Interview Margaux Pontieu sur le Congrès MSM Tout savoir sur le Congrès MSM

de Marina Hofstetter

Le Congrès MSM s'annonce sous les meilleurs auspices pour sa deuxième édition prévue les 4 et 5 mai 2022 chez Groupe Recomatic à Courtedoux. Margaux Pontieu rédactrice en chef du MSM nous en dit plus sur la genèse de cet événement et ce qui vous y attend cette année.

Fournisseurs liées

Les échanges étaient riches lors de la première édition du Congrès MSM.
Les échanges étaient riches lors de la première édition du Congrès MSM.
(Source : Thomas Entzeroth)

Madame Pontieu, expliquez-nous comment le Congrès MSM est né  ?

M. Pontieu : L’idée d’organiser un événement en français et en Suisse romande murissait en nous depuis de nombreuses années déjà. Nous sommes en effet habitués à organiser nos événements pour l’industrie suisse mais côté alémanique  : nous proposons depuis 10 ans le SMM Kongress à Lucerne ainsi que le Swiss Production Forum et le FertigungsForum à Zurich.

Cependant, nous ne souhaitions pas simplement dupliquer un de nos événements en Suisse romande, nous avions cette volonté de créer une rencontre proposant un format différent  : apportant une plus-value pour les entreprises participantes et les visiteurs.

La demande était là, organiser un événement technique chez un fabricant de machines-outils s’est vite imposé puisqu’il est le lien entre les différentes entreprises participantes. Le Congrès MSM est né alors que nous étions encore en pleine crise Covid, avec des restrictions concernant le nombre de personnes sur les salons, des règles d’hygiène à respecter, etc. Beaucoup d’entreprises n’avaient pas pu participer à des événements depuis de nombreux mois car ceux-ci étaient annulés ou déplacés, la volonté de s’orienter vers des formats plus petits mais aussi plus techniques s’est fait ressentir et cette tendance n’est pas près de s’arrêter.

Pouvez-vous nous en dire plus sur le concept sur lequel est basé ce congrès  ?

Le Congrès MSM a lieu chez un fabricant de machines-outils, basé en Suisse romande, qui est l’hôte et le sponsor principal de cet événement. Pour ce dernier, c’est une magnifique vitrine qui lui assure une visibilité optimale au niveau communication et une notoriété accrue auprès des entreprises partenaires de l’événement ainsi que des visiteurs. Nous accueillons les acteurs qui travaillent sur et à-côté des machines  : fabricants d’outils de coupes, de dispositifs de serrages, de robotique, experts en lubrifiants réfrigérants, fournisseurs de logiciels CFAO et d’ERP pour ne citer qu’eux. Lors du Congrès MSM, les entreprises sont présentes de deux façons : avec des présentations techniques d’une vingtaine de minutes et avec des stands d’expositions.

Le concept du Congrès MSM est donc en résumé de regrouper les acteurs de la production suisse pour découvrir des solutions innovantes et concrètes dans les domaines en lien avec la machine-outil. Nous proposons une journée orientée vers l’industrie médicale et une seconde axée vers l’industrie horlogère afin de permettre d’affiner les thématiques présentées lors du congrès.

Cette année a lieu la deuxième édition du Congrès MSM, quelles sont les améliorations apportées par rapport à la première édition  ?

Je dois dire que le bilan du premier Congrès MSM organisé l’année passée chez Willemin-Macodel est extrêmement positif, bien évidemment il s’agissait d’une première édition, des ajustements ont donc été apportés cette année pour le Congrès à venir chez Groupe ­Recomatic.

Tout d’abord, la première attente pour les entreprises participant à un événement concerne la qualité et le nombre de visiteurs. L’année dernière, deux éléments ne nous ont pas aidé  : il s’agissait de la première édition, l’événement n’était pas encore connu comme il l’est cette année et surtout il y avait encore des restrictions Covid qui nous ont impactées. Nous avons par exemple dû déplacer trois fois la date du Congrès MSM, et la reprise économique intense en fin d’année dernière a empêché certains visiteurs de pouvoir libérer une journée afin de se rendre sur place. Cette année, le choix de la date a été mieux pensé et nous bénéficions de la notoriété de la première édition réussie pour accueillir nos visiteurs.

Nous avons également décidé de retravailler le découpage de la journée en proposant chez Groupe Recomatic une plage de plus d’une heure après le dîner pour visiter la production et découvrir les machines en usinage. Contrairement à l’année dernière chez Willemin-Macodel où une machine usinait une pièce par jour en fin de journée, nous aurons cette année 9 machines qui usineront toute la journée des pièces aussi bien du domaine médical qu’horloger. Sur celles-ci, des présentations en direct seront également proposées par des entreprises référentes du congrès. Les machines présentées sont représentatives du savoir-faire des marques du Groupe ­Recomatic et réaliseront des travaux de rectification, de polissage ou de satinage par exemple.

