THERMPROCESS 2015, le salon international spécialisé dans l'ingénierie thermique La thermotechnique basse consommation

Rédacteur: Gilles Bordet

>> Pour de nombreux procédés industriels de production et de transformation la chaleur est indispensable. D’autant est variée l'offre en fours et en installations. Le salon spécialisé THERMPROCESS 2015 qui se tiendra à Düsseldorf du 16 au 20 juin, donne un aperçu sur l'état actuel de la technique des procédés thermiques, et en particulier, dans les filières métallurgie, fonderie et sidérurgie.

Entreprises liées

THERMPROCESS 2015 – salon international spécialisé dans l'ingénierie thermique.
THERMPROCESS 2015 – salon international spécialisé dans l'ingénierie thermique.
(Image : THERNPROCESS)

La technique des procédés thermiques est très complexe. En ce qui concerne les métaux, elle est utilisée pour les procédés tels que la fonte, la coulée, le frittage, le laminage à chaud, l'extrusion, le gorgeage et pour le traitement thermique (WBH). On entend par là les processus tels que chauffage, le maintien à température et le refroidissement de produits métalliques à l'état solide afin d’obtenir en eux certaines propriétés physiques. Il est tout à fait normal que la thermotechnique ait beaucoup à faire avec des questions telles que l’efficacité énergétique et des ressources, la protection de l'environnement, la sécurité des procédés et la sécurité au travail.

Situation économique

Comme l'a annoncé en janvier 2015 le syndicat de la thermotechnique, organisme au sein de la Fédération Allemande de la Construction Mécanique (VDMA) e.V., la production concernant la technique des processs thermiques a augmenté de 4 % au premier semestre 2014 par rapport à la même période de l'année précédente. À la fin du premier semestre 2014 les commandes enregistrées ont été supérieures de 11 % par rapport au premier semestre 2013. C’est surtout de l'étranger que l’on a enregistré de nouveau plus de commandes. Les entreprises qui avaient participé en début d'année à une enquête du syndicat s'attendaient à mi-2014 à une progression de 4 à 5 % pour toute l'année. Pendant les huit premiers mois de l'année, les producteurs allemands de thermotechnique ont exporté des biens dans le monde entier pour une valeur approchant les 979 millions d'euros. Soit toutefois 26% de moins que sur la même période de l'année précédente. Les exportations vers la Russie ont même chuté de 42%, ce qui est dû aux incertitudes résultant du changement dans le contexte politique. Les exportations vers d'autres pays de l'UE ont reculé de 15% alors qu'elles ont augmenté vers les USA (+ 7%) et sur les marchés du sud-est asiatique, notamment la Thaïlande et l'Indonésie (+26%). Le plus gros client des producteurs allemands de thermotechnique reste la Chine avec des exportations d'une valeur de 169 millions d'euros, même si entre janvier et août 2014 on a dû enregistrer un recul de 8% par rapport à la même période de l'année précédente.

Galerie d'images
Galerie d'images avec 25 images

Efficience énergétique et utilisation efficace des matières premières

Étant donné la variété des processus et des systèmes thermiques, l'évolution future du marché est difficile à estimer en chiffres. Cependant, depuis ces dernières années, il est généralement admis que la nécessité d'avoir un rapport économiquement judicieux avec l'énergie et autres ressources est devenue une priorité et que l'énergie est un facteur de coût qui est pris de plus en plus en compte au sein de l'entreprise. En août 2014, l'expert en la matière,Janusz Kowalewski, a souligné sur le réseau LinkedIn que 17 % de l’énergie consommée par les industriels aux Etats-Unis sont à imputer à des mesures de traitement thermique qui, à leur tour, peuvent représenter jusqu'à 15 % des coûts de production d'un produit (Kowalewski : overview of the global heat treatment industry). Le CECOF (The European Committee of Industrial Furnace and Heating Equipment Associations), la confédération de cette industrie qui défend âprement les intérêts des fabricants européens de fours industriels et d'installations de traitement thermique, pense, d’après ses informations, que presque 20 % des machines et procédés utilisés par la production industrielle ont plus de dix ans d'âge et utilisent plus d'énergie que nécessaire. Il paraît judicieux de prendre des mesures pour réduire la consommation d'énergie de ces installations pour en réduire les coûts.

(ID:43347970)