Motek 2016 L’automation mondiale en production et en montage

Auteur / Rédacteur: Auteur : Martin Burkhardt / Gilles Bordet

Après le Salon International de l’Assurance-Qualité Control en mai, Motek, Salon International de la production et de l’assemblage automatisés, sera le prochain point fort des manifestations que le groupe Schall organise à Stuttgart en Allemagne.

Entreprise liée

Motek 2016, exposition technique spécialisée se tiendra du 10 au 13 Octobre 2016 à Stuttgart en Allemagne.
Motek 2016, exposition technique spécialisée se tiendra du 10 au 13 Octobre 2016 à Stuttgart en Allemagne.
(Image : Motek)

Cette exposition technique spécialisée qui enregistre toujours plus de succès à l‘échelle internationale se tiendra du 10 au 13 Octobre 2016.

Dès l’ouverture des inscriptions pour l’édition 2016, les organisateurs ont enregistré un nombre de participants très prometteur. Peu de semaines avant son ouverture, le salon totalise déjà largement plus de 900 exposants, fabricants et prestataires de services confondus, pour Motek et pour la foire complémentaire Bondexpo, le Salon International des Technologies du Collage qui se déroule en parallèle. Les organisateurs de l’événement se montrent, d’ailleurs, ravis à la perspective que 7 halles (3, 4, 5, 6, 7, 8 et 9 pour Bondexpo) du Parc des Expositions près de l’aéroport de Stuttgart seront entièrement remplies. Sans occuper la halle 1, mais en prenant place dans toutes les autres halles aussi bien paires qu’impaires, le salon bénéficiera d‘une disposition en forme de bloc qui assurera aux visiteurs des déplacements plus courts.

Evoluer sans révolutionner

Après les résultats record de Motek et de Bondexpo l’année passée, les responsables ont prévu pour 2016 de consolider ces deux événements sur le plan quantitatif mais surtout sur le plan qualitatif, au travers d’une démarche commerciale offensive et de nouvelles thématiques. Ceci dans le but clairement défini d’attirer auprès des exposants originaires de plus de 30 pays encore plus d’intéressés et avant toute chose des prospects de secteurs nouveaux parmi les cibles de visiteurs et occupant des postes de décisionnaires. Cependant, selon les derniers renseignements que nous avons obtenus, l’évolution thématique de Motek demeurera essentiellement basée sur l’orientation initiale du salon qui se veut une plate-forme spécialisée d’information, de communication et d‘échanges de terrain, la nomenclature jouant ici un rôle de fil conducteur. Selon les organisateurs, il ne s’agit pas de se focaliser sur des thèmes à la mode mais plutôt de sortir des sentiers battus et de présenter concrètement une philosophie de production, qui s’inscrit dans le contexte de l’Industrie 4.0 et d‘une stratégie générale d’automatisation et d’informatisation, sous la forme de composants, de sous-ensembles, de sous-systèmes et de solutions complètes.

Des thèmes spécifiques et modernes

Quatre thématiques spécifiques sont prévues, qui génèrent des synergies aussi bien avec la nomenclature de Motek qu’avec celle de Bondexpo. Tout d’abord, le secteur de la construction légère (« Leight weight »), qui s’étend concrètement de la production de matières premières aux techniques de montage, d’assemblage et de contrôle, en passant par la fabrication de composants. Ce secteur constitue un eldorado pour l’intégration de robots et d’équipements périphériques. Le deuxième thème sera celui de l’excellence numérique (Digital Excellence) qui sert de fil rouge à la concrétisation de la stratégie Industrie 4.0. Une autre première sur les deux salons Motek et Bondexpo, devrait être l’organisation de deux congrès sur 3 jours, consacrés aux défis actuels auxquels doit faire face la robotique et à son large champ d’application, ainsi qu’aux solutions de construction légère en assemblage et manipulation. Par ailleurs, Motek 2016 abritera dans deux de ses halles la Route des Applications (Application Road). L’aménagement pratique de cette route des applications consistera à regrouper les constructeurs d’installations et les intégrateurs ainsi qu’à installer à proximité immédiate de ces entreprises les fabricants de composants et d’équipements périphériques apparentés.

Des perspectives positives

Questionnée au sujet de l’avenir des salons professionnelles et techniques du Groupe Schall, la PDG Bettina Schall, nous a donné une perspective très positive: «A l’heure actuelle, nos événements occupent, au plan mondial, soit la pole-position des salons techniques spécialisés (Control, Motek avec Bondexp),) soit la deuxième place (Fakuma, Blechexpo avec Schweisstec). Pour les prochaines années, il ne s’agit toutefois pas seulement de les maintenir à leur niveau de renommée mondiale, mais de les focaliser encore davantage sur les sujets d’avenir et de consolider leur internationalité, tant pour ce qui concerne les exposants que les visiteurs». Cela semble, d’ailleurs, d’autant plus vrai et important dans l’optique des extensions du parc des expositions de Stuttgart prévues pour 2017/2018 (infrastructure, halle 10, entrée Ouest) et des nouvelles possibilités d’aménagement des halles et de répartition qui seront offertes à l’avenir. MSM

(ID:44277458)