Rechercher

10e Journée de l'industrie de Swissmem Nombre record de visiteurs à la Journée de l’industrie de Swissmem

| Auteur / Rédacteur: Swissmem / Gilles Bordet

Plus de 1’600 hôtes de la politique, de l’économie et de la science se sont retrouvés le 30 juin 2016 à Zurich pour la dixième Journée de l’industrie Swissmem. La manifestation a mis en exergue l'importance de la numérisation pour l'industrie suisse des machines, des équipements électriques et des métaux (industrie MEM).

Entreprises liées

Un public nombreux pour cette 10ème Journée de l'industrie de Swissmem qui c'est tenue le 30 juin à Zürich.
Un public nombreux pour cette 10ème Journée de l'industrie de Swissmem qui c'est tenue le 30 juin à Zürich.
(Image: Swissmem)

Pour les intervenants renommés, dont le président de la Confédération Johann Schneider-Ammann, la numérisation constitue une chance pour la place industrielle et intellectuelle suisse.

La numérisation va changer fondamentalement l’image de l'industrie MEM suisse. Pour renforcer la sensibilisation aux défis de la numérisation dans la branche et le public, Swissmem a entièrement consacré la Journée de l’industrie de cette année à ce thème. Plus de 1'600 personnes invitées venant des milieux politiques, économiques et scientifiques, parmi eux environ 100 apprentis, ont donné suite à l'invitation de Swissmem au Hallenstadion à Zurich.

Galerie d'images
Galerie d'images avec 5 images

« La numérisation constitue une chance pour l'industrie. Nous devons la saisir avec détermination et courage », a déclaré Hans Hess, président de Swissmem, dans son allocution d’ouverture de la Journée de l’industrie. Il a également souligné la grande importance de la formation et de la formation continue des collaborateurs pour réussir cette transition.

Outre Hans Hess, Ulrich Spiesshofer, CEO du groupe ABB et Odd-Even Bustnes, directeur des développements commerciaux Europe de Tesla Motors ainsi que le président de la Confédération Johann Schneider-Ammann, chef du Département fédéral de l’économie, de la formation et de la recherche ont également pris la parole.

Dans son exposé, Ulrich Spiesshofer a expliqué que la numérisation va changer le monde industriel d’une manière sans précédent. Il s'agit notamment de la mise en réseau intégrale des choses, des prestations de services et des hommes par l’intermédiaire de l’Internet exploité de façon industrielle - et aujourd’hui, ceci n'est pas seulement valable pour les produits, mais également pour l'ensemble des processus commerciaux - de la phase d’appel d’offres au service à la clientèle en passant par la phase de développement. Ulrich Spiesshofer a déclaré que « ceci offre des possibilités pour développer des modèles complètement nouveaux servant à augmenter la compétitivité ».

Le président de la Confédération Johann N. Schneider-Ammann a insisté sur le fait qu’il : « est important de préserver notre esprit innovateur, d’investir dans la formation et de laisser le plus de marge possible à l’économie pour saisir les chances offertes par Industrie 4.0 ».

Pour terminer la journée, Valentin Vogt, président de l’association patronale et Daniel Lampart, économiste en chef de l’Union syndicale suisse USS, ont mené un débat engagé à l’occasion du face-à-face traditionnel sur les conséquences de la numérisation pour les collaboratrices et collaborateurs engagés dans l’industrie.

Quelques exemples présentés lors de la Journée de l’industrie ont montré que l’industrie MEM se trouve sur le bon chemin dans le changement vers une industrie numérisée. Une enquête réalisée par Swissmem en mai 2016 auprès de ses entreprises membres l’a également confirmé. 82% des entreprises MEM estiment que la numérisation leur offre des avantages. 76% d’entre elles ont agi et déjà lancé ou réalisé certains projets. Les résultats de l’enquête montrent aussi que la numérisation est tout aussi importante pour les PME que pour les grandes entreprises. MSM

(ID:44156209)