Rechercher

Un salon virtuel en réponse au semi-confinement lié à l'épidémie de Covid-19 SIAMS virtuel : bilan d’un concept innovant

| Auteur: Marina Hofstetter

Le SIAMS a été repoussé, comme beaucoup d’autres salons cette année. Mais avant de pouvoir retrouver l’édition «  réelle  » du SIAMS du 10 au 13 novembre 2020, c’est un SIAMS virtuel qui a été proposé du 21 au 24 avril 2020. Une innovation dans le domaine.

Entreprises liées

Au cœur d’un microcosme de compétences, le SIAMS et le SIAMS virtuel sont des outils aux services des PME actives dans la microtechnique.
Au cœur d’un microcosme de compétences, le SIAMS et le SIAMS virtuel sont des outils aux services des PME actives dans la microtechnique.
(Source : FAJI SA)

Le portail d’informations microtechniques du SIAMS permettait déjà aux exposants de publier des nouvelles sur le site, mais les organisateurs du SIAMS, salon suisse de l’ensemble de la chaîne de production des microtechniques, sont allés encore plus loin en créant un vrai événement en ligne : le SIAMS virtuel. Toutes les vingt minutes au long des quatre jours d’avril initialement prévu pour le salon, des nouvelles ont été publiées sur le portail d’informations avec la possibilité de discuter en direct avec les intervenants.

65 entreprises ont répondu présentes à cet évènement organisé en seulement trois semaines et qui a généré de nombreuses critiques positives. À l’origine de l’initiative, Pierre-Yves Kohler, directeur de FAJI SA, explique : «  Nous avons voulu offrir une possibilité à nos clients de continuer d’être présents sur le marché de manière positive. C’est une période compliquée pour tout le monde et le SIAMS virtuel leur a offert un canal de communication supplémentaire  ».

Galerie d'images

Les exposants ayant décidé de participer ont rapidement créé et fourni du matériel destiné à animer les pages de nouvelles du SIAMS virtuel. La responsable clients, Laurence Roy, précise : « Si nous avons reçu et diffusé des vidéos d’entreprises classiques, nous avons également eu la très bonne surprise de découvrir que de nombreux exposants ont créé du contenu spécifique pour cette occasion ».

Ce format de rencontres et de discussions en ligne est une première dans le monde des manifestations techniques. Pierre-Yves Kohler ajoute : « Nous avons de bonnes relations avec la plupart des manifestations techniques en Suisse et en Europe et plusieurs de nos collègues organisateurs de manifestations nous ont contactés pour en savoir plus ».

Alors, succès ou pas  ?

Les résultats sont très différents selon les expériences de la semaine. En termes de vues sur les pages, les meilleurs résultats atteignent presque 700 vues sur la durée du SIAMS virtuel et les moins bons se montent à une cinquantaine seulement. Le bilan est donc mitigé, mais les exposants se disent globalement très satisfaits. Pierre-Yves Kohler ajoute  : «  Bien que peu d’entre eux aient eu des contacts débouchant sur des conclusions d’affaire, en termes de visibilité et d’image, l’opération a été vue comme très positive.  »

Du côté du SIAMS, bien que ne pouvant équivaloir à un salon «  réel  », le SIAMS virtuel peut être vu comme un succès. En effet, le site Internet du SIAMS a enregistré pendant ces quatre jours de salon la visite de 4'127 utilisateurs uniques dont 3'476 nouveaux. Un visiteur sur deux est venu une seconde fois sur le site et plus de 30'000 pages ont été vues au total. Comparé à une période équivalente en temps normal, le nombre de visiteurs du site a augmenté de 500% et le nombre de pages vues de 928%.

Le seul point décevant est le système de chat qui a parfaitement fonctionné d’un point de vue technique, mais n’a malheureusement pas rencontré le succès escompté. Pierre-Yves Kohler confie à ce sujet  : «  J'y vois plusieurs raisons : je pense que nous avons tout fait dans l'urgence et que si nous avions eu plus de temps, nous aurions pu plus communiquer pour informer les utilisateurs de cette possibilité. Du côté des exposants, ceux qui ont eu le plus d'interactions sont également ceux ayant communiqué le plus. Mais peut-être est-ce simplement une nouvelle habitude à prendre pour les visiteurs du site.  »

Y a-t-il un avenir pour le SIAMS virtuel ?

Toutes les options sont ouvertes en ce qui concerne l’avenir du SIAMS virtuel. Pierre-Yves Kohler explique  : «  La situation particulière due au Covid-19 a probablement contribué à la haute participation des exposants et utilisateurs. Le SIAMS virtuel a apporté un dynamisme, quelque chose de positif à faire en cette période plutôt morose. Les entreprises auraient-elles le temps et l’envie de participer à un SIAMS virtuel une année classique sans SIAMS : à priori oui, mais ceci reste à confirmer.  »

Une autre possibilité serait de combiner le SIAMS virtuel avec les activités du Club SIAMS ou bien avec le SIAMS «  réel  ». «  Combiner un SIAMS virtuel et un SIAMS « réel » fait partie des idées à étudier, mais nous devons réfléchir à plusieurs aspects. Et il est important que le futur du SIAMS virtuel ne se créé pas au détriment du SIAMS réel. […] Nous imaginons de nombreuses possibilités qu’il faut également voir dans une logique financière. Si nous mettons en place de nouveaux outils, comment allons-nous les commercialiser ? A ce jour les événements du club sont vendus à prix coûtant et le SIAMS virtuel a été totalement gratuit pour les exposants, en dehors du temps investi pour la création des vidéos et l'interaction en temps réel.  » précise Pierre-Yves Kohler.

Quoi qu’il en soit, les améliorations possibles, concernant entre autres la mise en place, le programme et les moyens de communication en temps réel, vont être discutées avec les exposants pour décider ensemble de la suite à donner à ce démarrage prometteur.

Vous avez raté le SIAMS virtuel  ? Pas de problème

Les contenus publiés pendant le SIAMS virtuel viennent enrichir le panel de plus de 3'000 nouvelles du portail d’informations microtechniques. Ils sont et vont rester disponibles en ligne, et peuvent donc être consultés à tout moment.

Quant au SIAMS «  réel  » et ses rencontres et discussions «  en vrai  », tout est planifié du 10 au 13 novembre 2020 au Forum de l’Arc à Moutier. De nombreux exposants ont d’ores et déjà répondus présents. Malgré les quelques désistements dus au report du salon, c’est donc un évènement de qualité qui est attendu cet automne. MSM

(ID:46600617)