Rechercher

La nouvelle Bumotec est arrivée ! Productivité doublée grâce à un 2e poste de travail

| Rédacteur: Gilles Bordet

>> Les parents attendent beaucoup de leurs plus jeunes enfants, en particulier lorsque leurs aînés ont connu une grande réussite. Il en va de même pour les constructeurs de machines-outils : Lors de l'EMO de Milan, Bumotec SA de Sâles, membre du groupe suisse Starrag, a présenté pour la première fois son « petit dernier », le centre d'usinage s181.

Entreprises liées

Le deuxième poste de travail fait partie des options déjà disponibles du nouveau Bumotec s181, qui, idéalement, permet de doubler la productivité.
Le deuxième poste de travail fait partie des options déjà disponibles du nouveau Bumotec s181, qui, idéalement, permet de doubler la productivité.
(Image : Bumotec SA)

Les clients de Bumotec sont très exigeants en ce qui concerne les machines-outils, et la technologie médicale représente un défi particulier pour l'entreprise. C'est pourquoi Bumotec a développé une nouvelle machine, dont le potentiel va révolutionner le domaine de la technologie médicale, mais aussi d'autres secteurs. « Le s191 est le fruit de notre savoir-faire et de notre expérience acquise au cours des dix dernières années » explique Patric Pham, directeur du développement. « Il est, à performances comparables, plus compact et plus rentable. Nos clients sont plus productifs et ont plus de place pour utiliser des moyens de production supplémentaires, ce qui est indispensable pour assurer la croissance ».

Le centre de tournage-fraisage CNC linéaire s191 a fait ses preuves dans l'usinage complet sur six côtés de composants de montres, avec une précision sans jeu optimale de l'ordre du µm. Grâce à une stabilisation thermique complète et à l'utilisation d'entraînements linéaires, on obtient des valeurs optimales (précision : 2,5 µm), ce qui s'avère très utile non seulement dans l'industrie horlogère, mais aussi dans la technologie médicale.

Galerie d'images

Développement pour les composants de technologie médicale

En raison de ces réactions positives et grâce aux expériences accumulées, la base technologique du modèle à succès s181 a été créée. Il s'agit d'un centre de tournage fraisage à 5 axes avec unité de récupération pour l'usinage complet de pièces complexes de haute précision. Il se concentre alors sur les pièces du domaine médical que le Starrag Group regroupe dans les domaines d'application Orthopedics, Instruments et Dental. Contrairement au s191, le nouveau modèle n'usine avec sa broche à outil HSK-40 (de 30 000 tr/min) que de très petites pièces à l'unité ou produites en série (diamètre maximum : 32 mm). Avec une surface au sol réduite d'environ 30 %, soit 3,5 m², il offre des performances comparables à prix réduit. Même s'il est peu encombrant, il peut accueillir jusqu'à 90 outils dans son magasin.

Mais selon Patric Pham, son principal avantage n'est pas son « excellent rapport qualité-prix », dû à sa productivité élevée, mais plutôt sa grande capacité d'adaptation. « Grâce à un grand nombre d'options, les clients peuvent configurer leur s181 pour l'adapter à leurs tâches d'usinage » déclare le directeur du développement. En effet, le petit nouveau présente une structure modulaire et peut accueillir un grand nombre d'option encore en projet. Le deuxième poste de travail fait partie des options déjà disponibles. Il peut idéalement doubler la productivité : lors de l'usinage d'une pièce sur l'unité de récupération, on peut utiliser jusqu'à cinq outils entraînés en option pendant que la broche de l'outil réalise les travaux d'usinage sur la broche principale. Patric Pham explique : « Cependant, elle ne remplace pas complètement le s191. En effet, celui-ci peut faire tourner, fraiser et poncer des composants nettement plus grands, d'un diamètre de tige allant jusqu'à 65 mm. » <<

(ID:44052686)