Rechercher

Interview de Philippe Devanthery, directeur d'Almac Almac redore son blason avec un logo modernisé et surtout des innovations

| Rédacteur: Jean-René Gonthier

>> La rédaction du MSM a rencontré le nouveau directeur d'Almac, Monsieur Philippe Devanthery à La Chaux-de-Fonds ainsi que durant le salon genevois de l'EPHJ-EPMT-SMT, pour évoquer les petits et grands changements à venir au sein de l'unité Almac, le spécialiste du fraisage du groupe Tornos.

Entreprises liées

(Image: MSM / JR Gonthier)

MSM: Qu'avez vous proposé de nouveau sur le salon EPHJ - EPMT - SMT ?

Philippe Devanthéry: Lors de ce salon, nous avons proposé deux nouveautés aux visiteurs de l'EPMT, soit le centre d'usinage CU 2007 Mouvement, dédié aux manufactures, c'est en fait une machine «customisée», basée sur le châssis d'un CU 2007 mais dédiée spécifiquement au marché horloger. Cela nous permet ainsi de proposer une alternative attractive au niveau du rapport prix / performance.

Car cette machine permet d'assurer facilement une autonomie de production couvrant la durée d’un week-end. La démonstration propose des barquettes de 38 x 38 mm et d'une épaisseur de 3,2 mm. Avec une autonomie de travail de 70 heures. Le temps d’usinage d’une platine est d’environ 20 à 25 minutes. Par contre elle n'a pas la fonction de retournement comme la CU 1007 Tandem, qui elle a la faculté de pouvoir retourner les pièces et de pouvoir ainsi les usiner sur toutes les faces.

Galerie d'images
Galerie d'images avec 14 images

Nous avons développé en interne une installation de tri des copeaux et de récupération d'huile compacte et adaptée aux petits ateliers. La CU 2007 Mouvement est une machine d'entrée de gamme idéale avec la possibilité d'y adjoindre une solution d'automatisation.

(ID:39780330)