Marquage durable des codes UDI pour les fabricants de technologie médicale Procédé de passivation durable pour le Medtech

Auteur / Rédacteur: Source : Trumpf Schweiz AG / Gilles Bordet

Afin de les protéger de la corrosion, les surfaces des aciers médicaux sont traditionnellement passivées par immersion après le marquage UDI.

Entreprises liées

Deux méthodes complètes de marquage UDI : le laser de marquage TruMicro Mark 2000 (à gauche) pour le marquage noir et le laser de marquage TruMark 6030 pour le revenu (au-dessous du point critique).
Deux méthodes complètes de marquage UDI : le laser de marquage TruMicro Mark 2000 (à gauche) pour le marquage noir et le laser de marquage TruMark 6030 pour le revenu (au-dessous du point critique).
(Source : Trumpf)

En revanche, pour des marquages lisibles et durables, la passivation par pulvérisation, plus écologique et plus économique, a l'avantage. Trumpf Suisse, en collaboration avec Borer Chemie, Miele et Niutec, a conduit une batterie de tests sur la passivation par pulvérisation des aciers médicaux marqués avec ses installations de marquage laser. Les résultats étaient plus que satisfaisants. Les utilisateurs peuvent consulter toutes les informations concernant les essais scientifiques menés sur ce procédé innovant dans un nouveau livre blanc.

Conformément aux nouvelles réglementations, les fabricants de technologie médicale sont tenus de marquer durablement leurs produits d'un code UDI (Unique Device Identification) lisible, qu'il s'agisse d'instruments chirurgicaux ou de composants d'appareils médicaux. Ce code est ensuite enregistré dans une base de données internationale, ce qui simplifie la traçabilité nouvellement exigée par les réglementations dans le monde entier.

Galerie d'images
Galerie d'images avec 5 images

En raison de l'apport d'énergie élevé lors du marquage laser, la couche passive protectrice des aciers médicaux et donc leur résistance à la corrosion peuvent être altérées. Afin d'éviter cela, la couche de protection était jusque-là restaurée par immersion dans de l'acide nitrique ou citrique. Mais cette méthode conventionnelle demande de grandes quantités de produits chimiques et la solution contaminée doit être éliminée selon les réglementations pour les déchets toxiques.

Afin de maîtriser les nouvelles exigences en matière de marquage UDI, un procédé de passivation plus économique est nécessaire. Avec cette nouvelle méthode de passivation par pulvérisation, l'acide nitrique reste idéal pour une passivation efficace des pièces en acier pour la technologie médicale et autres secteurs. Des recherches scientifiques menées par Trumpf Suisse en collaboration avec Borer Chemie, Miele et Niutec montrent que les avantages de l'acide nitrique sont pleinement exploités dans ce procédé.

La passivation par pulvérisation : ses nombreux avantages

Trumpf Suisse et ses partenaires ont testé la passivation par pulvérisation des produits médicaux marqués au laser avec une solution particulière. deconex MT 41 de Borer Chemie se compose d'acides nitrique et phosphorique fortement dilués et, après passivation par pulvérisation, forme un excellent film passif sur les aciers médicaux marqués avec un laser à impulsion courte (revenu, au-dessous du point critique) ou ultra-courte (marquage noir).

Par rapport à la passivation par immersion gourmande en produits chimiques, la passivation par pulvérisation avec deconex MT 41 sur une machine automatique Miele pour le nettoyage à l'eau et la passivation par pulvérisation permet une passivation économique et écologique. Non seulement sa teneur en produits chimiques est presque 1 000 fois inférieure, mais en plus un film passif se forme à partir d'une concentration de 0,02 pour cent et répond aux normes ASTM A967 en matière de résistance à la corrosion. Même les géométries complexes telles que les trous borgnes sont passivés correctement avec cette méthode. Un avantage supplémentaire : alors que les procédés conventionnels génèrent des vapeurs nocives à de telles températures, la passivation par pulvérisation est sûre à des températures allant jusqu'à 85 degrés.

(ID:47484131)