Remise de diplômes HES

Rédacteur: Edouard Huguelet

>> Remise à Saint-Imier des titres pour les domaines Ingénierie et Conservation-restauration de la Haute Ecole Arc: Premiers bachelors trinationaux en Ingénierie et premiers masters en Conservation-Restauration.

Entreprises liées

Deux nouveautés ont marqué la cérémonie de remise des titres des domaines Ingénierie et Conservation-Restauration de la Haute Ecole Arc qui s'est déroulée lundi 25 octobre 2010 à Saint-Imier. Pour la première fois, le domaine Ingénierie décernait un «Bachelor of Science» HES-SO à des étudiants ayant suivi leur cursus en Allemagne, en France et en Suisse. Quant au domaine Conservation-Restauration, il remettait pour la première fois des «Masters of Arts» HES-SO.

90 diplômes 
en ingénierie

Elisabeth Baume-Schneider, ministre jurassienne de la Formation, a remis 104 bachelors et masters lors de la cérémonie de remise des titres des domaines Ingénierie et Conservation-Restauration de la Haute Ecole Arc qui s'est tenue lundi 25 octobre 2010 à la Salle de spectacles de Saint-Imier. Le domaine Ingénierie a remis un bachelor of Science HES-SO à nonante étudiants. Ils ont suivi l'une des cinq filières suivantes: génie électrique, génie mécanique, informatique, ingénieur-designer, microtechniques.

Cette offre de formation vient d'être actualisée, pour répondre encore mieux aux besoins de l'industrie régionale. Ainsi, les étudiants qui sont entrés à la Haute Ecole Arc Ingénierie en septembre dernier ont pu choisir l'un des sept profils suivants: ingénieur-designer, ingénieur en conception de systèmes mécaniques, Ingénieur horloger, ingénieur en génie industriel, ingénieur en microtechniques & électronique, ingénieur en développement logiciel et multimédia, ingénieur en systèmes embarqués et automatisés.

Formation trinationale

Pour la première fois, cinq étudiants (quatre Français et un Allemand) ont décroché le Bachelor of Science HES-SO en génie électrique après avoir suivi une formation trinationale. Ils ont étudié sur trois sites: l'Institut universitaire de technologie de Haguenau (F), la Hochschule Offenburg (D) et la Haute Ecole Arc Ingénierie (CH). Cette formation trinationale présente l'avantage d'offrir quatre diplômes (deux français, un allemand et un suisse) aux futurs ingénieurs et celui de leur permettre de pratiquer une langue étrangère pendant leurs études. Ces atouts leur ouvrent de nombreux débouchés sur le marché du travail européen.

Bachelors et Masters

Le domaine Conservation-Restauration a remis neuf «Bachelors of Arts» et quatre «Masters of Arts» HES-SO. Une étudiante ayant suivi son cursus sous le régime antérieur à la réforme de Bologne a reçu un diplôme de conservatrice-restauratrice HES.

Le Master en Conservation-Restauration (deux ans) est une suite logique du Bachelor en conservation. Il permet de s'orienter dans l'une des deux spécialisations suivantes: objets archéologiques et ethnographiques ou objets scientifiques, techniques et horlogers.

Les travaux de diplôme des cinq étudiants ayant obtenu leur Master ou titre HES ont été présentés ce lundi après-midi au Club 44, à La Chaux-de-Fonds.

Les formations en Ingénierie sont actuellement dispensées sur les sites de Saint-Imier, Le Locle et Delémont (1ère année); celles en Conservation-Restauration, à La Chaux-de-Fonds. A la rentrée de septembre 2011, toutes ces formations seront offertes au sein du nouveau campus situé à proximité immédiate de la gare de Neuchâtel. La possibilité de suivre la première année d'étude en Ingénierie à Delémont subsistera. Quant aux sites de Saint-Imier et du Locle, ainsi que celui de Neode à La Chaux-de-Fonds, ils accueilleront toujours les instituts de recherche de la Haute Ecole Arc Ingénierie. <<

(ID:25058050)