Du 19 au 20 mai 2021, INNOTEQ.DIGITAL sera le haut-lieu de l'industrie manufacturière suisse Soigner son réseau aussi dans des temps difficiles

Rédacteur: Marina Hofstetter

Nicola Tettamanti dirige Tecnopinz SA à Mezzovico avec son frère Claudio, et s'engage aussi dans le groupe de travail pour INNOTEQ. Il explique le rôle que jouent les salons pour son entreprise, et en particulier pourquoi la participation à INNOTEQ.DIGITAL devrait être un must pour les entreprises de l'industrie manufacturière suisse.

Entreprises liées

Nicola Tettamanti (à droite) et Claudio Tettamanti (à gauche) dirigent Tecnopinz SA à Mezzovico.
Nicola Tettamanti (à droite) et Claudio Tettamanti (à gauche) dirigent Tecnopinz SA à Mezzovico.
(Source : Tecnopinz SA)

Quelle importance a pour vous la participation à des salons ?

N. Tettamanti : Nous misons chez Tecnopinz sur une stratégie de communication optimale et à longue échéance. Dans ce contexte, la participation à des salons joue un rôle important. En tant que PME, nous sommes comme beaucoup d'autres entreprises de l'industrie MEM actifs dans des niches très spécifiques. Dans notre cas, il s'agit de systèmes de tension très précis et d'une fabrication mécanique de précision. La spécificité de notre entreprise nous oblige à choisir avec soin les salons. C'est pourquoi nous nous lions aussi à long terme à des salons où nous pouvons présenter nos activités et trouver le public cible adéquat.

Le salon INNOTEQ ne peut pas avoir lieu en présentiel, pensez-vous que l'organisation virtuelle soit une bonne alternative ?

N. Tettamanti : Pour l'ensemble de la branche événementielle, c'est une période très difficile : qui aurait cru il y a deux ans que nous arriverions un jour dans une situation où nous ne pourrions plus assister à des matchs de football, des concerts ou des salons ? Le monde a changé rapidement et je pense que ce fut une réaction pragmatique et positive du côté des associations comme Swissmechanic, Swissmem et Tecnoswiss afin de tirer le meilleur parti de cette situation nouvelle et inattendue en s'engageant pour un salon numérique avec Bernexpo.

Galerie d'images

Comment jugez-vous fondamentalement en tant que chef d'entreprise le thème des salons virtuels ? Avez-vous déjà des expériences dans ce domaine ?

N. Tettamanti : La numérisation de notre quotidien est selon moi inévitable. La pandémie a juste accéléré ce processus. Avec tous les aspects positifs et négatifs, je crois que nous devons, surtout en tant qu'un des pays les plus innovateurs du monde, continuer de nous développer et utiliser les chances qu'apporte la numérisation. Nous avons appris en peu de temps à faire une grande partie de notre travail en télétravail ou par vidéoconférences. Cela est aussi valable pour les visites aux clients, qui se font aujourd'hui de plus en plus avec le soutien de plateformes numériques. Nous avons pris part avec notre entreprise à différents événements en ligne en 2020, en particulier à des rencontres internationales B2B, qui se dérouleraient normalement physiquement. INNOTEQ.DIGITAL est le premier salon numérique officiel auquel nous participons.

Pourquoi selon vous les entreprises devraient-elles participer à INNOTEQ.DIGITAL ?

N. Tettamanti : L'offre d'INNOTEQ.DIGITAL est très intéressante parce qu'elle tient compte des attentes des trois associations organisatrices et concerne ainsi tous les aspects et acteurs de notre branche. Le but du salon est de devenir à moyen terme le nouveau phare des foires industrielles suisses. La pandémie et ses conséquences nous occuperont sûrement encore longtemps, de sorte qu'il est important qu'en tant qu'entreprise nous soyons impliqués dès le début dans l'aménagement du futur salon le plus important de notre branche en Suisse. Les expériences avec l'organisation numérique seront certainement utiles pour l'avenir de notre branche. Il est de plus déterminant dans des temps difficiles de soigner son réseau professionnel ainsi que celui de son entreprise, et de s'intéresser à ce qui se passe dans la branche et aux nouveautés qui arrivent.

Que recommandez-vous aux entreprises qui n'ont encore jamais participé à un salon numérique ?

N. Tettamanti : Dans mon activité associative et dans le milieu d'INNOTEQ.DIGITAL, j'ai souvent constaté que l'aménagement des contenus et la mise en place d'une présence en ligne désorientent le plus les exposants potentiels. En connaissance de cause, ce domaine bénéficie donc d'un important soutien de la part des responsables du salon. La plateforme d'INNOTEQ met à disposition des exposants des paquets d'exposition modulaires qui peuvent être utilisés en fonction des besoins propres. La présence de l'entreprise est complétée grâce au module numérique et il est possible, par des moyens simples, d'organiser les produits, les vidéos, les rencontres et même des webinaires comme souhaité. L'équipe du salon entretient un lien direct avec les exposants, ce qui simplifie considérablement l'assistance et la prise en charge.

MSM

(ID:47323501)