Rétrospective du 13eséminaire d'usinage Swissmem

Le micro-usinage sous la loupe des spécialistes

| Auteur / Rédacteur: Gilles Bordet, rédacteur MSM / Gilles Bordet

Le dernier séminaire d'usinage Swissmem 2019 a eu lieu à la Marive d'Yverdon. Il a réuni un nombre importants de participants.
Galerie: 72 photos
Le dernier séminaire d'usinage Swissmem 2019 a eu lieu à la Marive d'Yverdon. Il a réuni un nombre importants de participants. (Source : Swissmem)

En matière d'usinage la Suisse dispose d'un nombre importants de fabricants faisant partie des leaders du marché. Preuve en est le succès rencontré par la 13e édition du séminaire d'usinage Swissmem qui s'est tenu fin janvier à Yverdon.

Un programme de conférences très pointues sur des thèmes qui couvrent l'ensemble du spectre de la fabrication par enlèvement de copeaux et bien plus encore ont été abordés lors de ce séminaire Swissmem dédié aux romands.

Une chaîne de production constituée de multiples ensembles

Tous les intervenants de cette journée dédiée aux spécialistes du micro-usinage ont proposé des solutions très innovantes pour augmenter sa productivité tout en fiabilisant les processus de fabrication par enlèvement de copeaux. L'importance de chaque élément et leur synergie est essentielle à une production de qualité.

Fraisages et perçages des matériaux difficiles

Patrick Reusser de chez Dixi Polytool et Mattia Genini de chez Mikron Tool ont abordé le sujet de l’usinage des matériaux à usinabilité difficile. Les nouvelles normes RoHS interdisent l'utilisation de plomb et de nickel dans les alliages ce qui réduit fortement leur usinabilité. Des alliages autrefois facilement usinable sont devenus plus difficiles à travailler. Pour remédier à ce problème, Dixi Polytool a développé 3 nouvelles géométries de fraises utilisant des nuances de carbure parfaitement adaptées portant les références Dixi 7343, Dixi 7342 et Dixi 7220. Cette dernière dispose d'un profil d'ébauche de nouvelle génération largement supérieur aux solutions classiques en matière de durée de vie et de qualité des états de surfaces. (Ra = 0.8 )

Mikron Tool a démontré de son côté toute son expertise en matière de perçage de petits diamètres avec de grandes profondeurs allant jusqu'à 40 x D. L'utilisation de la FEM a permis d'optimiser la forme des canaux de lubrification pour assurer un refroidissement optimal des arrêtes de coupe et une excellente évacuation des copeaux tout en gardant un maximum de matière au niveau de l'âme du foret pour assurer une solidité maximale de l'outil.

Le serrage des outils et des pièces, un maillon essentiel

Pour assurer des conditions de coupes idéales à ces outils à très haute performance, une liaison rigide et précise est essentielle. Pascal Forrer de chez Rego-Fix a très clairement mis en lumière l'importance capitale du serrage de l'outil pour pleinement exploiter tout le potentiel des outils de coupe. Le système de serrage modulaire à pince powRgrip assure une excellente concentricité et une force de serrage extrême. Il s'agit d'un serrage mécanique effectué à l'aide d'un banc de montage hydraulique qui supprime les inconvénients des tasseaux de frettage ou hydraulique.

Le serrage et l'optimisation de l'utilisation du volume de travail disponible a été abordé par Romain Joré du fabricant Triag International. L'entreprise propose une vaste gamme de moyens de serrage proposant une très faible erreur de répétabilité lors des repositionnements des ensembles ainsi qu'une excellente rigidité des assemblages. La gamme modulaire permet une infinité de solutions en matière de serrage de pièces, étaux, colonnes, cubes ou équerres, réhausses en acier mais également en fonte minérale.

Chanfreinage et taraudage, une paire indissociable

Pierre Grossmann de la société Schnegg Tools, a présenté l'importante gamme d'outils Heule dédiée à l'ébavurage en poussant et en tirant de petits perçages. Heule propose une gamme complète d'outils qui permettent en une seule opération de faire des ébavurages/chanfreinages grâce à un outil équipé d'une lame de coupe rétractable et cela avec des surfaces planes comme irrégulière, par exemple lors de perçages débouchant perpendiculairement dans un autre perçage. La géométrie particulière de la lame de coupe permet une rentrée de cette dernière dans le corps de l'outil quand les efforts de coupe dépassent une certaine valeur. L'outil peut ainsi passer de la face supérieure de la pièce à la face inférieure sans rayer l'alésage.

José Diaz de chez DC Swiss a présenté les dernières solutions en matière de tourbillonnage pour des très petits diamètres à partir de S 0,2 et M 0,5. La gamme comprend les tourbillonneurs GW série 1000 et 2000 et GWI série 3000 et 5000. Les GW disposent d'un profil partiel disponible en une ou 3 dents et sont adaptés aux matériaux non ferreux et précieux. Les GWI sont appropriés à tous type de métaux et disposent d'un profil complet ainsi que de canaux d'arrosage par la périphérie de l'outil. Cette gamme d'outils assure des états de surfaces et des géométries parfaites avec une excellente évacuation des copeaux.

Contenu de l'article:

Ajouter un commentaire

copyright

Cette contribution est protégée par le droit d'auteur. Vous voulez l'utiliser pour vos besoins ? Contactez-nous via: support.vogel.de/ (ID: 45725095 / Vie des entreprises)