Rechercher

SM Metalltechnik a optimisé ses processus d'alésage avec les solutions de Big Kaiser

L'optimisation de l'usinage, un potentiel à exploiter

Page: 2/2

Entreprises liées

Une application pour optimiser facilement les valeurs de coupe

« La pratique a démontré que la plupart des entreprises s’en remettent à des données de coupe qui ont déjà été testées un jour par quelqu’un », explique Rainer Maurer. « Souvent, l’apprenti demande à son responsable ce qu’il doit saisir et celui-ci se souvient de données qui ont déjà fonctionné. Ces valeurs peuvent alors tourner dans l'entreprise pendant des années. Cette manière de faire gaspille non seulement beaucoup de potentiel, mais elle a également des effets négatifs sur la vitesse d'usinage, la qualité des résultats et la durée de vie de la plaquette. On ne travaille plus comme ça chez nous. »

C'est le travail effectué par le service de recherche et développement de Big Kaiser qui a permis ce progrès. On y a déterminé les valeurs de coupe optimales grâce à un travail minutieux de test pour alléger la tâche du client. La durée de vie des plaquettes réversibles joue un rôle prépondérant dans ce domaine. En effet, si on travaille avec des valeurs incorrectes, on perd du potentiel ou on risque de produire des ajustements inexacts qui doivent ensuite être corrigés ou, dans les cas les plus défavorables, qui créent du rebut.

Galerie d'images

En raison des nombreux facteurs d'influence, ces essais pratiques sont très laborieux. Chaque diamètre, chaque matériau et chaque longueur utile a une influence sur le résultat. Ceci vaut aussi pour les différents types de broche. L'application Big Kaiser fournit les résultats de tous ces essais à l'utilisateur, qui peut alors porter toute son attention à son activité principale.

Rainer Maurer raconte : « Chez nous, le processus d'alésage de précision se déroule dorénavant en combinaison avec la programmation FAO de la manière suivante : nous saisissons dans l'application les paramètres souhaités, par exemple le diamètre d'alésage, le matériau et la longueur utile. L'application nous indique alors la référence de la plaquette la plus adaptée au processus, quelles extensions sont éventuellement requises et quelles données de coupe sont à appliquer. Ensuite, nous sélectionnons le jumeau numérique correspondant à l'outil sur le poste de travail de FAO et nous programmons les valeurs de coupe. Et voilà. La valeur de coupe sélectionnée est toujours la meilleure. L'utilisateur n’a plus besoin de tester différentes valeurs, mais il peut compter sur les résultats fournis par l’application, ce qui simplifie considérablement le processus. » M.Maurer ajoute : « Nous ne savons pas exactement dans quelle mesure la durée de vie des outils s'est améliorée. Avant, nos processus n'étaient tout simplement pas assez constants pour nous permettre d'en tirer des informations. À présent, la durée de vie est constante et nous supposons qu'elle a triplé. Mais le plus important, c'est que nous remplaçons les plaquettes réversibles après une durée d’utilisation prédéfinie, au lieu d'attendre qu'elles ne fonctionnent plus et de les changer uniquement quand quelque chose n'a pas fonctionné. »

Plaquettes réversibles, comment fonctionne le concept ?

Big Kaiser investit tous les ans des centaines d'heures dans le développement et les essais de nouvelles plaquettes réversibles en se concentrant sur le domaine de l'alésage de précision. Grâce à l'optimisation en interne de ses propres têtes d'alésage de précision, on obtient des résultats encore meilleurs. Big Kaiser a déjà breveté des détails importants, tels que la rainure d'évacuation du copeau qui optimise l'élimination des copeaux et donc la qualité de surface de l'alésage fini, une caractéristique de qualité distinctive des solutions d'alésage de précision de l'entreprise. L'attention particulière prêtée à l'alésage de précision constitue un argument clé de vente de Big Kaiser. Chez les autres fabricants, une plaquette spéciale est produite pour un usage précis. Elle fonctionne bien pour cet usage prévu, la performance diminue toutefois sensiblement au moindre petit changement des conditions. Pour des sociétés comme SM Metalltechnik, cela serait un gros désavantage, car elles produisent des petites séries et des pièces uniques. Il en résulte une multitude d'alésages et de matériaux différents. La société devrait alors posséder plus de cent plaquettes réversibles différentes pour produire au mieux. Cette approche n'est pas envisageable et l'utilisateur risquerait d'être débordé, car il devrait avoir toutes ces plaquettes en stock mais aussi car il devrait les utiliser au bon moment et avec les bonnes données de coupe. On peut certes souvent utiliser d'autres plaquettes réversibles, mais elles fonctionnent beaucoup moins bien. Finalement, cette situation engendre des incertitudes puis des problèmes. Le concept de Big Kaiser veut éviter ce scénario. Au lieu d’une spécialisation trop importante qui améliore juste un peu le résultat, on a créé une plaquette généraliste qui fournit des résultats excellents dans la pratique. Sécurité de processus, efficience et précision du travail sont ainsi possibles.

Bien armée pour l'avenir

Le potentiel créé par une telle optimisation, que ce soit à l'aide des technologies numériques ou des plaquettes réversibles adaptées, est énorme. SM Metalltechnik est complètement séduite par ces nouveaux processus d'alésage de précision. L'entreprise profite du savoir-faire développé et acquis par des centaines d’heures de travail. Et ce savoir-faire peut être facilement mis en pratique dans le travail quotidien. Ainsi, la société SM Metalltechnik est parfaitement armée pour l’avenir. MSM

(ID:46666289)