Comptes annuels 2020 du groupe Tornos: Tornos est bien préparé pour l'année 2021

Auteur / Rédacteur: Source : Tornos / Marina Hofstetter

Tornos a vécu un exercice 2020 très difficile. Le groupe, déjà confronté à une baisse structurelle de la demande dans l'industrie automobile, a été frappé de plein fouet par la crise du coronavirus. Mais l'entreprise a vite réagi, introduisant des mesures d'austérité rigoureuses et adaptant la structure de coûts aux nouvelles conditions de marché.

Entreprises liées

Après une année 2020 très difficile, le groupe Tornos est dans de bonnes dispositions pour 2021.
Après une année 2020 très difficile, le groupe Tornos est dans de bonnes dispositions pour 2021.
(Source : Cosmix / Pixabay)

Tornos est prêt pour la reprise du marché grâce aux machines à la pointe de la technologie et à la gamme de produits très variée en termes de prix et de performances. L'évolution favorable de la demande au quatrième trimestre 2020 et la légère augmentation du carnet de commandes depuis le milieu de l'exercice 2020 sont encourageants.

Exercice sous revue du groupe Tornos :

  • Chiffre d'affaires net : CHF 103,4 millions (CHF 205,3 millions en 2019)
  • Entrées de commandes : CHF 98,0 millions (CHF 135,5 millions en 2019)
  • Résultat opérationnel avant intérêts, impôts et amortissements (EBITDA2) : CHF - 23,6 millions (CHF 10,7 millions en 2019)
  • Résultat opérationnel (EBIT2) : CHF - 27,7 millions (CHF 6,4 millions en 2019)
  • Résultat net : CHF - 29,9 millions (CHF 5,9 millions en 2019)

Abstraction faite des provisions sur les stocks de marchandises, l'EBIT2 s'inscrirait à CHF - 9,4 millions pour l'exercice 2020 et le résultat net (hors effet unique de la vente de l'immeuble) à CHF - 14,8 millions.

Réduction massive des coûts

Au cours de l'exercice sous revue, les mesures d'austérité rigoureuses ont entraîné des réductions de coûts massives de l'ordre de CHF 38,9 millions par an. Dans le même temps, le résultat a été très fortement affecté par les provisions sur les stocks de marchandises dues au stockage prolongé et à l'utilisation moindre (CHF 18,3 millions). Si les ventes reprennent à l'avenir et que le stock de marchandises s'écoule, les provisions pourraient être réduites en conséquence, au profit du résultat. Tornos a abordé l'exercice 2021 avec des liquidités accrues grâce à la réduction considérable des coûts de base. La vente du bâtiment de l'usine situé à la rue de l'Écluse à Moutier a amélioré le résultat pour l'exercice 2020 de CHF 3,2 millions.

Flexibilisation accrue

À Moutier, la centralisation de la production sur le site principal à la rue Industrielle est complètement terminée, au même titre que la modernisation du bâtiment administratif avec nouveau centre d'accueil et salles de conférences. Une partie de l'entrepôt de marchandises ainsi que la logistique correspondante sont désormais gérées par une entreprise tierce spécialisée, ce qui a contribué à la flexibilisation accrue de l'entreprise. En octobre, a été inauguré la nouvelle usine de Xi'an (Chine), qui accueille le développement et la production de machines Tornos essentiellement destinées au marché chinois. La production a bien démarré et l'usine a joué un rôle important dans la nette augmentation du chiffre d'affaires du groupe en Chine. Tornos Italie a dû reporter la cérémonie d'inauguration du nouveau centre clients à Milan de mai à octobre 2020 en raison des dispositions liées au coronavirus.

Évolution des chiffres d'affaires

Au cours de l'exercice sous revue, Tornos a dégagé un chiffre d'affaires net de CHF 103,4 millions, contre CHF 205,3 millions en 2019, soit - 49,6 %). Sans les effets de change, le chiffre d'affaires net se serait inscrit à CHF 106,0 millions, soit - 48,4 % par rapport à 2019. Sur le marché suisse, le chiffre d'affaires net de CHF 24,9 millions était inférieur de CHF 21,9 millions à celui de l'exercice précédent, soit - 46,8 %). Dans le reste de l'Europe, il a baissé à CHF 43.8 millions, soit - 60,0 %. En Amérique, il est passé de CHF 26,1 millions à CHF 14,8 millions. La part dans le chiffre d'affaires de l'Asie (y compris le reste du monde) s'élevait à CHF 19,9 millions au cours de l'exercice sous revue, soit environ 13,1 % de moins par rapport à l'exercice précédent. Les parts des différentes régions dans le chiffre d'affaires net du groupe Tornos au cours de l'exercice 2020 sont :

  • Suisse 24,1 % (22,8 % en 2019) ;
  • reste de l'Europe 42,3 % (53,4 % en 2019) ;
  • Amérique 14,3 % (12,7 % en 2019) ;
  • Asie (y compris le reste du monde) 19,2 % (11,2 % en 2019).

Dans le domaine des services et des pièces de rechange, Tornos a réalisé en 2020 un chiffre d'affaires net de CHF 32,0 millions (CHF 45,8 millions en 2019). La vente de pièces de rechange a particulièrement souffert, au même titre que l'activité Services, les techniciens de service étant dans l'incapacité de se rendre chez leurs clients pendant le confinement et ne pouvant le faire que de manière très limitée le reste du temps.

Charges d'exploitation

Les charges d'exploitation du groupe Tornos ont diminué à CHF 43,0 millions en 2020 (CHF 60,0 millions en 2019). Les coûts liés au marketing et aux ventes ont baissé de CHF 8,9 millions. Les frais d'administration divers ont diminué de CHF 2,5 millions et les dépenses dans la recherche et le développement de CHF 4,9 millions.

Recherche et développement

Au total, Tornos a investi en 2020 CHF 5,2 millions (CHF 10,1 millions en 2019) dans la recherche et le développement. Le groupe a bien avancé dans ses différents projets d'innovation dans le domaine des machines. Il en va de même pour le logiciel de programmation et de communication évolutif et convivial TISIS. À ce jour, plus de 2100 machines Tornos ont déjà été équipées de TISIS.

Distribution aux actionnaires

Compte tenu de la situation économique actuelle, le Conseil d'administration renonce à la proposition de verser un dividende.

Perspectives

Après l'adaptation des capacités et de la structure de coûts à l'évolution du marché l'année dernière, le groupe Tornos est dans de bonnes dispositions pour 2021. De plus, les niveaux de stocks existants lui procurent une grande flexibilité pour réagir rapidement à une hausse éventuelle de la demande pendant l'exercice en cours. Les effets de la pandémie restant très difficiles à évaluer, toute prévision concrète pour 2021 est impossible à ce stade.

MSM

(ID:47307475)