Rechercher

Dossier: Produire efficacement - Interview d'une personnalité de l'industrie Pas d’outil de production efficace sans collaborateurs motivés !

| Rédacteur: Jean-Francois Pillonel

>> Interview de Monsieur Olivier Beutler, directeur marketing-vente de FO Group qui coiffe les activités des sociétés Dynatec SA et Antoniazza Mécanique SA, toutes deux sises à Préverenges, sur les bords du Léman.

Entreprises liées

Olivier Beutler est responsable du marketing et de la vente pour les sociétés Dynatec SA et Antoniazza Mécanique SA, toutes deux membres du FO Group.
Olivier Beutler est responsable du marketing et de la vente pour les sociétés Dynatec SA et Antoniazza Mécanique SA, toutes deux membres du FO Group.
(Image: Dynatec)

MSM: Quelles conditions cadres devraient permettre à la Suisse de maintenir son outil de production dans le pays et l'améliorer encore ?

Olivier Beutler: La mise en valeur du label de qualité suisse, une formation de qualité et l’accès aux différents marchés de libre-échange. Sans un milieu politique engagé, la Suisse ne pourra pas améliorer son outil de production. Il est peut-être bien de rappeler que le secteur secondaire a tendance à s’effriter alors que c’est celui-là même qui est créateur de richesses !

MSM: La formation professionnelle est-elle selon vous un facteur déterminant pour la place industrielle suisse ? Dans ce contexte, est-il aisé d'embaucher de bons praticiens ?

Olivier Beutler: C’est un facteur essentiel. La valeur d’une entreprise est très étroitement liée au niveau de qualité de formation de son personnel.

Aujourd’hui, les apprentis en fin de formation bénéficient d’une offre attractive pour poursuivre leur formation. Nous constatons ainsi que les bons éléments, soit ceux qui auraient pu devenir des bons praticiens, poursuivent leurs études. Comprenez-moi bien, je ne pense pas que ce soit un mal de faire des études, mais pour répondre précisément à votre question : Non, ce n’est pas une tâche aisée.

MSM: Comment le site de production qu’est la Suisse peut-il rester à l’avenir un puissant pilier de notre économie ?

Olivier Beutler: Pour rester puissant, ce secteur doit pouvoir évoluer. Le marché s’est globalisé et s’est aussi transformé de manière importante. Un effort d’adaptation doit être constamment entrepris pour garantir la performance et, en conséquent, l’attractivité de notre tissu économique basé essentiellement sur les PME.

Quatre facteurs décisifs

MSM: Un des facteurs décisifs est une production hautement efficace. Comment le pratiquez-vous au quotidien (automatisation, logistique, sous-traitance) ?

Olivier Beutler: L’efficacité d’une production repose sur plusieurs axes.

  • Premièrement, il est indispensable de bien maîtriser les flux de l’information et les processus. Chez Dynatec, une plateforme d’amélioration continue est en place. Le système de gestion (ERP) doit aussi pouvoir évoluer en conséquence.
  • Deuxièmement, les temps de mise en train et de réglage doivent être réduits. La mise en place d’un bureau de méthodes performant permet d’atteindre cet objectif.
  • Ensuite, dans la mesure du possible, nous allons augmenter l’autonomie des machines. Par exemple avec l'utilisation d'installations robotisées. Nous désirons diminuer le recours au travail en équipes.
  • Pour terminer, nous nous rendons compte qu’il est impossible d’obtenir un outil de production efficace sans passer par le fait d’avoir des collaborateurs motivés!

MSM: La baisse des coûts de production (malgré le haut niveau des salaires en Suisse), est-elle encore la solution pour contrer la concurrence étrangère ?

Olivier Beutler: La baisse des coûts n’est que l’ultime solution. Lorsque l'on vise le long terme dans une collaboration, il est indispensable d’aborder le client avec un objectif de partenariat.

Le Lean manufacturing par exemple demande davantage qu’une seule approche basée sur les coûts de production. Souvent, la satisfaction d’un client se trouve améliorée, ceci même si les coûts de production sont plus élevés que ceux pratiqués par la concurrence étrangère.

Le poids de la motivation

MSM: Quel aspect-clé de votre fabrication est selon vous stratégique ?

Olivier Beutler: Sans aucun doute d’avoir des employés compétents et motivés. Ces compétences proviennent essentiellement de notre système d’apprentissage en Suisse où les employés apprennent très tôt à s’adapter aux exigences élevées du milieu du travail. <<

(ID:42766041)