Le Swiss Production Forum aura lieu du 8 au 10 novembre 2022 Le SPF 2022 met l'accent sur les techniques de production

de Marina Hofstetter

Related Vendors

Le Swiss Production Forum (SPF) se tiendra pour la deuxième fois du 8 au 10 novembre 2022 à Zurich Oerlikon. Les innovations dans le domaine des techniques de fabrication et de production seront au centre de l'attention lors de cet événement, ce qui se reflètera également sur la remise du deuxième SMM Award. Abetare Yaves, directrice de l'événement, et Matthias Böhm, directeur général de Vogel Communications Group AG, répondent aux questions sur le SPF 2022.

(Bild: SMM)

Le Swiss Production Forum a lieu pour la deuxième fois cette année. Quel en est le thème ?

A. Yaves : Le SPF mettra clairement l'accent sur le domaine des techniques de fabrication et de production. L'écosystème industriel suisse est l'un des sites de production les plus innovants au monde, et le SPF doit être à la hauteur de cette place d'innovation. Les solutions de fabrication présentées par les exposants au SPF sont donc adaptées à ces besoins.

En parlant innovation, le SMM Award sera décerné pour la deuxième fois. Pouvez-vous nous en dire plus ?

M. Böhm : Comme le dit Mme Yaves, les innovations assurent l'avenir de la place industrielle suisse. L'industrie manufacturière est fortement portée par l'innovation. C'est précisément la raison pour laquelle nous décernerons à nouveau le SMM Award cette année, afin de récompenser les technologies qui font avancer la place industrielle suisse et lui permettent d'affronter l'avenir. Sont admissibles les projets de développement qui sont sur le point d'être lancés sur le marché, jusqu'aux nouveaux développements qui ont été introduits sur le marché il y a deux ans au maximum. Une innovation se réfère soit à un développement entièrement nouveau de technologies, soit à leur perfectionnement ou à des améliorations significatives.

Galerie d'images

Depuis Prodex/Swisstech, il n'y a plus eu de salon de la fabrication en Suisse alémanique, à l'exception du Swiss Production Forum en novembre 2021. Quelles en sont les raisons selon vous ?

A. Yaves : Cela est clairement dû à la situa­tion difficile liée à la pandémie de ­COVID-19. Les événements numériques n'ont pas fonctionné, nous l'avons testé nous-mêmes, tout comme nos partenaires de salon et les entreprises du secteur. Les événements hybrides font l'objet d'un engouement, mais ne fonctionnent pas non plus. Pourquoi ? Parce que les directeurs de production, les polymécaniciens, les ingénieurs, ... n'ont pas le temps voire même la permission de participer pendant des heures à un événement numérique. Ils sont par contre motivés et encouragés à être présents physiquement, pour revenir avec de l'inspiration ou de nouveaux pros­pects. Le réseautage est l'objectif principal des événements physiques, et la demande concernant ce type d'événements est donc très forte.

Et puis, les utilisateurs d'outils de production n'ont tout simplement pas accès aux plateformes de foires numériques. La structure coûts/bénéfices des salons numériques n'est définitivement pas la bonne. En tant que prestataire de services de communication, il faut savoir quelles sont les plateformes numériques qui apportent un avantage. Vogel Communications Group AG dispose d'une excellente expertise dans ce domaine.

Le potentiel d'innovation de la place industrielle ­suisse dans le domaine des techniques de fabrication est très élevé. À quoi cela est-il dû selon vous ?

A. Yaves : Au printemps 2022, la rédaction du SMM a interviewé le professeur d'économie Tobias Straumann. L'un de ses principaux messages était que le système de formation et d'innovation est la base du succès de la place industrielle suisse. La pression due à des coûts de production élevés, combinée à une bonne structure de formation, favorise la culture de l'innovation dans le pays.

M. Böhm : Les déclarations du professeur Tobias Straumann se confirment dans le cadre d'entretiens avec des représentants d'entreprises de production. Elles investissent très tôt dans des moyens de production modernes et innovants, dans le but d'augmenter leur productivité et donc leur compétitivité.

Quel rôle joue un salon comme le Swiss Production Forum ?

A. Yaves : Au SPF, les fabricants exposent leurs moyens de production, typiquement conçus pour répondre aux besoins de la place industrielle suisse. Outre les fabricants de machines-outils, sont présents des spécialistes de l'outillage, des fabricants de CAD-CAM, des fabricants de systèmes de serrage, en passant par des spécialistes de la métrologie de produc­tion. Dans le domaine des machines-­outils, le cycle d'innovation est typiquement de deux à cinq ans. Selon le fabricant et le type de machines-outils, il est parfois plus long, parfois plus court. C'est précisément là qu'intervient le SPF : présenter les innovations les plus récentes dans le domaine des techniques de fabrication.

Pourquoi faut-il pour cela un salon en Suisse alémanique ?

