Leadwell V-60S, un centre d'usinage économique et performant Moratec, la polyvalence dans la sous-traitance

de Auteur : Gilles Bordet

L'entreprise Moratec a vu le jour en 2004 dans les anciens locaux du fabricant suisse de disques de meulage Rastawerk. Cette entreprise produisait jusqu'à 20 millions de disques pour meuleuses d'angle par année.

Related Vendors

La zone de travail est spacieuse et lumineuse. On remarque ici les buses du système de nettoyage et d’évacuation des copeaux « surrounding coolant system ».
La zone de travail est spacieuse et lumineuse. On remarque ici les buses du système de nettoyage et d’évacuation des copeaux « surrounding coolant system ».
(Source : Leadwell_HP-Müller)

C'est suite à la liquidation de Rastawerk que Moratec a repris une partie des locaux ainsi que le parc de machines-outils du fabricant. Actuellement, ce sont deux anciens salariés de Rastawerk qui sont à la tête de Moratec : Jacques Perroud, responsable de l'atelier mécanique et Olivier Roulin, responsable du bureau de construction.

Déjà à l'époque, Rastawerk fabriquait ses propres produits pour certains de ses clients et faisait également de la sous-traitance pour des entreprises voisines. C'est avec ces marchés que Moratec commença son activité. « Au début, nous avons commencé à quatre et, petit à petit, nous nous sommes agrandis pour atteindre 9 collaborateurs aujourd'hui », explique Jacques Perroud. Actuellement, le cœur de l'activité de Moratec s'articule autour de la sous-traitance mécanique, de la conception et du service clientèle pour l'amélioration de processus. « Le service à la clientèle est un point essentiel pour nous. Lorsque nous intervenons pour des réparations,il s'agit très souvent de problèmes liés à des défauts de conception grossiers », précise Jacques Perroud. « Il peut s'agir de logements de roulements mal dimensionnés et usinés avec trop de jeu, ou d'usure prématurée d'un arbre en contact avec un joint à lèvre par exemple. ».

Les entreprises qui disposent d'importantes chaînes de production veulent pouvoir produire en continu et ne pas se retrouver avec une production à l'arrêt suite à une panne liée à un défaut de conception ou de fabrication. Dans un cas comme celui-ci, le changement de composants défectueux par des composants neufs inadaptés ne résoudra pas le problème. C'est là que Moratec propose son expertise pour améliorer et surtout fiabiliser les processus de fabrication et cela dans des délais les plus courts possibles. Dans cet exemple, et pour une question de coûts, les paliers supportant les roulements seront conservés et redouillés, idem pour les arbres. Mais le service de maintenance, au travers du bureau technique, propose également la modification et l'amélioration des installations de production ainsi que la fourniture de composants mécaniques usinés.

Une activité centrée autour de quatre services principaux

Pour répondre à l'ensemble des demandes de sa clientèle, Moratec propose des services de sous-traitance mécanique, de développement, de maintenance, ainsi que la distribution et la révision des variateurs mécaniques et autres produits Kopp. C'est Olivier Roulin qui a la charge du service de conception. L'entreprise dispose à cet effet du logiciel de CAO Solidworks et d'une solide expérience dans son utilisation. Moratec propose ses services en tant que bureau de construction, par exemple pour étoffer les documents d'un département de maintenance ou pour des développements mécaniques. L'entreprise réalise également le développement de machines ou de dispositifs spéciaux en collaboration avec ses clients.

Un parc de machines hétérogènes pour répondre à toutes les demandes

Depuis le début de son activité, Moratec a investi quasiment chaque année dans de nouvelles machines de production. Actuellement, l'entreprise dispose d'un très beau parc de machines-outils, constitué principalement de machines japonaises, suisses ou taïwanaises. Lorsque l'on est actif dans le secteur de la sous-traitance en mécanique générale, et que les lots produits vont de la pièce unitaire à la petite série, dans des secteurs aussi variés que l'industrie alimentaire, la machine-outil, l'industrie automobile, l'outillage et la construction d'appareils, un parc de machines diversifié prend tout son sens. Parmi les machines qui équipent l'entreprise, on retrouve des tours Okuma, des centres d'usinage Fehlmann, Hurco et Leadwell, et des rectifieuses planes et cylindriques Studer et Okamoto, pour n'en citer que quelques-unes.

« Avec des petites séries de pièces, et encore davantage avec des pièces unitaires, il est important de n'avoir pas trop de temps de mise en train et un maximum de flexibilité », précise Jacques Perroud.

Pour l'instant, plusieurs manières de procéder sont utilisées selon les machines, ceci toujours dans le but de réduire au maximum les temps de mise en train. Avec les tours Okuma qui disposent de commandes très performantes et conviviales, la programmation se fait directement à la machine. Pour les centres d'usinages 3 et 4 axes, c'est avec le logiciel de FAO GibbsCAM que les programmes sont générés. L'option d'importation de fichiers DXF disponibles sur les commandes Heidenhain des centres d'usinage Fehlmann est également utilisée pour la programmation de pièces en 2,5 D.

HP Müller, un partenaire fiable et réactif

Lorsque Moratec a pris la décision de changer son centre d'usinage Haas VF-4 BHE, elle s'est tournée vers le revendeur de machines-outils suisse HP Müller. L'entreprise est active sur le marché suisse depuis plus de 50 ans et dispose d'un important catalogue de machines. Dix marques qui sont représentées par HP Müller : Amada, Danabot, Danabot-Overbeck, Ziersch, Kitamura, Leadwell, Unisign, Takamaz, Hembrug et Robojob. L'actuel responsable des ventes chez HP Müller pour la Suisse romande (hors Jura), Emmanuel Fontana, est un ancien de chez Moratec, et donc parfaitement au fait des besoins de l'entreprise. À la suite de la première prise de contact et à la définition des spécificités techniques du futur centre d'usinage, M. Fontana orienta Moratec vers les productions du fabricant taïwanais Leadwell.

Leadwell, des centres d'usinage performants et à prix attrayant

Leadwell construit des tours et des centres d'usinage depuis 1980 et jouit d'une excellente réputation au niveau national comme international. Depuis 2000, Leadwell fait partie du groupe Fair Friend Group (FFG) dont le secteur machines-outils ne regroupe pas moins de 28 marques renommées. Les machines Leadwell sont reconnues pour leur bonne rigidité, leur rapport qualité-prix favorable et leur grande ouverture en matière de commandes pouvant les équiper (Fanuc, Heidenhain, Siemens, Mitsubishi et Fagor). Le modèle choisi par Moratec fait partie de la série NV, en l'occurrence le modèle V-60S. « Nous avions besoin d'une machine avec une course en X plus importante que celle dont nous disposions avec notre ancien centre d'usinage. La V-60S avec ses 1520 mm de course correspond parfaitement à nos besoins », explique Jacques Perroud.

S'abonner à la newsletter maintenant

Ne manquez pas nos meilleurs contenus

En cliquant sur „S'abonner à la newsletter“, je consens au traitement et à l'utilisation de mes données conformément au formulaire de consentement (veuillez développer pour plus de détails) et j'accepte les Conditions d'utilisation. Pour plus d'informations, veuillez consulter notre Politique de confidentialité.

Dépliez pour les détails de votre consentement

(ID:47847602)