Les atouts de la Suisse au Symposium SINDEX

| Rédacteur: Jean-René Gonthier

Sindex 2012, deux ans plus tard, Sindex revient!
Galerie: 6 photos
Sindex 2012, deux ans plus tard, Sindex revient! (Image: Damian Poffet)

>> Comment la place économique et industrielle suisse peut-elle affirmer sa position face à la concurrence internationale? Des représentants de la politique, de l’économie, de la science et du sport analyseront cette question sous différents angles le 2 septembre 2014, à l’occasion du symposium d’ouverture du salon suisse de la technologie SINDEX. Quelque 250 invités et intervenants de renom, comme la conseillère nationale Christa Markwalder, sont attendus sur le thème principal «La place industrielle suisse: les facteurs de réussite dans la concurrence internationale».

Franc suisse ou euro, restrictions en matière d’immigration ou libre circulation des personnes: la branche technologique, tournée vers l’exportation, et l’économie suisses sont actuellement confrontées à un certain nombre de défis; une grande partie des quelque 400 exposants de cette édition du symposium sont concernés.

Lors du SINDEX, la séance d’ouverture du plus grand salon suisse de la technologie, Christa Markwalder présentera l’aspect politique des perspectives de l’économie (d’exportation) suisse. Forte d’un grand savoir-faire en politique économique et étrangère et convaincue que les progrès technologiques constituent le pilier de notre société, la conseillère nationale bernoise expliquera comment ceux-ci peuvent contribuer au succès économique.

Double perspective extérieure

Heiner Flassbeck, professeur de sciences économiques allemand renommé, sera l’orateur principal de ce symposium. L’ancien économiste de la CNUCED (UNCTD, United Nations Conference on Trade and Development) et ancien secrétaire d’Etat allemand portera un regard extérieur sur la place économique suisse. Il est convaincu que le «manque de collaboration politique internationale est l’enjeu le plus important»; son intervention sur les décisions politiques actuelles de la Suisse s’annonce passionnante. Chantal Cavin, triathlète ayant plusieurs fois participé aux jeux paralympiques, donnera également son point de vue objectif: la sportive sait comment se démarquer de la concurrence et transmettra aux directeurs la recette de son succès.

Fabrication additive en direct

L’équipe de recherche du professeur Andreas Kirchheim de la Haute école des sciences appliquées de Zurich (ZHAW) assurera également une prestation de premier ordre. Elle présentera au symposium SINDEX, en collaboration avec la société Tehag Engineering, un projet novateur en matière de fabrication additive (ou «impression 3D») dans l’épuration des gaz d’échappement. L’équipe a déjà fabriqué la tuyère et le mélangeur du système d’épuration grâce à ce procédé qui devrait permettre à l’avenir d’optimiser les pièces de manière aérodynamique. Le professeur Kirchheim montrera, dans une présentation en direct, les avantages de la fabrication additive dans le développement et la production des composants.

Table ronde des CEO autour du thème principal

Le dernier temps fort et la conclusion du symposium sera, comme en 2012, la «table ronde des CEO» animée par Michael Sokoll. Elle rassemblera des représentants renommés d’entreprises internationales de diverses tailles, tous exposants de cette édition du SINDEX. Remo Lütolf, président de la direction d’ABB Suisse SA, représentant un groupe international de 150'000 collaborateurs rencontrera Annette Heimlicher, CEO de Contrinex, une multinationale de plus petite taille comptant quelque 500 collaborateurs. Alors qu’ABB réalise déjà près de 80 % de son chiffre d’affaires à l’exportation, Contrinex souhaite accompagner son «avancée technologique sur les marchés internationaux avec un processus systématique.»

Et d'autres CEO à ne pas rater...

Oliver Vietze, CEO et président du conseil d’administration de Baumer Group, ainsi que Martin Müller, CEO de Güdel Group AG, représenteront à la table ronde deux autres entreprises suisses possédant des sites de production dans le monde entier. Réalisant toujours près de 30 à 40 % de la valeur ajoutée en Suisse, elles ressentent la pénurie de main-d’œuvre qualifiée du pays. Les CEO aborderont les conséquences de l’adoption de l’initiative contre l’immigration de masse pour leur société, la façon dont ils s’affirment à l’international malgré les coûts élevés ainsi que les perspectives d’avenir de la place industrielle suisse. Enfin, le professeur Konrad Wegener, directeur de l’institut des machines-outils et de la fabrication à l’EPF de Zurich, participera également à la table ronde. <<

Autres informations: www.sindex.ch

Ajouter un commentaire

copyright

Ce texte est protégé par les droits d'auteur. Si vous désirez l'utiliser pour des besoins personnels veuillez consulter les conditions suivantes sur www.mycontentfactory.de (ID: 42876104 / Calendrier des manifestations)