L'écrou dryspin résistant à l'usure et destiné aux fortes charges est une alternative économique aux entraînements à vis à billes Le nouvel écrou pour vis d'entraînement en polymère igus

Rédacteur: Jérémy Gonthier

Polymères et fortes charges ? Les deux sont conciliables, et igus le prouve cette fois avec un nouvel écrou pour vis d'entraînement. L'écrou en polymère dryspin JGRM moulé par injection constitue une alternative économique aux écrous pour vis à billes. Son nouveau design permet de déplacer des charges élevées sans graisse et avec peu d'usure. Pour les charges axiales très fortes, le nouvel écrou existe aussi en version « heavy duty » renforcée d'une plaque en inox.

Entreprises liées

Une variante heavy duty pour une plus grande sécurité en présence de fortes charges axiales.
Une variante heavy duty pour une plus grande sécurité en présence de fortes charges axiales.
(Source : igus)

Polymères – Engins de chantier, actionneurs, suiveurs solaires... Autant d'applications où les vis doivent déplacer des charges élevées sur la durée et de manière sûre. C'est pour ces usages que la société igus a mis au point un nouvel écrou. « La nouvelle série JGRM est une alternative robuste aux écrous pour vis à billes », explique Aurélien Erson, Responsable Projets drylin chez igus France. « La nouvelle structure de l'écrou répartit les charges radiales et axiales, ce qui permet de déplacer des charges plus élevées qu'avec des écrous à collerette. » La nouvelle forme s'oriente sur les cotes de raccordement et les pas des vis à billes, permettant ainsi un échange facile. L'écrou peut être monté de différentes manières, placé sur le côté, sur le dessus ou dans un alésage. La saillie de centrage, la protection anti-rotation grâce aux surfaces plates et l'utilisation de quatre vis cylindriques M6 facilitent la mise en place. La fabrication de l'écrou est assurée dans l'usine d'igus à Cologne, en moulage par injection pour que cette pièce soit très légère et économique. L'écrou fileté en polymère est deux fois moins cher que les systèmes à vis à billes. Réalisé en polymère hautes performances iglidur J, il a un très faible coefficient de frottement. Les flancs arrondis du filet et l'absence de billes rendent son fonctionnement régulier et silencieux. Les lubrifiants solides intégrés au polymère de l'écrou rendent superflu tout ajout de graisse susceptible d'être rejetée dans l'environnement. « Nous offrons ainsi au client une solution sans entretien qui est insensible à la poussière et à la saleté », souligne Aurélien Erson.

Pour les charges axiales plus fortes, igus a mis au point une variante « heavy duty » de l'écrou JGRM avec une plaque en inox. Les cotes de montage de la bride restent toutefois les mêmes. La plaque en inox est montée sur l'écrou et en augmente la surface d'appui absorbant la force. Les têtes des vis ne sont alors plus en appui sur le polymère. Les tests effectués dans le laboratoire de tests de l'entreprise d'une superficie de 3'800 mètres carrés ont montré que la variante fortes charges peut absorber jusqu'à 6 MPa de plus qu'un écrou en polymère à collerette comparable, soit 50 % de charge en plus. Le nouvel écrou convient à tous les types de vis d'un diamètre compris entre 14 et 20 millimètres. C'est avec la vis dryspin asymétrique brevetée qu'il obtient son meilleur rendement.

(ID:47319871)