Rechercher

Automatiser est une condition indispensable pour ne pas délocaliser Flexibilité et qualité, c'est aussi ça automatiser

Rédacteur: Gilles Bordet

>> Fondé en 1892 à Horgen à proximité de Zurich, le petit atelier Stäubli est aujourd’hui un groupe international. Stäubli propose une gamme de robots aux performances et à la précision inégalées. Des petits robots 4 axes aux gros porteurs 6 axes, capables de manipuler des charges jusqu’à 250 kg, la gamme des robots Stäubli est complétée par une large palette de solutions logicielles systèmes et métiers.

Entreprises liées

Jean-Marc Collet, Directeur robotique et connecteurs chez Stäubli.
Jean-Marc Collet, Directeur robotique et connecteurs chez Stäubli.
(Image: Stäubli)

Stäubli innove au quotidien dans 3 grands pôles d’activité: machines textiles, systèmes de connexion et robotique. Leader en matière de robotique sur le marché suisse, présent dans 25 pays et employant pas moins de 4'000 employés, il est un acteur incontournable sur le marché de la robotique. Jean-Marc Collet, directeur robotique et connecteurs chez Stäubli répond aux questions du MSM.

MSM: Que vous inspire le dicton: «Automatiser plutôt que délocaliser»?

Jean-Marc Collet: Ce n’est pas un dicton mais un fait ! Les valeurs ajoutées d’une production robotisée ne se résument pas seulement à plus de productivité mais aussi à l’accroissement de la flexibilité, de la qualité et de la traçabilité. Ces paramètres sont inhérents aux processus de production modernes.

Galerie d'images

MSM: Quels sont les atouts de vos robots par rapport aux autres concurrents?

Jean-Marc Collet: Les robots Stäubli sont les seuls robots industriels équipés de codeurs 100% absolus et digitaux. Leurs asservissements uniques et brevetés leur confèrent une dynamique, une précision et une dextérité inégalée, et ce dans une enveloppe de travail complètement sphérique. Grâce au seul contrôleur multitâche du marché, le robot peut dialoguer pendant ses mouvements en temps réel avec n’importe quels autres équipements de production.

Ces atouts uniques garantissent à la fois productivité, flexibilité, qualité et traçabilité.

MSM: Est-il envisageable de créer un robot à la demande soit selon un cahier des charges spécial dédié à une tâche spécifique ne pouvant pas être réalisé avec un modèle standard?

Jean-Marc Collet: Oui c’est envisageable. Stäubli Robotics l’a d’ailleurs déjà fait avec succès.

MSM: Les robots de chargement/déchargement de machines sont généralement très obéissants mais assez peu intelligents. On ne leur demande pas de prendre des décisions... Quand pensez-vous que la GPAO de la société sera finalement liée aux gestes du robot dans l'atelier...

Jean-Marc Collet: C’est déjà le cas pour certains processus qui sont non seulement maîtrisés, mais aussi précisément déterminés grâce aux performances de nos robots.

(ID:43226599)