Rechercher

Bouleversement parmi les expositions techniques en Suisse Faut-il faire de la place pour le nouveau venu ?

| Rédacteur: Jean-René Gonthier

L'arrivée d'un nouveau venu, d'un nouveau salon, n'est pas forcément de bon augure pour les exposants, donc les clients des expositions. Mais cela nous donne un excellent prétexte pour faire le tour d'horizon des plus importantes expositions de notre pays par rapport à cet état de fait.

Entreprises liées

La grande exposition supra nationale des moyens de production, avec le stand Index Traub au salon EMO 2017.
La grande exposition supra nationale des moyens de production, avec le stand Index Traub au salon EMO 2017.
(Source : JR Gonthier)

Interview de Monsieur «Industrialis» et donc conversation autour des «raisons d'un nouveau salon à Berne» : www.msm.ch/les-raisons-dun-nouveau-salon-berne-a-680702/

«La multiplication des salons n'est pas forcément ce que veulent les exposants», avec un micro-entretien en compagnie d'Alexandre Catton : msm.ch/micro-interview-avec-alexandre-catton-a-680699/

BLECH sera un salon de niche consacré à la tôlerie, à ses fournisseurs et ses sous-traitants, entretien avec le directeur du nouveau salon BLE.CH, Peter Boeni : www.msm.ch/blech-un-salon-pointu-par-nature-a-680701/

Pourquoi le SIAMS est-il si différent ? Une discussion ouverte avec Pierre-Yves Kohler, le dynamique directeur du salon du SIAMS et directeur de FAJI : msm.ch/interview-de-pierre-yves-kohler-a-680703/

La verticalité de SINDEX par rapport à l'horizontalité du nouveau salon Industrialis, Interview avec Douglas Krebs directeur de l'exposition Sindex, le salon de tous les automatismes : msm.ch/sindex-le-salon-de-tous-les-automatismes-a-680704/

MSM

(ID:45110061)