Enfin, cette année nous avons souhaité mettre en avant le point de vue d’un utilisateur final, afin qu’il nous fasse part de son utilisation dans son travail des pièces produites lors du congrès par exemple mais surtout d’avoir son regard sur les attentes d’un utilisateur final. Pour la journée médicale, c’est donc le Docteur ­Jörg ­Pelzer, médecin-chef, spécialiste FMH en chirurgie générale et traumalogie à l’hôpital du Jura de Delémont qui nous fera le plaisir de venir, et ­Cédric ­Mulhauser, le co-fondateur de la marque de montres ID Genève pour la journée horlogère.

À quels groupes de visiteurs s'adresse le Congrès MSM  ?

Le congrès s’adresse à un public vaste mais familier avec les présentations techniques  : nous attendons principalement des fabricants et responsables de production mais également des cadres et décideurs de l’industrie MEM. Au niveau du type d’entreprises présentes côté visiteurs, le panel est extrêmement large puisque nous attendons aussi bien des entreprises similaires à celles partenaires du congrès que des fabricants de machines-outils. À noter que l’ensemble des entreprises partenaires du congrès dispose de codes d’invitations qui leur permettent d’inviter leurs clients et partenaires, cela offre donc une pluralité intéressante des visiteurs.

S'abonner à la newsletter maintenant

Ne manquez pas nos meilleurs contenus

En cliquant sur „S'abonner à la newsletter“, je consens au traitement et à l'utilisation de mes données conformément au formulaire de consentement (veuillez développer pour plus de détails) et j'accepte les Conditions d'utilisation. Pour plus d'informations, veuillez consulter notre Politique de confidentialité.

Dépliez pour les détails de votre consentement

Il existe déjà en Suisse plusieurs manifestations industrielles, qu’apporte le Congrès MSM de différent, que ce soit pour les exposants et conférenciers ou pour les visiteurs  ?

Les événements sont nombreux pour l’industrie MEM en Suisse effectivement mais ce format est unique ! Les congrès ou événements avec le même type d’entreprises partenaires n’existaient jusqu’à maintenant que sous un format «  classique  », j’entends par là que l’événement a lieu dans un espace neutre : un centre de conférences, une halle, un auditorium... mais encore jamais chez un fabricant de machines. Ces derniers proposent bien évidemment des portes ouvertes ou des journées clients mais c’est incomparable.

Le fait de réunir tous ces acteurs chez un fabricant de machines-outils permet aux exposants et conférenciers des échanges et un travail commun autour des pièces usinées. Cela permet aux entreprises de se faire connaître et/ou de consolider les liens de collaboration qu’elles peuvent avoir avec l’entreprise-hôte. Cela renforce le lien entre les entreprises participantes – dont certaines sont concurrentes – en prouvant encore une fois la proximité et la synergie des entreprises en Suisse romande et particulièrement dans l’Arc jurassien.

Le format unique en son genre a donc été mis en place en Suisse romande et en français avec le Congrès MSM. Ce concept a tellement plu que plusieurs fabricants de machines-outils nous ont d’ailleurs demandé de dupliquer ce format lors d’un événement en Suisse alémanique. Je peux donc vous annoncer que des journées technologiques sous le même format auront lieu l’année prochaine chez ­Fehlmann à Seon.

Nous avons cette année 24 entreprises inscrites, c’est dire l’engouement que génère cet événement et qui s’accroît d’années en années !

Le Congrès MSM se déroule sur deux jours, une journée dite «  horlogère  » et une journée dite « technologies médicales  ». Pourquoi avoir choisi ces deux domaines d’application en particulier  ?

Il s’agit des industries les plus représentées en Suisse romande et dans lesquelles sont principalement actives les entreprises partenaires du congrès. Comme vous l’avez compris, les présentations sont techniques et orientées cas clients. De nombreuses entreprises peuvent ainsi concrètement présenter leur travail dans ces domaines d’application et également pour plusieurs d’entre elles leur travail commun avec le Groupe ­Recomatic qui est lui-même particulièrement présent dans les domaines horlogers et des techniques médicales.

Enfin c’est aussi l’occasion pour certaines entreprises plus connues pour être actives dans l’un ou l’autre domaine de mettre en avant leurs compétences et savoir-faire dans un secteur où on les connaît moins.

Pensez-vous étendre les prochaines années les domaines d’application discutés  ?

Le Congrès MSM est destiné à un bel avenir, je l’espère comme le SMM Kongress côté Suisse allemande ! Nous souhaitons bien sûr apporter chaque année des nouveautés et axes d’amélioration afin de nous renouveler et toujours être au plus proche des attentes de nos partenaires et visiteurs. Les domaines d’application en font partie et nous sommes bien sûr complétement ouverts à les voir évoluer, bien que les secteurs horlogers et médicaux restent incontournables pour la Suisse romande, nous ne sommes pas à l’abris d’un troisième domaine d’application pour l’année prochaine !

Les dates et le lieu où se tiendra le 3ème Congrès MSM en 2023 seront annoncés chez Groupe ­Recomatic. Nous nous réjouissons donc de vous y retrouver les 4 et 5 mai prochains !

MSM

(ID:48110417)