Présentation du stand Walter Meier au salon EPHJ-EPMT-SMT

Mini Factory 4.0 avec la Fanuc Robodrill

| Rédacteur: Jean-René Gonthier

Galerie: 13 photos
(Source : JR Gonthier)

A l'occasion de l'EPHJ-EPMT-SMT, Walter Meier présente un aperçu de son vaste programme de machines-outils et d'outillage. Ainsi qu'une liaison intelligente entre usinage robotique et mesure.

A l'image de la présentation sur son stand au SIAMS (voir photos), Walter Meier présente une cellule d’usinage autonome réalisée par les trois partenaires Walter Meier, ESPI et Productec. Cette cellule, basée sur un centre d'usinage Fanuc Robodrill, est équipée d’une machine de mesure Scanflash permettant le pilotage numérique du processus d’usinage. La FAO GibbsCAM permet de programmer l’usinage de la carrure présentée ainsi que les séquences de contrôle sur Scanflash.

L’avantage de ce système autonome est que, simultanément à l’usinage des pièces, des séquences de contrôle sont opérées afin de récupérer des résultats de mesure rapidement. Ces mesures seront ensuite utilisées pour régler et optimiser le processus d’usinage. L’objectif étant d’envoyer une correction idéale à la machine-outil afin que celle-ci puisse travailler de manière autonome et centrée sur la cible.

Cette démonstration en live a eu beaucoup de succès auprès des visiteurs du SIAMS. Au salon EPHJ-EPMT-SMT on retrouvera sur le stand de Walter Meier la même cellule intégrée en exposition et surtout en fonction.

Une intégration intelligente

Walter Meier et son partenaire ESPI ont conçu une cellule d’usinage intégrée. Dans un premier temps côté matériel il a fallu rapprocher physiquement la machine Fanuc Robodrill en intégrant un module de mesure ultra-rapide Scanflash associé à un robot de manutention Fanuc. Ainsi le temps lié au contrôle a été fortement réduit ainsi que le chargement et déchargement des pièces. Dans un deuxième temps un logiciel Tool’Driver interprétant les résultats de contrôle et fournissant les correcteurs outil a été intégré et interfacé avec la CN de la machine-outil permettant l’envoi automatique ou semi-automatique des paramètres de réglage. Ces fonctionnalités supplémentaires rendent possible le pilotage numérique de la cellule d’usinage afin de produire des pièces toujours centré sur la cible. C’est donc bien la connectivité entre les machines qui optimise la boucle de régulation en la rendant fiable et rapide.

Les premières observations sur le terrain de ce pilotage en temps réel ont montré des temps de chargement de séries divisés par quatre, la suppression des rebuts de réglage et la réduction de la dispersion de production. Ce « centre de profit élémentaire » permet d’atteindre des retours sur investissement inférieurs à 12 mois.

Et d'autres nouveautés Walter Meier (Fertigungslösungen) AG présente également la nouvelle décolleteuse Goodway SW-12. Ce tour à poupée mobile, avec axe C sur la broche principale et broche de reprise, donne une nouvelle dimension au tournage jusqu’à 12 mm. A voir aussi l’automation à succès multi palettes MPS-400 pour équiper les machines Fanuc Robodrill. Elle traite jusqu’à 24 palettes pour une autonomie maximale.

Contenu de l'article:

Ajouter un commentaire

copyright

Ce texte est protégé par les droits d'auteur. Si vous désirez l'utiliser pour des besoins personnels veuillez consulter les conditions suivantes sur www.mycontentfactory.de (ID: 45318925 / Automatisation)