Témoignage d'utilisateurs Tornos / Michel Präzisionstechnik

Six sur six

| Rédacteur: Thomas Koch

Aperçu de la Multiswiss 6 broches de Tornos. Tout simplement génial : grâce à l'axe Z guidé par des paliers hydrostatiques, l'indexage variable et la vitesse de broche, il est possible d'usiner des pièces très complexes et très différentes.
Galerie: 10 photos
Aperçu de la Multiswiss 6 broches de Tornos. Tout simplement génial : grâce à l'axe Z guidé par des paliers hydrostatiques, l'indexage variable et la vitesse de broche, il est possible d'usiner des pièces très complexes et très différentes. (Image: SMM / Matthias Böhm)

>> La société Michel Präzisionstechnik AG est un fabricant de pointe qui travaille pour des sous-traitants automobiles leaders tels que Bosch ou Continental. Les pièces produites doivent satisfaire un épais dossier d'exigences. Afin de continuer à garantir rentabilité et qualité à l'avenir également, la société a investi dans une Multiswiss Tornos. Dotée de six broches, cette machine qui utilise la technique moteur couple se démarque notamment par sa stabilité thermique, sa productivité et sa flexibilité.

Il est rare qu'une entreprise laisse une impression aussi positive comme l'a fait la société Michel Präzisionstechnik AG. Si celle-ci jouit d'une parfaite organisation sur le plan technique, il émane par ailleurs de chacun des collaborateurs - depuis les opérateurs des machines jusqu'au dirigeant, sans oublier le directeur de production - une grande gentillesse qui est tout simplement exemplaire.

On pourrait se demander si cette ambiance chaleureuse s'explique par le récent investissement dans une Multiswiss Tornos en janvier 2012, la visite du SMM ou encore d'autres facteurs, mais là n'est pas l'objet de cet article. Le fait est que tous les utilisateurs de la nouvelle Multiswiss 6 broches affichent un visage satisfait. Seules les mines des concurrents de Tornos pourraient s'assombrir, mais c'est là encore une toute autre histoire.

La Multiswiss développée par Tornos met en oeuvre des solutions techniques totalement inédites. Lors d'un entretien avec le SMM, le chef d'équipe Tournage multi-broches de Michel Präzisionstechnik AG, Mentor Ramadani, le formule très clairement : «Tornos a réussi à développer un tour multibroche qui réunit les avantages d'un monobroche - la flexibilité - et d'un multibroche - la productivité.»

Tout sauf un jeu d'enfant

Une telle machine faisait jusqu'ici défaut au portefeuille de machines de cette société grangeoise qui compte 160 collaborateurs. En tant que sous-traitant pour des entreprises majeures de l'industrie automobile telles que Bosch, Continental, Caterpillar ou Delphi, le fabricant de précision se doit de satisfaire aux exigences les plus élevées. La haute précision, la productivité et la stabilité thermique sont - entre autres critères - de rigueur, sans oublier bien sûr la sécurité des processus.

La société fabrique des pièces de précision pour les systèmes d'injection (moteurs Diesel et essence), les systèmes de freinage ou encore les boîtes de vitesses, aussi une tolérance de 1/100 mm est quasi systématiquement incontournable. Et les défis ne manquent pas car il est fréquent que cette tolérance soit même réduite jusqu'à 2/1000 mm sur une fabrication en série. Ce n'est donc en aucun cas un jeu d'enfant, d'autant plus que les bâtiments de Michel Präzisionstechnik ne sont pas climatisés. Mais la stabilité thermique n'est pas le seul domaine dans lequel la Multiswiss a fait ses preuves. D'ailleurs, en matière de stabilité thermique, un système de refroidissement évolué veille à ce que l'huile utilisée par le circuit de refroidissement soit toujours tempérée dans une plage de tolérance étroite. La machine est ainsi capable, après une brève période de chauffe, de produire des pièces de haute précision également dans des locaux non climatisés.

Pour compléter ce thème
 
Un étonnant savoir-faire technique

Lorsqu'on lui demande si la machine répond aux exigences de précision pour la fabrication des pièces, la réponse de M. Ramadani est laconique mais claire : «Si ce n'était pas le cas, nous ne l'aurions pas achetée.»

Un usinage complet grâce à la contre-broche

Toute personne familière de l'univers du décolletage connaît le vaste profil d'exigences que doivent présenter des tours. La sécurité des processus et la précision sont les exigences de base mais il en existe plusieurs autres qui doivent permettre d'exploiter pleinement le potentiel d'une machine. Et M. Ramadani de poursuivre : « Actuellement, nous fabriquons sur la Multiswiss des pièces destinées à l'industrie automobile avec un diamètre de barres de 14 mm maximum. Nous avions déjà usiné ces pièces sur un tour multibroche par le passé. Mais nous ne pouvions pas fabriquer entièrement chaque pièce sur la machine faute de contre-broche. Nous devions donc terminer l'usinage de la pièce sur une seconde machine, une démarche qui coûtait du temps et de l'argent. »

La contre-broche permet l'usinage complet des pièces. Avec une Multiswiss équipée de deux outils, il est possible de réaliser en une seule passe une opération et une contre-opération. Dans la plupart des cas, il n'est plus nécessaire de passer sur une autre machine, ce qui représente non seulement un gain de place, mais également une augmentation de 30% de la productivité.

