Adapté aux exigences individuelles des utilisateurs

| Rédacteur: Jean-René Gonthier

Les clients ont un choix énorme parmi les différentes variantes et n'investissent ainsi, uniquement dans au chariot aux fonctions adaptées spécifiquement à leurs besoins. (Image: Linde Material Handling GmbH, Aschaffenburg)
Galerie: 5 photos
Les clients ont un choix énorme parmi les différentes variantes et n'investissent ainsi, uniquement dans au chariot aux fonctions adaptées spécifiquement à leurs besoins. (Image: Linde Material Handling GmbH, Aschaffenburg)

>> Grâce aux chariots électriques à contrepoids de grande capacité, Linde Material Handling a su se placer parmi les fournisseurs leaders en Europe. Lors de la CeMAT 2011, le producteur de chariots de manutention présentera sa nouvelle série révolutionnaire de chariots électriques à contrepoids, couvrant la plage de deux à cinq tonnes de charge.

Composée d'une variété de 19 modèles standards, la gamme propose des exécutions compactes ou longues, hautes ou basses, s'adaptant aux diverses situations d'utilisation. Parmi les dizaines d'innovations techniques, Linde MH a misé ses priorités sur l'économie d'énergie, la performance de productivité, la sécurité de conduite et le confort. Les chariots électriques d'une capacité de 2 à 3,5 tonnes seront disponibles dès l'ouverture de la foire, et les plus grands modèles de 3,5 à 5 tonnes seront livrables dès l'automne 2011. Cette série de chariots électriques a d'ores et déjà obtenu la distinction iF product design award 2011, dans la catégorie «special vehicles/construction/agriculture», un label de renommée mondiale créé en 1953 déjà.

Exécution diverses et variées

Les clients ont un choix énorme parmi les différentes variantes et n'investissent ainsi, uniquement dans un chariot aux fonctions adaptées spécifiquement à leurs besoins. Les huit possibilités de charge de deux à cinq tonnes sont aussi bien disponibles en exécution haute, avec un centre de gravité de la charge de 600 millimètres, afin d'assurer une meilleure visibilité sur le chargement, qu'en exécution basse avec un centre de gravité de la charge de 500 millimètres, prévu pour des hauteurs de passage peu élevées, le maniement de containers ou les préparations de commandes qui nécessitent de descendre ou de monter fréquemment de la cabine. En complément des exécutions hautes ou basses, le client peut aussi choisir la forme de la construction, soit longue ou compacte. Les longs modèles sont équipés d'une batterie de plus grande capacité, fournissant une réserve d'énergie supplémentaire, cependant l'utilisation d'une batterie Pool standard est tout à fait possible.

Haute performance grâce à une technique innovatrice

Cette gamme de chariots est dotée d'un exceptionnel bimoteur à traction avant, ce qui fait le succès de sa performance. L'entraînement du véhicule est assuré par les deux moteurs à courant alternatif, produisant 9 kW resp. 11,9 kW, lui permettant d'inverser très rapidement sa marche et d'atteindre en un temps record sa vitesse maximale de 20 km/h. La direction à commande active, combinée à un essieu avec une articulation de grand angle, garantit au chariot à 4 roues un rayon de giration ainsi qu'une capacité de maniabilité d'un chariot à 3 roues, et valorise d'autant plus sa performance. Le braquage du chariot s'effectue au centre de l'essieu avant. Ceci est possible grâce à la sonde de direction qui, lorsque les roues arrière braquent à partir d'un certain angle, donne l'instruction au moteur à cames, d'entraîner à contre-sens la roue avant correspondante. Cette commande active permet d'éviter que le véhicule ne recule, et reste dans son erre de travail. Il en résulte une grande convivialité de manœuvrabilité et de rotation, une stabilité au basculement dans les virages, une faible usure des pneus, un nombre réduit d'endommagements d'étagères dus aux emboutissages ainsi qu'une économie de la consommation d'énergie.

