La photopolymérisation, une technologie de pointe pour l’horlogerie Les Polymères et l’horlogerie

Rédacteur: Gilles Bordet

>> À la croisée des arts appliqués, ou dits décoratifs, et des techniques, la haute horlogerie suisse a toujours déployé son savoir-faire séculaire au rythme d’innovations technologiques et d'artisanats conjugués avec élégance et designs. Mais si elle puise sa force dans sa tradition et dans ses racines, elle a aussi su, de tout temps, se tourner vers l’avenir, innover formellement.

Entreprises liées

1 : Vernis topcoat sur les bracelets en cuir, 2 : Collage UV des saphirs, 3 : Impression par tampographie, 4 : Encre phosphorescente sur les aiguilles, 5 : Impression par tampographie, 6 : Vernis Polyuréthane de tranche
1 : Vernis topcoat sur les bracelets en cuir, 2 : Collage UV des saphirs, 3 : Impression par tampographie, 4 : Encre phosphorescente sur les aiguilles, 5 : Impression par tampographie, 6 : Vernis Polyuréthane de tranche
(Image: Horlovia Chemicals)

Aussi, elle bénéficie de nombreuses innovations pour créer des mouvements mécaniques de plus en plus compliqués et dispose des meilleurs designers et marketeurs au monde. Point de vue chimie et polymères, contrairement à l’industrie automobile, l’industrie horlogère est délaissée par les grandes firmes de l’industrie chimique mondiale. En effet, les faibles quantités de polymères, vernis, peintures, colles, produits de masquage et d’épargnes, adhésifs et solvants consommés par l’industrie horlogère sont infimes. De ce fait l’industrie horlogère ne bénéfice pas ou très peu des dernière avancées.

Soucieuses d’un développement durable, la majorité des manufactures horlogères déclarent et revendiquent des pratiques éthiques, sociétales et environnementales qui constituent le fondement des rapports de confiance qui doivent exister entre entreprises, leurs clients, leurs salariés dans une logique exemplaire de respect de l'environnement et de développement durable.

Galerie d'images
Galerie d'images avec 27 images

Horlovia-Chemicals fort de plusieurs années d’expertise de ses fondateurs, Docteur et ingénieurs chimistes ayant travaillés pour l’industrie horlogère et conçus plusieurs innovations, véritables ruptures technologiques protégées par des brevets, alliant l’innovation, une productivité améliorée et le respect de l’environnement. Les artisans chimistes d’Horlovia-Chemicals sont des experts de premier rang mondial de la phototopolymériation, une technologie de pointe peu ou pas connue par les acteurs de l’industrie horlogère. Une définition de la photopolymérisation dite :

  • Technologie UV ou en anglais « UV-Curing »
  • Les applications actuelles avec des exemples concrets illustrés
  • Les applications futures pour l’industrie horlogère

La photoppolymérisation c’est quoi ?

La photopolymérisation, ou, plus fréquemment, la photoréticulation in situ nécessite une excitation photonique UV ou visible pour transformer un polymère liquide en un matériau solide en moins d’une seconde. C’est dans le domaine des polymères que cette technologie a connu son développement industriel le plus important en raison des nombreux avantages liés à ce type d’amorçage, notamment la rapidité du processus à température ambiante et sa sélectivité spatiotemporelle.

La polymérisation sous rayonnement UV, ou photopolymérisation de monomères multifonctionnels dite aussi en anglais (UV-radiation curing), a trouvé ses principaux débouchés dans les domaines suivants :

  • Traitement de surface de matériaux par des revêtements protecteurs, fonctionnels (anti-friction, anti-corrosion, anti-rayures…)
  • Arts graphiques comme les encres, UV inkjet et Drojet 3D
  • Réalisation de microcircuits en électronique, LIGA
  • Collage-UV.
  • Micro-fabrication par l’impression 3D stéreolithographie.
  • Photoresist pour la LiGA qui est maintenant devenue une technique qui a fait ses preuves pour la fabrication de micro-composants mécaniques.
  • Composites et nanocomposites photopolymérisables

Dans toutes ces applications, l’utilisation de la Photochimie avec pour objectif principal d’obtenir rapidement des polymères fortement réticulés présentant une grande résistance aux agents chimiques et les propriétés mécaniques requises.

Aussi, il n’est pas surprenant que ses principales applications industrielles se situent dans le domaine des revêtements au sens large (encres, peintures, vernis, adhésifs, composites, impression 3D).

L’horlogerie est les photopolymères

Tout au long des différentes étapes de la conception d’une montre ou de son habillage, les polymères jouent un rôle très important, pour coller ou fixer d’une façon temporaire, protéger et/ou décorer. Les polymères facilitent le travail de précision des artisans horlogers.

Plusieurs sortes de polymères participent discrètement à la fabrication d’une montre. Ainsi, les artisans horlogers utilisent des colles temporaires pour fixer des petites pièces à diamanter, comme les aiguilles d’une montre.

L’utilisation de vernis d’épargne quand il s’agit de protéger des zones particulières sur une boite de montre ou par exemple d’un cadran lors des opérations de polissage et/ou décorations particulières.

(ID:43350126)