M. Böhm : La Suisse dispose d'un spectre de fabrication spécifiquement différent de celui de l'Allemagne et de l'Autriche par exemple, qui ont une industrie automobile relativement forte. Le site suisse est très diversifié. De nombreuses entreprises de sous-traitance ont des carnets de commandes qui changent constamment. Le parc de machines doit donc être adapté à ce large éventail de production. Les spécialistes suisses de l'outillage et des machines-outils jouent ici un rôle tout à fait décisif. Pour les entreprises romandes souhaitant développer leurs activités en Suisse alémanique, le Swiss Production Forum est un événement à ne pas négliger.

S'abonner à la newsletter maintenant

Ne manquez pas nos meilleurs contenus

En cliquant sur „S'abonner à la newsletter“, je consens au traitement et à l'utilisation de mes données conformément au formulaire de consentement (veuillez développer pour plus de détails) et j'accepte les Conditions d'utilisation. Pour plus d'informations, veuillez consulter notre Politique de confidentialité.

Dépliez pour les détails de votre consentement

Pouvez-vous détailler ?

A. Yaves : Comme le dit M. Böhm, les spécialistes de la machine-outil et de l'outillage suisses connaissent la place industrielle suisse depuis des décennies. Ils connaissent le quotidien des ateliers de production, les composants, les tailles de lots et les matériaux qui sont principalement usinés, et ont en outre formé un réseau qui permet de couvrir l'ensemble du processus de fabrication. Ils connaissent la situation du marché et des ateliers qui, dans de nombreux cas, doivent tourner sans personnel pour réduire la structure des coûts. C'est précisément ce type de solutions qui sera présenté au SPF et qui pourra être discuté avec les exposants spécialistes du domaine.

Quel est l'objectif concret du SPF ?

A. Yaves : Vogel Communications Group agit dans le cadre de trois niveaux de communication : Print, Digital et Events. Nous développons continuellement le secteur événementiel afin de mettre en réseau les personnes actives dans le domaine de la fabrication. Avec le SPF, nous nous inscrivons dans cette démarche pour offrir à l'industrie manufacturière une plateforme de communication moderne à Zurich. Les entreprises peuvent utiliser tous les niveaux de notre plateforme, Print, Digital et Events, pour optimiser le réseautage dans l'industrie MEM.

Qu'est-ce qui différencie le SPF 2022 du précédent ?

A. Yaves : Nous élargissons le SPF avec un nouvel événement marketing, le Roadshow Vogel. Le Roadshow Vogel s'est déjà établi avec succès auprès de nos clients industriels allemands. Il s'adresse concrètement aux spécialistes du marketing dans le domaine B2B.

M. Böhm : De plus cette année, les conférences seront en accès libre pour tous les visiteurs et directement intégrées à l'exposition.

Qu'est-ce qui attend les personnes intéressées par le Roadshow Vogel au SPF ?

A. Yaves : Concrètement, il s'agit de stratégies, de conseils et de tendances pour une communication B2B moderne. Seuls les responsables du marketing, de la communication et les RP sont concernés et invités. En tant que marketeur B2B, nous sommes confrontés à des défis croissants. Il est plus important que jamais de pouvoir s'appuyer sur des exemples pratiques et de pouvoir compter sur l'expertise de partenaires compétents. Lors du Roadshow Vogel, tous les participants profiteront d'un échange ouvert et inspirant, permettant de repartir avec de précieux conseils et des idées créatives grâce à l'expertise de nos intervenants.

On note des efforts de la part de nombreuses entreprises pour se positionner sur Internet...

A. Yaves : Absolument, c'est un élément important pour se présenter sur le marché à l'avenir. Et pour cela nous sommes un partenaire adéquat et expérimenté : Vogel Communications Group AG fait partie, avec ses 900 collaborateurs dans le monde, de l'une des plus grandes entreprises de communication pour le secteur industriel et mise sur la communication numérique depuis plus de 20 ans. En tant que Vogel Suisse, éditeur du SMM, du MSM et d'Aktuelle Technik, nous disposons de la meilleure pénétration numérique du marché dans l'industrie manufacturière suisse, avec nos diverses newsletters et nos sites web industriels les plus fréquentés de Suisse. Et ce, tout au long de l'année, sans interruption.

M. Böhm : Il convient d'ajouter que nous avons accès à un grand nombre de rédacteurs au sein du groupe Vogel, ce qui nous permet d'avoir cette productivité numérique. Cela doit et va continuer à progresser. Avec le SPF, nous misons justement sur la coexistence d'une présence physique sur le salon à Zurich Oerlikon, d'une série de conférences, ainsi que de rapports techniques spécialisés dans nos éditions imprimées et d'une présence en ligne via nos newsletters et nos sites web SMM et MSM ; le tout parfaitement coordonné.

SMM

(ID:48612774)