Portiques SCHUNK pour plus d'économies

Rédacteur: Jean-René Gonthier

>> Se concentrer sur l’essentiel ! On dirait une maxime tirée d’un calendrier si ce n’était pas justement ce que l’on recherche dans l’ingénierie. SCHUNK a mis sur le marché un système modulaire de portiques linéaires et spatiaux qui, dans l’agencement de stations de montage et de manipulation, facilite la concentration sur le processus. Globalement, ceci permet de réduire jusqu’à 50 % les temps — et par conséquent les coûts — d’étude, de montage et de mise en service.

Fournisseurs liées

Portique spatial avec véritable avantage supplémentai-re : techniquement, le système modulaire de SCHUNK couvre les solutions individuelles, au niveau des coûts, le portique fini est bien au-dessous. (Image: Schunk Intec AG)
Portique spatial avec véritable avantage supplémentai-re : techniquement, le système modulaire de SCHUNK couvre les solutions individuelles, au niveau des coûts, le portique fini est bien au-dessous. (Image: Schunk Intec AG)

Systèmes spéciaux : oui, mais uniquement dans des cas exceptionnels justifiés. Pour toutes les autres opérations de montage et de manipulation, vous disposez du nouveau système modulaire de portiques linéaires et spatiaux de SCHUNK. Au lieu de configurer chaque système d’axe en fonction du client, SCHUNK propose une offensive standard. Si l’on prend comme comparatif les systèmes individuels réalisés jusqu’à maintenant, la plupart de ceux-ci peuvent être couverts avec le système modulaire standardisé pour le montage et la manipulation.

Un gain à tous les coups

À l’intérieur des limites définies du système, il existe une situation Win-Win pour l’utilisateur et le fournisseur. Si l’on calcule les économies possibles, de l’étude en passant par le montage jusqu’à la mise en service, on peut épargner jusqu’à 50 % des coûts. Et, en tant que constructeur, SCHUNK peut naturellement travailler plus efficacement car la production peut s’adapter plus facilement au système modulaire. La tenue des stocks et la logistique deviennent plus simples, ce qui réduit encore les coûts.

Galerie d'images

50 % : ça paraît beaucoup – et ça l’est aussi. Rien que l’utilisation de composants standardisés permet de réaliser une réduction des coûts de 20 %. Les faibles dé-penses d’étude et d’ingénierie permettent même d’épargner jusqu’à 30 %. Vient s’ajouter le fait que le montage est beaucoup plus rapide.

Si l’exploitant d’une installation avec portiques SCHUNK standardisés souhaite l’équiper d’une cellule de montage supplémentaire, les bons composants peuvent être achetés sans équivoque grâce à un code de commande clair. Ceci est aussi valable pour les cas de service. Avantage dans les deux cas : les composants sont disponibles sur catalogue, les délais de livraison sont d’autant plus courts.

Bon pour chacun

Chacun, à l’achat et dans l’entreprise, a ses propres critères d’évaluation. Les commerciaux et les techniciens ont chacun leur propre échelle, même si, de nos jours, les portiques linéaires ou spatiaux sont parfaitement évalués selon les coûts de cycle de vie : dans la pratique, pour les commerciaux, ce qui compte c’est le prix, pour les techniciens, c’est la performance et pour le responsable de maintenance, c’est la simplicité de manipulation. Chacun de ces groupes ciblés profite du système modulaire de SCHUNK. Car l’aspect profit va bien au-delà des données de performance de chaque axe. SCHUNK en tant que leader mondial de compétence dans la technique de serrage et de préhension offre, pour les processus automatisés, des solutions efficaces pour tout type d’opérations de manipulation. Des modules à pinces, des unités de rotation et de pivotement, des modules linéai-res et de nombreux accessoires de robots offrent le complément parfait pour une manipulation compétente des produits.

Il est clair que SCHUNK n’a pas eu à réinventer le principe du « système modulaire » pour les nouveaux portiques linéaires et spatiaux. Mais, avec l’expérience des innombrables applications spécifiques aux clients, des aspects adaptés à la pratique ont été intégrés dès le départ. La discussion de savoir si les axes pneumatiques ou électriques sont les mieux adaptés est complètement superflue. Car dans le système modulaire de SCHUNK, les deux existent. Peu importe qu’il s’agisse de portiques linéaires ou spatiaux, tous les éléments de liaison mécaniques et les conduites d’énergie sont installés préalablement. Matthias Poguntke, responsable du management des produits Automation chez SCHUNK nous explique : «Nous avons analysé avec minutie nos solutions systémiques actuelles. Le système modulaire couvre les profils d’exigences les plus courants. À partir de ces exigences, nous en avons directement dérivé les spécifications techniques.»

Sur les portiques linéaires LP, l’utilisateur a le choix entre des entraînements pneumatiques (LPP) et électriques (LPE). Dans chaque cas, les unités d’axe sont réalisées avec des composants de très grande qualité et parfaitement adaptés les uns aux autres. « Évidemment, ceci est aussi valable pour les axes et portiques spécifiques aux clients que nous continuons de proposer » assure Poguntke. Le temps total et la dépense complète, de l’étude d’un projet jusqu’au démarrage de l’installation, peuvent être maintenant considérablement réduits en de nombreuses étapes individuelles. La question mangeuse de temps qui est de savoir « comment est-ce que je relie chaque élément ? » trouve pratiquement sa réponse dans le système modulaire. « L’utilisateur ne doit renoncer ni aux fonctionnalités ni aux performances » souligne Matthias Poguntke.

S'abonner à la newsletter maintenant

Ne manquez pas nos meilleurs contenus

En cliquant sur „S'abonner à la newsletter“, je consens au traitement et à l'utilisation de mes données conformément au formulaire de consentement (veuillez développer pour plus de détails) et j'accepte les Conditions d'utilisation. Pour plus d'informations, veuillez consulter notre Politique de confidentialité.

Dépliez pour les détails de votre consentement

Ainsi, les longueurs de courses sont graduées en étapes adaptées à la pratique. Sur les axes pneumatiques, les longueurs de course des axes horizontaux vont de 300 à 1.500 mm par étapes de 100 mm. Pour les axes verticaux, ceci varie de 25 à 225 mm. De plus, les fins de course de chaque composant peuvent avoir un micro-réglage jusqu’à 100 mm à l’horizontale et 50 mm à la verticale. Malgré les dimensions standardisées des axes, les fins de course peuvent être réglées pratique-ment en continu.

Comme les axes électriques peuvent être programmés librement, une graduation de 500 à 1'500 mm par grandes étapes est ici suffisante. Sur les portiques linéaires pneumatiques, la charge peut aller jusqu’à 5 kg. Les portiques linéaires électriques existent en deux catégories de charge admissible de 10 et 20 kg. Alors que les axes électriques horizontaux travaillent avec entraînements à courroie, les axes verticaux électriques ont un entraînement à broche. Dans chaque cas, les axes sont livrés complets, avec moteurs installés. Les jeux de câbles existent au choix en quatre longueurs entre 5 et 20 m. Même les techniciens expérimentés qui, lors d’une mise en service, se sont « battus » avec les goulottes de câbles, les connecteurs ou l’alimentation en énergie, vont apprécier les standards de SCHUNK. Car chaque unité est prémontée en groupes prêts à installer. <<

(ID:27837380)