies, les risques d’accidents professionnels ont pu être réduits d’environ un quart. Edouard Currat, membre de la direction de la Suva: «La stratégie de prévention de la Suva s’oriente toujours d’après les points forts des risques du moment.» On estime que la Suva impose des prescriptions réalistes par rapport à la pratique, qu’elle fait des contrôles équitables. Dans une entreprise, les primes sont le prix à payer pour la couverture des risques d’accident. Avec 75 points, par rapport à la moyenne de toutes les branches à 72 points, les entreprises de l’industrie des machines consultées jugent le niveau des primes de la Suva adéquat. Ernst Mäder, chef des finances de la Suva et membre de la direction: «Si, dans le futur, nous réussissons encore mieux à montrer aux clients qu’avec leur collaboration nous entreprenons tout pour maintenir des primes basses, nous sommes sur le bon chemin. Nous cherchons à établir des primes équitables pour les assurés tout en garantissant une bonne solidarité.»

Les entreprises consultées évaluent le traitement des réclamations moins bien (40 sur 100 points). Ulrich Fricker, président de la direction de la Suva: «Il y a des réclamations pour lesquelles nous pouvons être compréhensifs, mais où des raisons légales ne nous permettent pas de changer la situation. Ce qui est central est d’optimiser les aspects que nous pouvons. Et c’est ce que nous faisons.» Grâce au mixage des produits prévention, assurance et réinsertion, la Suva s’efforce d'offrir aux clients le meilleur enchaînement de prestations possible. <<

(ID:26872460)