Rechercher

L'impulsion magnétique

| Rédacteur: Jean-René Gonthier

>> L’entité « micro » du SWI Swiss Welding Institute dispose, depuis quelques temps, d’installations utilisant la technologie de l’impulsion magnétique. Actuellement, cette dernière s’occupe de la phase Ra&D des différentes possibilités qu’offre le procédé de soudage «Magnetic Pulse Technology».

Entreprises liées

En avant plan le noyau de la bobine engendrant le puissant champ magnétique. (Image: MSM)
En avant plan le noyau de la bobine engendrant le puissant champ magnétique. (Image: MSM)

Dans «Magnetic Pulse Technology», le mot «Technology» englobe le soudage, le sertissage le découpage ou encore le formage.

Description de la technique utilisée

Le procédé d'assemblage et de formage par impulsion magnétique consiste à décharger de forts courants

Galerie d'images
Galerie d'images avec 10 images

«Magnetic Pulse Welding»

L’une des principales applications d’une machine à impulsion magnétique est le soudage. Ce procédé permet d’assembler des métaux qui ne sont pas soudables avec les techniques conventionnelles.

Le soudage est dit « à froid ». Les pièces à assembler ne sont pas chauffées jusqu’à leur température de fusion. L’accélération et les forces radiales générées par le champ magnétique sont tellement importantes que la pièce extérieure vient heurter avec violence la pièce intérieure. Au contact l’une de l’autre, les pièces créent une vaguelette en surface qui permet le « soudage à froid ».

«Magnetic Pulse Crimping»

Cette opération consiste à assembler deux pièces par sertissage. Une pièce extérieure vient heurter la pièce intérieure avec violence et se déforme plastiquement. Dans ce cas, la pièce extérieure épouse la forme de la pièce intérieure.

Il est difficile de qualifier un assemblage par sertissage. En effet, plusieurs critères d’acceptabilité peuvent intervenir. Parmi les principaux, citons l’étanchéité, la résistance à la traction et la résistance à la fatigue.

«Magnetic Pulse Forming»

L’impulsion magnétique permet également de faire de la déformation de plaques (tôles).

Ce procédé est quasi instantané. Le SWI-micro travail également sur ce procédé afin de pouvoir réaliser différentes formes, en ajoutant, par exemple, des découpes supplémentaires (trous).

Aujourd’hui, le SWI-micro a acquis suffisamment d’expérience sur le procédé par impulsion magnétique pour pouvoir renseigner ou travailler en partenariat avec les entreprises.

Un séminaire de formation, un «5 à 7» a été organisé à la fin du mois de juin. L'un des rôles du SWI est de faire connaître les nouvelles techniques de soudage, et là il s'agit d'une innovation majeure. Le SWI dispose de deux machines permettant de travailler avec la technologie de l'impulsion magnétique, soit une machine MPU-50 (50kJ, 20kV et 26 kHz et une deuxième installation, une MPU-3.5 (3.5kJ, 10kV et 64 kHz). Le SWI met à disposition ses connaissances et son expérience de l'impulsion magnétique pour renseigner ou travailler en partenariat avec ses clients. <<

(ID:27599860)