GPAO magistrale ou large tableau de bord distribué Tavadec SA installe ScreeN, les données sur la productivité circulent dans les ateliers

Rédacteur: Jean-René Gonthier

>> Les données-clés de la production sont désormais visibles dans les ateliers : les tableaux de bord dynamiques sont devenus l’affaire de tous. En temps réel, la productivité des machines est surveillée de près. Cette innovation permet à Tavadec SA de marquer des points en matière de qualité.

Entreprises liées

«On ne doit plus courir après une information que l’on n’a jamais, les informations sont là, à portée de main et toujours à jour. C’est le jour et la nuit» évoque la responsable du contrôle qualité.
«On ne doit plus courir après une information que l’on n’a jamais, les informations sont là, à portée de main et toujours à jour. C’est le jour et la nuit» évoque la responsable du contrôle qualité.
(Image: ScreeN)

Quand la qualité est une préoccupation quotidienne chez un décolleteur, c’est plutôt bien pour ses clients mais c’est surtout une condition à la pérennité de son activité.

Lorsque la recherche de la qualité dépasse les questions techniques et devient un mode de pensée, c’est un atout considérable pour le développement de l’entreprise. C’est même une vision génératrice de croissance.

Galerie d'images
Galerie d'images avec 11 images

Mais chez Tavadec SA, la qualité, c’est plus encore, c’est une vraie culture d’entreprise, voire une philosophie.

Le décolletage horloger dans les gènes

La création de l’entreprise en 1988, a mené tout naturellement Jacques Monnin son fondateur, sur le marché du décolletage horloger. Question de savoir-faire sans aucun doute, mais aussi d’expérience et de longue collaboration avec de fidèles clients.

Dix ans plus tard, en 1998 lorsque ses fils Cédric et Didier Monnin reprennent officiellement les rennes de Tavadec SA le décolletage horloger est toujours au cœur de l’activité et le restera encore à l’avenir.

La courbe impressionnante des 10 à 15 % de croissance de moyenne annuelle depuis les années 2000 (crise de 2008 y compris) confirme d’ailleurs la place de l’entreprise tavannoise sur ce marché.

«Le décolletage horloger chez nous, c’est génétique, dans la famille comme dans l’entreprise. C’est là que nous faisons le meilleur travail, que nos clients nous font le plus confiance» explique Cédric Monnin, Directeur commercial.

La réputation «qualité» de Tavadec SA dans le décolletage n’est plus à faire. Elle s’améliore même grâce aux autres activités proposées à sa clientèle : taillage (sur CNC ou en reprise), étampage, opérations d’ébavurage et de polissage puis également de polissage sur plaque (réalisé par l’entreprise Humair dans laquelle Tavadec SA est actionnaire).

«Nous sommes perfectionnistes, à toutes les étapes de la production. Il n’y a pas de place pour l’approximatif, ni dans la relation avec nos clients, ni dans la réalisation des pièces» complète encore Cédric Monnin.

ScreeN : passerelle entre les bureaux et l’atelier

Les plus grandes marques horlogères commandent des pièces de mouvement horloger chez Tavadec SA.

Or, fournir des pièces d’une exécution parfaite, réalisée sans bavure, avec un état de surface irréprochable tout en augmentant son chiffre d’affaire est une performance qui ne peut se réaliser qu’avec une maîtrise parfaite des données de la productivité.

C’est ce que Didier Monnin, Directeur technique, attendait notamment de ScreeN, la solution de BOS-Software. «Nous utilisons les données lors de notre séance hebdomadaire le lundi matin pour prendre les grandes décisions. Mais nous avons surtout voulu simplifier les échanges et la circulation de l’information entre les bureaux et l’atelier. Les données sont objectives, fiables, en temps réel. Elles sont extraites de la GPAO et sont accessibles à présent jusque dans les ateliers».

Ainsi, sur l’écran tactile, les priorités sont claires et visibles, automatisées. Les ordres de fabrication, graphiques, plans des pièces, sont mis à jour en temps réel et disponibles pour les 60 employés que compte Tavadec SA.

Pour Didier Monnin «cette vue d’ensemble responsabilise fortement le personnel qui voit d’un seul coup d’oeil si une machine est arrêtée et depuis combien de temps exactement.»

Autant dire que c’est un outil précieux pour le décolleteur qui doit surveiller la production de 8 machines simultanées, qui tournent 24h sur 24. Comble de la performance : le suivi de la productivité limité aux informations pertinentes tout en couleurs en devient même convivial. Vous avez bien lu : convivial.

Il n’en fallait pas moins à Tavadec SA, qui ne transige pas en matière de qualité. Dans son nouveau bâtiment flambant neuf à Tavannes, la direction de l’entreprise se donne donc les moyens de son développement afin d’augmenter encore et encore son niveau ... de qualité. <<

(ID:42950349)