Rechercher

Actualités - Economie - Industrie - Instruments dentaires Important investissement à Ballaigues

Rédacteur: Jean-Francois Pillonel

L’entreprise Dentsply Maillefer, spécialisée dans la conception et la fabrication d’instruments dentaires, annonce un important projet d’agrandissement du principal site de production de la société, à Ballaigues (VD).

Entreprise liée

La future usine de Dentsply Maillefer à Ballaigues.
La future usine de Dentsply Maillefer à Ballaigues.
(Image: Dentsply Maillefer)

Leader mondial de la fabrication d’instruments dentaires, l’entreprise vaudoise appartient depuis 1995 au groupe américain Dentsply International Inc. Elle emploie 892 collaborateurs et exporte 95% de sa production dans plus de 120 pays. Elle a réalisé un chiffre d’affaires de CHF 290 millions en 2012, soit huit fois plus qu’en 1995. Avec une part de 60% du marché mondial, Dentsply Maillefer connaît un développement soutenu, notamment dans les pays émergents. L’entreprise a créé 70 emplois en 2012.

Un pari pour l’avenir

Dominique Legros, CEO de la société Dentsply-Maillefer, a présenté lundi 25 février à la presse le lancement de l’ambitieux projet d’agrandissement de son site principal de Ballaigues, jugé nécessaire pour répondre à la forte croissance de la demande. Il était entouré pour l’occasion de Philippe Leuba, conseiller d’Etat , responsable du Département de l'économie, et de Raphaël Darbellay, syndic de Ballaigues. Confirmant le dynamisme et les ambitions de Dentsply Maillefer, ce projet, d’un montant de CHF 35 millions, offrira 10200 m2 de surfaces supplémentaires. Il permettra d’augmenter la capacité de production de 30%, tout en proposant aux dentistes un centre de formation continue beaucoup plus convivial. Les travaux débutent en juillet 2013 pour se terminer en juin 2015.

Galerie d'images
Galerie d'images avec 9 images

« Face au franc fort, certains s’interrogent sur l’avenir de l’industrie suisse en

Suisse. Pour notre part, nous avons une grande confiance dans le potentiel de toutes les firmes qui, comme nous, savent innover et devancer leurs concurrents, tout en parvenant à compenser des coûts salariaux élevés par une automatisation intelligente et une production zéro défaut », a relevé Dominique Legros. Il a également souligné que ce nouveau bâtiment, au standard écologique Minergie-P (récupération de chaleur et d’énergie, équipement photovoltaïques et autres) allait permettre, à terme, la création d’une centaine de nouveaux emplois.

(ID:38296640)