Sigmasoft: étude d'un cas de «Powder Injection Micromolding» Micro-injection en PIM

Rédacteur: Jean-René Gonthier

>> La réussite du premier coup de presse d'applications en micro-injection PIM-M (Powder Injection Micro-Molding) est due notamment à l'utilisation du logiciel Sigmasoft. La simulation sur écran améliore encore le contrôle de qualité et supprime des reprises de moule coûteuses.

Related Vendors

La nouvelle conception du système d’alimentation supprime les défauts dans la pièce et réduit la pression d’injection.
La nouvelle conception du système d’alimentation supprime les défauts dans la pièce et réduit la pression d’injection.
(Image: sigmasoft)

La miniaturisation est l'une des demandes clefs dans les industries comme l'électronique, le médical ou l'automobile, mais quand on diminue drastiquement la dimension des pièces, la complexité relative de la pièce augmente dans les mêmes proportions et l'intégration de fonction est une demande complémentaire.

La fabrication de telles micro-pièces à forme complexe devient alors un défi et entre dans le domaine de prédilection de la technologie PIM (Powder injection molding).

S'abonner à la newsletter maintenant

Ne manquez pas nos meilleurs contenus

En cliquant sur „S'abonner à la newsletter“, je consens au traitement et à l'utilisation de mes données conformément au formulaire de consentement (veuillez développer pour plus de détails) et j'accepte les Conditions d'utilisation. Pour plus d'informations, veuillez consulter notre Politique de confidentialité.

Dépliez pour les détails de votre consentement

(ID:42486291)