Rechercher

Précision, rapidité et polyvalence en tôlerie fine

| Rédacteur: Jean-René Gonthier

>> Lasers à fibres, bancs de découpe polyvalents, machines électriques plus rapides, précises et économiques caractérisent les principales nouveautés du salon Euroblech 2010.

Entreprises liées

La machine Laser Bystronic lors de Blech 2010. (Image: Jean Guilhem)
La machine Laser Bystronic lors de Blech 2010. (Image: Jean Guilhem)

Première nouveauté, du côté de nos voisins italiens... Conçu par Salvagnini le laser à fibre L3hd affiche des masses et inerties réduites pour les parties mobile ce qui autorise des dynamiques ultra rapides avec des accélérations de 2 g.Sa tête munie d’un tiroir porte-lentille extractible à focale unique découpe la plage admissible d’épaisseurs et matériaux sans changement de lentille et sans outillage. Ses coûts d’exploitation sont réduits de 70% par rapport à un laser CO2 équivalent. L’ensemble se caractérise par une maintenance quasi nulle grâce à la simplicité de construction de la source, l’absence de chemin optique et de gaz lasant. De plus, vu la longueur d’onde caractéristique de la source fibrée, la machine découpe aussi les matériaux réfléchissants y compris cuivre et laiton.

Le laser pour souder et découper

Chez Trumpf, le laser fibre TruLaser Cell 7040 sert à découper mais aussi à souder en 2D ou 3D sur une même et unique installation. Son secret, deux fibres concentriques reliées à la même source laser disque de 3000 W. En découpe, le spot laser affiche un diamètre de 100 µm alors que la fibre externe, utilisée en soudage sans métal d’apport génère un spot de 400 à 600 µm.

Galerie d'images

Polyvalent, le FOM2 d’Amada est un banc de découpe laser mixte pour tôles et tubes. Réunissant deux machines en une, il est économique pour des entreprises souhaitant travailler à plat ou à partir de profilés car il mutualise les composants du laser à partir de sources de 2500W à 4000W en économisant la surface au sol.

Et pour la découpe

Le département découpe laser de Bystronic aligne également un centre de découpe laser de deux kilowatts à fibres optiques pour une précision optimale sur des tôles fines (0,5 à 4 mm) avec possibilité de coupe jusqu’à 12 mm. La machine usine l'acier, l'inox, l'aluminium, le cuivre et le laiton. Autre nouveauté l'arrivée du centre laser BySpeed Pro 3015, équipée au choix du ByLaser 4400 (4,4 kilowatts) ou du ByLaser 6000 (6 kilowatts).

En découpe jet d’eau, le constructeur suisse a dévoilé son Microwaterjet qui sert à l’usinage de (très) petites pièces de précision. Sa zone de travail de 1000 sur 600 millimètres accepte des largeurs de réglettes de 0,2 mm avec une rugosité N6. C’est l’unique découpe jet d’eau capable d’atteindre une tolérance de reproductibilité à plus/moins un centième.

Les applications concernent le médical, l’électronique, la micromécanique, l’horlogerie, l’automobile, l’aéronautiques et le spatial. Cœur du système, une pompe ultra-haute pression capable de générer jusqu’à 5300 bars.

L'électrique au secours du pliage

Retour chez Trumpf qui propose en déformation une presse plieuse électrique compacte associée avec un robot particulièrement véloce servant au façonnage de petits éléments pliés destinés au médical, à l'électronique au matériel électrique, à la micromécanique et à l'informatique. Cette cellule façonne avec précision les tôles fines sans risque pour les opérateurs (mains et doigts trop proches des outillages). <<

(ID:25086520)