Rechercher

Le salon EPHJ/EPMT se tient pour la dernière fois à Beaulieu

| Rédacteur: Jean-René Gonthier

>> En 2010, le groupe MCH a racheté Beaulieu Exploitation avec des objectifs clairs de croissance. Pour les atteindre, une restructuration du portefeuille de salons est en cours. La nouvelle stratégie exclut la poursuite de partenariats dans lesquels MCH n’est pas majoritaire. Dans ce contexte, au terme d’une négociation de rachat ayant échoué, l’édition 2011 du salon EPHJ/EPMT est la dernière qui se tiendra à Beaulieu/Lausanne.

Entreprises liées

La halle centrale de Beaulieu à Lausanne. (Image: MSM)
La halle centrale de Beaulieu à Lausanne. (Image: MSM)

Lausanne, le 9 mai 2011 – Après plusieurs mois de négociations, MCH Beaulieu Lausanne renonce à racheter les salons EPHJ/EPMT à MM. André Colard et Olivier Saenger (ACOS), qui en sont les initiateurs. Aucun accord satisfaisant pour les deux parties n’ayant pu être trouvé, leur collaboration prendra fin au 31 mai 2011, à l’échéance des Conventions qui les liaient. En conséquence, l’édition 2011 du salon EPHJ/EPMT est la dernière qui se tiendra à Beaulieu.

En 2010, le groupe MCH a racheté Beaulieu Exploitation avec des objectifs clairs de croissance. A cet effet, le portefeuille des salons qui se tiennent à Beaulieu a été audité et des mesures prises pour relancer et vivifier certains d’entre eux. Plusieurs projets de nouveaux salons sont en cours, dont certains verront le jour dès 2012. Annoncée d’emblée, la nouvelle politique vise à exploiter les synergies au sein du Groupe MCH en exportant en Suisse romande certains salons alémaniques à succès.

Dans sa nouvelle stratégie, MCH Beaulieu Lausanne privilégie les salons sur lesquels elle exerce un contrôle majoritaire. Le type de partenariat qui a lié durant plusieurs années Beaulieu Exploitation à ACOS ne trouve plus sa place dans ce nouveau modèle d’affaires. Aussi MCH Beaulieu Lausanne a-t-elle soumis à ACOS une proposition de rachat qu’elle juge très généreuse – à sa connaissance, le prix le plus élevé jamais payé en Suisse pour le rachat d’un salon.

Face au rejet d’ACOS de l’offre de rachat, le Groupe MCH étudie toutes les possibilités de développer ses parts de marché dans le secteur des fournisseurs de l’industrie, notamment le medtech, la microtechnique, l’horlogerie, la joaillerie, le packaging, l’électrotechnique, les machines et l’outillage, dans lesquels il bénéficie déjà d’une grande expérience et réputation de par les salons existants au sein du groupe, par exemple BASELWORLD ou Swisstech. MCH Beaulieu Lausanne communiquera prochainement les décisions prises. <<

(ID:27127110)