Sécurité accrue

L'équipe des projets Linde - composée de développeurs, de spécialistes du Marketing et de la vente, de techniciens de service ainsi que de responsables de production et de qualité - ont mis au premier plan les fonctions du chariot, qui assurent la sécurité et fournissent de l'aide au conducteur. Ainsi, le désaccouplement de l'arbre de commande a été amélioré. L'oscillation des ressorts au niveau de la suspension de l'essieu permet de neutraliser uniformément, pour la première fois, les à-coups d'un chariot élévateur, de façon identique aux véhicules motorisés ou entièrement suspendus. Les à-coups provoqués par un revêtement de sol irrégulier ou le châssis de levage, sont entièrement amortis. De surcroît, les nouveaux modèles sont pourvus d'un siège suspendu avec rembourrage supplémentaire et d'une surface d'assise plus large, afin que le conducteur subisse le moins possible de secousses et de vibrations. Les cylindres d'inclinaison articulés sur la cabine assurent la stabilité du châssis ainsi que la rigidité du mât. La largeur des profils du mât a ainsi pu être restreinte et offre une meilleure visibilité du chargement et de la trajectoire. Sur la nouvelle série E, afin de pouvoir également réduire la largeur des profils de la colonne A et d'élargir le champ de visibilité à gauche et à droite, les forces mécaniques opérées sur le mât sont dérivées grâce à un support spécial pour les cylindres d'inclinaison.

Une base de référence

Le Linde-Load-Control a été développé et sert de référence d'évaluation de performances (Benchmark) pour toute l'industrie de chariots de manutention. Le levier de commande central, activant les fonctions du mât, a été copié optiquement maintes fois depuis son introduction en 1998, mais sa fonctionnalité n'a jamais pu être reproduite. Seul un ajustage parfait des composants électroniques et hydrauliques permettent de commander très précisément au millimètre près, et du bout des doigts, les bras de fourches, les coulissants latéraux ainsi que les éléments auxiliaires. L'accoudoir a été réétudié et l'agrégat Linde-Load-Contral y a été intégré. Grâce à une manette de réglage située à l'avant de l'accoudoir, ce dernier peut être ajusté simultanément de manière horizontale et verticale, et est doté d'un vide-poche spacieux, le conducteur pouvant y ranger ses affaires personnelles telles que téléphone, gants ou porte-monnaie. Outre son aspect de rangement, le bac peut également y loger l'unité pour le système de gestion des données du véhicule (LFM), qui règle l'accès au véhicule et enregistre les données servant à l'analyse ultérieure pour l'optimisation d'utilisation du chariot.

Afin de pouvoir mesurer exactement et de façon continuelle le niveau de la batterie et éviter tous dégâts consécutifs à une décharge trop basse, Linde MH a développé un procédé de mesure de la tension et du courant de la batterie. Cette indication précise du niveau de la batterie a été traduite en une durée résiduelle de conduite qui s'affiche sur l'écran, et permet d'informer le conducteur sur l'autonomie restante. Pour le chargement de la batterie, la nouvelle série dispose d'un ventilateur électrique optionnel pour les chariots à cabine fermée, qui surveille les gaz émanant pendant le processus de chargement de la batterie et les évacue à l'arrière à travers le contrepoids. L'ouverture de la batterie durant la phase de chargement n'est ainsi plus nécessaire. Le conducteur n'a plus qu'à soulever le capot arrière, et brancher le câble du chargeur Onboard à haute fréquence sur une prise à courant fort ou sur un chargeur externe.

Désormais, la sécurité ainsi que l'adhérence sont entièrement assurées, même par mauvais temps. Le dispositif distribue la force motrice générée par les moteurs électriques, de manière individuelle sur les deux moteurs de roues, et garantit la force de traction, même si une roue devait patiner.

Le frein à main automatique assure une sécurité d'adhérence sur les rampes ou les pentes, et s'enclenche très rapidement et sûrement si le conducteur quitte la cabine. Lorsque ce dernier remonte dans la cabine, il suffit d'actionner la pédale et le chariot démarre doucement et sans reculer. Dans le cas d'une utilisation erronée durant la conduite ou l'apparition d'une panne, le chariot freine de manière contrôlée et sans saccades, aucun largage du chargement n'est à craindre. L'assistant de conduite Linde fournit une sécurité supplémentaire, car il réduit automatiquement la vitesse si le conducteur arrive trop brusquement dans un virage, et l'éclairage est assuré par la technologie LED, définie comme robuste, intense tout en étant économique. Ces diodes électroluminescentes pour les phares, jusqu'alors uniquement disponibles en option, équipent aujourd'hui la nouvelle série de chariots, et leur durée de vie comptabilise jusqu'à 20'000 heures de fonctionnement. Les doubles processeurs de la commande garantissent une sécurité sans compromis de l'électronique. Toutes les informations importantes de sécurité, telles que les signaux «avancer» et «maintenir», sont envoyés à double, ce qui permet aux processeurs de s'auto-surveiller. Si les deux signaux ne devaient pas être identiques, la fonction serait stoppée, et toujours de manière contrôlée.

