L'heure du laser Gravures de haute qualité pour l'horlogerie

| Mis à jour le 08.09.2021Auteur / Rédacteur: Source : Trumpf / Marina Hofstetter

Les gravures de haute qualité sont en règle générale réalisées au moyen d'un processus de décapage chimique. Jusqu'à présent, il n'y avait aucun procédé pouvant rivaliser en termes de qualité avec la gravure chimique, écologiquement discutable. La nouvelle génération de laser de la TruMicro Série 2000 de Trumpf annonce désormais une nouvelle ère.

Entreprises liées

Gravures de haute qualité dans du titane (à gauche), du 316L (au centre) et du cuivre (à droite). En raison de l'énorme plage de paramètres, la gravure laser avec le TruMicro 2000 permet d’obtenir une grande diversité de qualités de surface et de structures.
Gravures de haute qualité dans du titane (à gauche), du 316L (au centre) et du cuivre (à droite). En raison de l'énorme plage de paramètres, la gravure laser avec le TruMicro 2000 permet d’obtenir une grande diversité de qualités de surface et de structures.
(Source : Trumpf)

Les horlogers haut de gamme aspirent constamment à une plus grande implication dans la fabrication industrielle. EN ce qui concerne les gravures par exemple, étant généralement réalisées au moyen d'un processus de décapage chimique, elles sont par conséquent exécutées par au moins une entreprise externe, ce qui peut mener à des coûts plus élevés et des délais de livraison plus longs.

Nouvelle génération de laser de la TruMicro Série 2000 de Trumpf

Grâce aux lasers à impulsions ultracourtes de la TruMicro Série 2000, les concepteurs sont parvenus à assouplir la durée d'impulsion. Au cours du processus de fabrication, l'utilisateur peut régler le laser de la plus petite durée d'impulsion, 400 femtosecondes par impulsion, à par exemple 20 picosecondes. Le changement s'effectue en moins de 800 millisecondes avec une stabilité d'impulsion à impulsion constante. Cela permet le gravage automatisé au cours d'un processus de fabrication industriel.

Galerie d'images

Jusqu'à aujourd'hui, les lasers à impulsions ultracourtes pouvaient déjà effectuer des gravures profondes, mais seulement noires ou mattes. Grâce à la durée d'impulsion assouplie et à l'apport de chaleur modifiable qui en découle, le laser peut désormais également produire des gravures blanches. De plus, il applique différentes sortes de brillance et une diversité de structures sur la matière. Le laser effectue un usinage de très haute qualité sur les alliages de métaux courants dans l'industrie horlogère, comme 316L/1.4404, titane et cuivre, et est la clé vers de tous nouveaux secteurs de design pour l'industrie horlogère.

Cette nouveauté sera a découvrir sur le stand F110 de Trumpf à l'EPHJ 2021 du 14 au 17 septembre 2021.

MSM

(ID:47617432)