Rechercher

Nouveau président et nouveau conseil pour la Fondation La fondation pour le climat: nouveau direction

| Auteur / Rédacteur: Source : Fondation Suisse pour le Climat / Jérémy Gonthier

Thomas Hügli, le nouveau président de la Fondation Suisse pour le Climat, et les nouveaux conseillers de fondation décident, de concert avec le comité, également de la future orientation de la Fondation.

Entreprises liées

Thomas Huegli de Swiss Re est le nouveau président de la Fondation suisse pour le climat.
Thomas Huegli de Swiss Re est le nouveau président de la Fondation suisse pour le climat.
(Source : Hasselblad H6D)

Quatre nouvelles personnes décideront dorénavant quelles PME suisses et liechtensteinoises recevront des subsides pour leurs projets de protection de l'environnement.

Dix cadres issus de différentes entreprises se réunissent au sein du Conseil de la Fondation Suisse pour le Climat. Ils unissent leurs voix en faveur de la protection de l'environnement. « Il y a plus de dix ans déjà que nous avons créé la Fondation Suisse pour le Climat, car l'union fait la force », déclare Vincent Eckert, directeur de la Fondation. 27 grands prestataires de services suisses et liechtensteinois reversent leur remboursement net de la taxe d'incitation sur le CO2 à la Fondation commune.

Galerie d'images
Galerie d'images avec 10 images

Un grand merci aux partants

Trois conseillers de fondation et la présidente ont remis leur démission, soit parce qu'ils ne travaillent plus pour les entreprises qui leur avaient donné une place au conseil de la fondation, soit parce que leur champ d'activité au sein de celle-ci a changé. Christoph Butz de Pictet Group, Rolf Krummenacher de Swiss Re et Marc Schmidli de PwC quittent le conseil de la fondation. La présidente Gabriele Burn, anciennement chez Raiffeisen, quitte également la Fondation Suisse pour le Climat. Christoph Butz et Gabriele Burn étaient membres du Conseil depuis la création de la fondation, il y a plus de 10 ans. « Je remercie de tout mon cœur ceux qui nous quittent pour le dévouement dont ils ont fait preuve pendant de longues années », déclare M. Eckert. « Vous aurez grandement marqué la fondation. »

Les nouveaux élus sont : Marc-Olivier Buffle de Pictet Group, Stefan Hirschi de PwC, Christian Hofer de Raiffeisen et Daniel Leone de Swiss Re. La présidence revient à Thomas Hügli d'AXA, ex-conseiller de fondation, tandis que la vice-présidence sera assurée par l'ex-conseillère de fondation Ursula Finsterwald de LGT. « Je me réjouis d'avoir pu compléter et de compter sur quatre confrères expérimentés au sein du Conseil de fondation qui se consacrent, également dans leurs entreprises, aux questions stratégiques liées au climat et à la durabilité », confie le président nouvellement élu, M. Hügli.

Les contrats avec les entreprises partenaires arriveront à échéance fin 2020. Ils devront être renégociés, ce qui offre la possibilité d'affiner l'orientation de la fondation.

La Fondation Suisse pour le Climat entend affiner son profil

« Pendant ces 10 années d'existence, la Fondation Suisse pour le Climat s'est forgée une excellente renommée en Suisse et au Liechtenstein et a acquis de multiples connaissances en matière de protection de l'environnement », déclare Thomas Hügli. 22 millions de francs ont été alloués à près de 1'500 PME sous forme de subsides pour des projets d'innovation et d'efficience énergétique. Le nouveau président poursuit : « Maintenant, nous amorçons la prochaine étape de stratégie climatique avec un conseil nouveau et expérimenté. Durant cette période, les prochaines étapes de la Stratégie énergétique 2050 seront lancées afin de mettre en œuvre l'accord de Paris sur la limitation du réchauffement climatique. Avec les fonds issus de la nouvelle loi sur le CO2, nous souhaitons encore à l'avenir apporter, en notre qualité de fondation, une contribution substantielle. »

Les grandes sociétés fondatrices de la Fondation Suisse pour le Climat restent représentées dans le nouveau conseil de la fondation. Cette position de force a encouragé le président et le directeur à vouloir attirer de nouvelles entreprises partenaires afin de renforcer la Fondation Suisse pour le Climat pour l'avenir.

La Fondation Suisse pour le Climat

Protéger le climat. Promouvoir les PME. Sous ce slogan, la Fondation Suisse pour le Climat soutient des projets de petites et moyennes entreprises (PME) qui contribuent à la protection du climat. Depuis sa création en 2008, la Fondation a accordé 22 millions de francs à plus de 1'450 PME en Suisse et au Liechtenstein.

La Fondation Suisse pour le Climat est une fondation indépendante d'utilité publique placée sous la surveillance de la Confédération. Elle est ouverte à toutes les entreprises qui souhaitent contribuer davantage à la protection du climat par une utilisation efficace et ciblée des recettes provenant de la taxe CO2.

Depuis janvier 2008, la loi fédérale sur la réduction des émissions de CO2 exige la perception d'une taxe sur les combustibles. Une partie de ces fonds est réinjectée dans l'économie. Les grands prestataires de services, en particulier, récupèrent davantage d'argent qu'ils n'en ont payé. Les entreprises partenaires de la Fondation Suisse pour le Climat ont choisi d'allouer le montant de leur « restitution nette » au profit de mesures de PME suisses et liechtensteinoises contribuant à la protection du climat.

Les partenaires de la Fondation Suisse pour le Climat

La Fondation Suisse pour le Climat a pour partenaires les prestataires de services suisses et liechtensteinois suivants : Allianz Suisse, Assurance immobilière Berne, AXA, Banque Alternative Suisse, Banque J. Safra Sarasin, ECA Vaud, Assurance immobilière du canton de Zurich, Banque Cantonal de Glaris, Julius Bär, LGT, Liechtensteinische Landesbank, Man Investments, NewRe, PartnerRe,

Pictet Goup, PwC Suisse, Raiffeisen Suisse, RobecoSAM, Sanitas Assurance Maladie, SAP (Suisse) SA, SCOR, Swiss Life, Swiss Re, Vaudoise Assurances, Vontobel , VP Bank et AXA XL. MSM

(ID:45990824)