Consommation économique des ressources

Comment économiser de l'énergie de manière significative ? Linde MH détient la réponse grâce au large éventail de ses nouveaux chariots. Le choix d'un chariot adapté à une utilisation très précise s'effectue en fonction d'une consommation d'énergie optimale. Raison : chaque kilogramme du poids total du chariot doit être pris en considération lors des marches réversibles en accélération ou ralentissement. Plus le chariot est léger, plus il est économique en énergie. Outre le choix d'un modèle adéquat, tout un système repose sur une utilisation parcimonieuse de l'énergie. En premier plan se place la construction du chariot, qui contrairement aux élévateurs traditionnels, n'intègre plus les éléments de translation de la commande dans le contrepoids; ils sont regroupés sur l'arbre de commande compact avec le moteur de traction et de levée. Les interminables faisceaux de câbles ont été remplacés par des rails. Grâce aux conduits d'alimentation d'une longueur réduite, il est non seulement possible d'économiser des pertes d'énergie, mais également d'atteindre une compatibilité électromagnétique hors norme. D'autre part, l'électronique de puissance est dotée de la toute dernière génération de puces produisant une déperdition de puissance des plus moindres. De plus, une régulation de moteur sur mesure ainsi qu'une dynamique de conduite performante agrémentent cette gamme.

Un travail de transbordement en hauteur est particulièrement intéressant, car il permet de réaliser un important taux de recyclage d'énergie au profit du moteur de levage respectivement de la batterie. Autre exemple : l'énergie générée lors du freinage est récupérée pour la levée.

Un autre avantage de l'arbre de commande compact, équipé d'éléments de traction, est le gain de place à l'arrière du chariot. Le chargeur Onboard à haute fréquence, disponible en option, est désormais intégré à cet endroit. D'une part, il permet de charger librement et sans contrainte la batterie, et d'autre part, il permet de diminuer les fréquents endommagements de prises et d'emboutissages de chargeurs externes. La charge automatique avec limiteur de température, ainsi que la charge de maintien et de compensation assurent une maintenance exemplaire de la batterie, et prolongent la durée de vie de ces composants très coûteux. Les utilisateurs qui désirent remplacer la batterie, peuvent l'effectuer de multiples façons : verticalement au moyen d'une grue suspendue, horizontalement au moyen d'un chariot élévateur, d'un gerbeur, d'un chariot élévateur équipé spécifiquement d'une potence, ou au moyen d'un poussoir hydraulique. Outre le réglage standard «Efficiency Modus», deux autres modes de fonctionnement peuvent être activés selon besoin. Le mode économique (Economy-Modus) réduit la performance lorsque cette dernière n'est pas sollicitée, au profit d'un gain d'énergie. Quant au mode «Performance Modus», il génère des puissances de transbordement des plus performantes. Gage de sérénité pour l'utilisateur, tous les modèles de cette classe de levée atteignent la référence d'évaluation de performances (Benchmark), et ceci déjà en mode «Efficiency».

La maintenance est avantageuse grâce aux intervalles d'intervention espacés; il en résulte également une économie des ressources. Ainsi, les interventions s'effectuent toutes les 1.000 heures, un remplacement de l'huile hydraulique toutes les 6.000 heures, et les moteurs à courant alternatif, entièrement fermés, ne requièrent naturellement aucun entretien. Le contrôle quotidien du niveau de la batterie s'effectue au moyen d'un simple déplacement du siège et du capot, l'accès à la batterie en est d'autant plus facilité. Afin d'assurer une intervention rapide, les composants importants sont très aisément accessibles grâce aux ouvertures d'entretien. <<

Ajouter un commentaire

copyright

Cette contribution est protégée par le droit d'auteur. Vous voulez l'utiliser pour vos besoins ? Contactez-nous via: support.vogel.de/ (ID: 26227930 / Logistique)