Franc fort, suite à l'annonce de la BNS, le GIM-CH et Unia réagissent Les partenaires sociaux proposent des solutions

Rédacteur: Jean-René Gonthier

>> Le revendications sont les suivantes: Non à la baisse des salaires dans l’Industrie MEM. OUI au maintien des salaires pour des prestations et produits de qualité, et OUI au maintien des places d’apprentissages.

Fournisseurs liées

Les partenaires sociaux vaudois proposent des solutions pour contrer les effets négatifs du franc fort dans l'industrie de la sous-traitance notamment.
Les partenaires sociaux vaudois proposent des solutions pour contrer les effets négatifs du franc fort dans l'industrie de la sous-traitance notamment.
(Image: GIM-CH)

Les PME de la branche MEM sortent peu à peu de l’onde de choc déclenchée par la décision du 15 janvier 2015 de la Banque Nationale Suisse. Il s’agit de garder la tête froide et de ne pas réagir dans la précipitation. En raison de la force du franc, les entreprises font face, entre autre, à des demandes de baisse de prix. Il s’agit également de tenir compte qu’une partie importante des exportations se fait dans d’autres monnaies que l’Euro et plus particulièrement en Dollar. En comparant les cours moyens 2014 et 2015, nous constatons une baisse de l’Euro de -13.5% et une ugmentation du Dollar de +1.06% et non pas les -20% généralisés mis en avant. Nous recommandons à chacun, en fonction de ses capacités, d’être bien évidemment à l’écoute de ses clients, de chercher avec eux des solutions. Quand une baisse de prix est inéluctable, il s’agit de l’inscrire clairement comme mesure exceptionnelle (rabais et non baisse de prix) limitée dans le temps.

Au-delà de la préservation des salaires qui correspondent au niveau de qualification des employés selon les standards helvétiques et de la nécessité de poursuivre l’effort de formation par l’apprentissage, le GIM-CH et UNIA proposent une série de mesures concrètes, afin de maintenir notre place industrielle vaudoise. Une conférence de presse s’est tenue le mercredi 18 février 2015 chez First Industries à Crissier, pour détailler les mesures proposées.

Galerie d'images

Des mesures efficaces et rapides

  • Mise en place rapide du fond de soutien en faveur des PME industrielles vaudoises ;
  • Augmentation du plafond des cautionnements pour les entreprises, qui passerait de CHF 500’000.- actuellement à CHF 1 million ;
  • Facilité du chômage technique avec une diminution des jours de carence de 3 jours à 1 jour et une simplification administrative ;
  • Possibilité de demandes AIT en lieu et place du chômage technique ;
  • La solidarité au sein de la place économique Suisse, en particulier à l’égard des sous-traitants ;
  • Soutien adapté pour les sociétés qui forment des apprentis afin de favoriser le maintien des places d’apprentissages (lors de la dernière crise, une diminution de près de 40% des places d’apprentissages a été observée l’année suivante) ;
  • Soutien financier pour les centres de formation des apprentis et pour la promotion des métiers MEM ;
  • Défense des avantages « Swissness » de nos produits et mise en place d’un contrôle stricte sur l’application ;
  • Accès plus facile des PME de la branche MEM aux programmes de promotion des exportations par l’intermédiaire de Switzerland Global Enterprise ;
  • Soutien financier pour la participation des PME à des foires professionnelles (promotion d’exportation) ;
  • Adaptations des soutiens pour la garde d’enfants des employés pour faire face aux difficultés actuelles ;
  • Mise en place de documentations complètes sur toutes les possibilités cantonales et fédérales en matière d’aides pour les entreprises.

<<

S'abonner à la newsletter maintenant

Ne manquez pas nos meilleurs contenus

En cliquant sur „S'abonner à la newsletter“, je consens au traitement et à l'utilisation de mes données conformément au formulaire de consentement (veuillez développer pour plus de détails) et j'accepte les Conditions d'utilisation. Pour plus d'informations, veuillez consulter notre Politique de confidentialité.

Dépliez pour les détails de votre consentement

(ID:43215802)