L’industrie suisse doit intégrer la numérisation d'un point de vue stratégique La numérisation négligée au niveau stratégique

Auteur / Rédacteur: Source : Swissmem / Industrie 2025 / Philip Hauri / Marina Hofstetter

Les possibilités de la numérisation sont sans conteste une grande chance pour l'industrie de production. Beaucoup d'entreprises ont déjà mis en pratique de nombreux projets de numérisation. Mais comment ce thème est-il abordé d'un point de vue stratégique ?

Entreprises liées

Philip Hauri, directeur d'Industrie 2025 et co-responsable du groupe de travail « Stratégie numérique »
Philip Hauri, directeur d'Industrie 2025 et co-responsable du groupe de travail « Stratégie numérique »
(Source : Swissmem)

Au début d'efforts de numérisation, les projets sont souvent motivés par des besoins opérationnels. Cela permet à l'entreprise de réaliser des bénéfices rapidement et de développer ses connaissances et son expérience. À un certain moment cependant, il devient nécessaire d'aborder le sujet de manière stratégique. D'une part pour utiliser des leviers transversaux plus importants, et d'autre part, pour mettre en œuvre les bons projets, ceux qui contribuent le plus au succès de l'entreprise.

Un des groupes de travail de l'initiative Industrie 2025 se penche depuis octobre 2019 sur le thème de la stratégie numérique. Outre le développement d'une procédure d'élaboration d'une stratégie numérique, ce groupe de travail a voulu savoir si et comment l'industrie manufacturière suisse aborde la question de la numérisation d'un point de vue stratégique. Une enquête a été menée à cette fin au cours du second semestre de 2020.

Celle-ci montre nettement que le sujet de la numérisation fait partie des thèmes principaux pour plus de la moitié des participants. En revanche, seuls quelques-uns ont développé une stratégie correspondante. L'effort requis pour élaborer une stratégie numérique est en fait tout à fait gérable. Sa mise en œuvre cependant, alignée sur la stratégie de l'entreprise, demande un effort important.

Quelle est l'importance du thème numérisation pour l'entreprise ?

P. Hauri : Pour la majorité des entreprises (55 %), la numérisation fait partie des 3 thèmes principaux abordés. S'y ajoutent 20 % qui voient la numérisation comme un des dix thèmes stratégiques les plus importants. Pour 12 % des participants, la numérisation est même le thème stratégique numéro 1.

Quels sont les défis stratégiques les plus importants pour la numérisation ?

P. Hauri : Environ 70 % ont indiqué que l'automatisation de la production et des processus sont des défis « importants » à « très importants ». Autant d'entreprises ont qualifié les changements de besoins des clients, les nouvelles technologies et tendances, et l'accroissement des compétences numériques comme « importants » à « très importants ». D'une manière frappante, peu voient l'entrée sur le marché de nouveaux concurrents comme un défi.

Qui pousse le plus à la numérisation ?

P. Hauri : Dans plus de la moitié des entreprises, c'est la direction qui pousse à la numérisation « fortement » ou « très fortement ». Les groupements externes comme les clients, les fournisseurs ou la concurrence poussent nettement moins à la numérisation.

Où les entreprises mettent-elles leur accent stratégique?

P. Hauri : D'une manière réjouissante, les entreprises mettent de manière presque égale l'accent de la numérisation sur les trois points fondamentaux : numérisation des processus internes et de la production, numérisation des interfaces avec la clientèle, et développement de nouveaux produits et services numériques. La plupart des entreprises indiquent comme point principal la numérisation des processus internes et de la production.

Dans quelles technologies est-il le plus investi ?

P. Hauri : Il est de loin (61 % de « grands » et « très grands » investissements) investi dans des technologies de l'information, comme ERP, CRM, MES, PLM, etc. Aucun des participants à l'enquête n'investit dans la technologie des blockchains.

MSM

(ID:47322764)