Des broches montées sur des paliers hydrostatiques

Tornos a misé sur une solution technique haut de gamme et inhabituelle : l'hydrostatique. C'est avec enthousiasme que M. Ramadani présente cette solution : « Grâce à l'hydrostatique, la machine dispose d'un excellent comportement d'amortissement qui permet de réduire les vibrations lors du processus d'usinage. Cela se répercute de façon positive sur la tolérance, la qualité de surface et – un point tout à fait déterminant – la sécurité des processus. Le palier hydrostatique des broches est en outre de diminuer l'usure des outils et donc leur coût. Aujourd'hui, je ne voudrais plus renoncer à l'hydrostatique. C'est l'un des premiers arguments clés de vente de la machine. »

Une grande flexibilité de perçage et de fraisage

Dans l'industrie automobile également, la tendance générale est à la diminution de la taille des lots et à l'accroissement de la flexibilité des machines. En sus des vitesses indépendantes des broches, l'indexage possible des différentes broches offre un avantage non négligeable en matière de flexibilité. Les opérations d'usinage - tournage, perçage, ponçage et fraisage - peuvent être effectuées sur l'ensemble des 6 positions. « Pour certaines pièces, les vitesses variables des broches sont vraiment les bienvenues, indique Mentor Ramadani ; la Multiswiss dispose en outre d'un arrêt de broche avec indexage si bien qu'il est possible de percer et fraiser de manière axiale et radiale dans toutes les positions de travail et de satisfaire ainsi aux besoins de la pièce. Le perçage excentrique et les centrages spécifiques hors du centre ne posent également aucun problème à la machine. Avec l'appareil de polygonage, il est par ailleurs possible d'usiner des polygones. De manière globale, le concept de cette machine nous offre la flexibilité de fabrication qui est devenue indispensable de nos jours et ce, sans perdre en productivité. » Les 6 électrobroches à commande distincte ainsi que le porte-outil à entraînement linéaire aux accélérations considérables contribuent également à cette productivité élevée.

Broches et barillet

Une structure compacte

Pierre Vogt, responsable Tournage, souligne un autre aspect déterminant de la Multiswiss : « Alors que la Multiswiss est une machine à 6 broches, elle nécessite à peine plus de place qu'une machine monobroche. Et sa productivité est pourtant quatre fois plus élevée. Le facteur productivité au mètre carré joue toujours un rôle déterminant lorsque nous envisageons un nouvel investissement. Si nous devions fabriquer les pièces sur un tour monobroche, il nous faudrait quatre machines pour atteindre la même productivité. Nous aboutirions alors à quatre lots différents, or il est toujours plus difficile de garantir la qualité dans ce cas de figure qu'avec une machine produisant un lot. Ce sont également des aspects qu'il convient de prendre en compte lors d'un tel investissement.» En matière de compacité, la Multiswiss est un chef-d'œuvre. Tous les périphériques sont directement intégrés dans la machine : armoire électrique, chargeur, dispositif de filtration pour l'huile des broches (5/1000 mm), dispositif de filtration pour l'huile de coupe (5/100 mm), groupe de production d'eau glacée, échangeur thermique eau/huile et pompe d'arrosage (jusqu'à 80 bar). Le tout pour des dimensions totales de 6 x 1,5 x 2,2 m (LxLxH), une véritable prouesse. En dernier lieu vient toujours la question du rapport prix/performances mais de notre point de vue, celui-ci ne fait pas pencher la balance dans le sens inverse, bien au contraire.

Il convient également de signaler l'utilisation de barre plus courtes. La machine est en effet conçue pour des barres de 1,5 mètre. Cette longueur est inhabituelle mais elle offre des avantages supplémentaires en termes de compacité et surtout de précision: des longueurs moins importantes contribuent à diminuer les vibrations et offrent des résultats très convaincants sur le matériel profilé à 6 et 4 arêtes.

Citons pour conclure une petite anecdote qui atteste une fois de plus de la bonne ambiance qui règne au sein de l'entreprise : lorsque la rédaction du SMM a achevé son interview en production, les collaborateurs sont retournés travailler sur la machine... avec le sourire ! <<

Ajouter un commentaire

copyright

Ce texte est protégé par les droits d'auteur. Si vous désirez l'utiliser pour des besoins personnels veuillez consulter les conditions suivantes sur www.mycontentfactory.de (ID: 36309080 / Formation)